Depuis plusieurs semaines, Vincenzo Ciuro et Mathieu Istace sont responsables d'une nouvelle séquence dans Studio 1 La tribune : la présentation d'un bénévole du foot provincial. Découverte.
...

Depuis plusieurs semaines, Vincenzo Ciuro et Mathieu Istace sont responsables d'une nouvelle séquence dans Studio 1 La tribune : la présentation d'un bénévole du foot provincial. Découverte. Vincenzo Ciuro : C'est un partenariat avec la Communauté française et le ministre des Sports André Antoine, l'ADEPS et la RTBF. Mais l'impulsion vient de Michel Lecomte qui avait le désir de donner la parole à ces anonymes qui constituent l'essence même du foot. On essaie de donner la parole aux gens des cinq provinces francophones, en trouvant à chaque fois une personnalité vraiment atypique. Pour l'instant, nous fonctionnons surtout via le bouche à oreille. Des collègues journalistes nous donnent des noms. On lit aussi les pages du foot provincial des gazettes à la recherche de la bonne info. Mathieu connaît bien ce qui se passe dans la région namuroise. La rubrique commence doucement à attirer l'attention et nous sommes de plus en plus sollicités. La préparation est importante. On doit d'abord prendre contact avec le club et la personne. Quand on lui parle au téléphone, on sait déjà si elle conviendra ou pas. L'essentiel, c'est de trouver le bon client, la personne qui s'exprimera correctement face à la caméra et qui aura des choses intéressantes à dire. On tourne une semaine à l'avance et on essaie de regrouper deux tournages en un jour. Tout dépend de l'actu. Ce mercredi, nous serons à US Centre-Anderlecht pour le délégué local, un fan des Mauves. Autre angle particulier : un couple d'Ypres qui filme toutes les rencontres du club. On ne veut pas que le sujet tourne au ridicule. Notre but n'est pas de nous moquer des personnes mais de les mettre en valeur. Il faut aussi éviter de présenter des profils similaires, en répétant constamment les mêmes clichés. Albert Volvert, le délégué d'Han-sur-Lesse, est notre coup de coeur. Les rares mots qu'il a dits étaient prononcés avec une grande émotion. Nicole Baudelet, la coach de l'équipe Réserve de Lincent, était aussi une personnalité attachante. Michel Lecomte était conscient de cette donnée et trouvait qu'il n'était pas logique de parler d'Anderlecht, du Standard, Charleroi... puis du bénévole de Han-sur-Lesse ! C'est pourquoi la séquence est placée en début d'émission pour créer une habitude chez le téléspectateur.