Agé de 69 ans, Brian Clough faisait partie des icônes du foot anglais, même si ses moments de gloire étaient passés depuis longtemps. En 1993, quand la Premier League est devenue du business, il a cessé d'entraîner. Il avait un style particulier, qui fonctionnait dans les années 70. L'arrogant Clough a été champion avec Forest, qu'il a entraîné 18 ans au total et avec Derby County. Avec Forest, il a gagné deux fois de suite la C1, en 1979 et en 1980. Grand buveur, Clough avait des problèmes depuis longtemps. L'année d...

Agé de 69 ans, Brian Clough faisait partie des icônes du foot anglais, même si ses moments de gloire étaient passés depuis longtemps. En 1993, quand la Premier League est devenue du business, il a cessé d'entraîner. Il avait un style particulier, qui fonctionnait dans les années 70. L'arrogant Clough a été champion avec Forest, qu'il a entraîné 18 ans au total et avec Derby County. Avec Forest, il a gagné deux fois de suite la C1, en 1979 et en 1980. Grand buveur, Clough avait des problèmes depuis longtemps. L'année dernière, il a subi une transplantation du foie. Brillant attaquant, Brian Clough avait vu sa carrière interrompue à la Noël 1962, à cause d'une blessure au genou. Il évoluait alors à Middlesbrough, l'équipe de sa ville natale. Plus tard, son fils Nigel (ex-Forest et ex-Liverpool) a marché dans ses traces. Il a marqué 251 buts en 274 matches pour Middlesbrough. Il a aussi été deux fois international. Manager, il prônait un jeu soigné mais ses crises de colère étaient célèbres. En hommage à Clough, le site de la BBC a publié quelques déclarations fracassantes du défunt : " Je n'oserais affirmer que je suis le meilleur manager de l'histoire mais je suis certainement dans le top un ". " Si Dieu avait voulu qu'on joue au foot dans les airs, il y aurait semé de l'herbe " (sur l'importance d'un jeu au ras du sol). " Nous parlions 20 minutes de leurs problèmes, pour conclure que j'avais raison " (quant à sa façon de traiter les mécontents). " L'équipe nationale a enfin un coach qui parle mieux anglais que les joueurs " (à propos de l'engagement du Suédois Eriksson). " Je ne sais pas épeler spaghetti et ne parle pas italien. Comment expliquerais-je à un Italien comment il doit négocier un ballon ?" (pour expliquer son comportement à l'égard des étrangers). " Ne m'envoyez pas de fleurs à ma mort. Si vous m'aimez, envoyez-les tant que je suis en vie " (après la transplantation du foie qui lui a sauvé la vie l'année dernière) (P. T'Kint)LIVERPOOL. Mike Jefferies, un industriel du cinéma, veut investir 150 millions d'euros. Basé aux Etats-Unis, il tourne actuellement un film, Goal, sur un footballeur sud-américain qui rêve de faire carrière en Angleterre. Le film sortira l'été prochain. Il se déroule partiellement à... St James Park. ARSENE WENGER a promis aux supporters d'Arsenal de prolonger son contrat, qui arrive à terme, avant la Noël. On le cite au Real mais il estime n'avoir pas achevé son travail à Londres. Samedi, Arsenal a signé son 47e match de rang sans défaite. THOMASRADZINSKI a marqué son premier but pour Fulham contre Southamtpon. PAUL SCHOLES abandonne l'équipe nationale pour se consacrer à Manchester United. BUTEURS : 1. Henry (Arsenal), Reyes (Arsenal), Anelka (Man. City) 5 buts ; 4. Cole (Fulham), Pires (Arsenal) 4.P. T'Kint