Le dimanche 1er mars à 21 heures, le monde va s'arrêter : c'est l'heure du choc Real Madrid - FC Barcelone.
...

Le dimanche 1er mars à 21 heures, le monde va s'arrêter : c'est l'heure du choc Real Madrid - FC Barcelone. Le Real entame sa semaine de vérité. Ce soir, il reçoit Manchester City en Ligue des Champions et dimanche, il accueille le FC Barcelone. Il y a environ un an, l'équipe s'était effondrée : elle avait été battue deux fois de suite par le Barça, 0-3 en coupe d'Espagne puis 0-1 en championnat, et avait été laminée quelques jours plus tard par l'Ajax en Ligue des Champions (1-4). Cette leçon de football avait coûté son poste à Santiago Solari, qui avait remplacé Julen Lopetegui plus tôt dans la saison et avait acquis un certain crédit avant ces matches fatals. Les principales différences avec l'exercice en cours ? Zinédine Zidane et Eden Hazard. Zizou bénéficie d'un énorme crédit, surtout auprès des supporters. Reste à voir si c'est aussi le cas auprès de Florentino Pérez. Après le limogeage d' Ernesto Valverde au moment où le FC Barcelone emmenait le classement, il semble qu'il n'y ait plus la moindre certitude en Espagne. Zidane espérait pouvoir compter sur les services du Brainois dans la dernière ligne droite mais l'aîné de la fratrie a subi une nouvelle fracture de stress, à Levante. Le même type de blessure, au même endroit, que celle qui l'avait déjà éloigné des terrains pendant de longues semaines suite à une intervention un peu trop appuyée de... Thomas Meunier. Le FC Barcelone vit une des saisons les plus agitées de son histoire, pendant ce temps. Si Netflix cherche une idée de série, nous ne pouvons que lui conseiller de se rendre au Camp Nou ! Lors du dernier épisode de La Casa del Barça, on a assisté à la présentation à la presse du transfert Martin Braithwaite. Les Catalans ont pu enrôler l'avant danois de 28 ans du CD Leganés en dehors de la période des transferts (pour 18 millions) parce que la blessure d' Ousmane Dembélé les privait d'un pion important pour le reste de la saison. Non seulement Braithwaite n'a pas le profil du Barça - il est rapide mais maladroit, mise sur le contre et marque peu - mais en plus, personne ne le convoitait. D'ailleurs, pendant sa présentation, on aurait pu entendre le déclic des appareils photos car il n'y avait presque pas de supporters dans le stade. Et durant la conférence de presse qui a suivi, sa déclaration la plus percutante a été : " Barcelone joue le meilleur football du monde, je dois voir comment je peux m'y intégrer. " De fait, on ne lui a posé que... deux questions. Les autres étaient destinées au président Josep Bartomeu et au directeur technique Eric Abidal. Lionel Messi, de son côté, a une fois de plus plaidé en faveur du retour de son copain Neymar, dans une interview accordée à El Mundo Deportivo. D'après l'entourage du Brésilien, celui-ci " ne penserait qu'au PSG ". Affaire à suivre...