Annoncé depuis des mois, l'arrière brésilien Cicinho (son nom complet est Cicero João de Cezeare) a bien débarqué au Real Madrid dès les premiers jours du mercato. Le transfert, que souhaitait vivement WanderleyLuxemburgo (limogé depuis lors), se serait réalisé sur une base de 7 millions d'euros. Né le 24 juin 1980 à Pradopolis, dans l'Etat de São Paulo, cet arrière droit a signé au Botafogo de São Paulo (pas celui de Rio de Janeiro, plus prestigieux) à l'âge de 13 ans et effectua ses débuts en équipe Première en 1999, mais le club ne put éviter la descente. En 2001, il signa pour un club de calibre supérieur : l'Atletico Mineiro de Belo Horizonte. En ...

Annoncé depuis des mois, l'arrière brésilien Cicinho (son nom complet est Cicero João de Cezeare) a bien débarqué au Real Madrid dès les premiers jours du mercato. Le transfert, que souhaitait vivement WanderleyLuxemburgo (limogé depuis lors), se serait réalisé sur une base de 7 millions d'euros. Né le 24 juin 1980 à Pradopolis, dans l'Etat de São Paulo, cet arrière droit a signé au Botafogo de São Paulo (pas celui de Rio de Janeiro, plus prestigieux) à l'âge de 13 ans et effectua ses débuts en équipe Première en 1999, mais le club ne put éviter la descente. En 2001, il signa pour un club de calibre supérieur : l'Atletico Mineiro de Belo Horizonte. En une saison, il joua 17 matches et inscrivit un but. Il fut ensuite prêté au grand Botafogo, celui de Rio, mais ne disputa pas le moindre match. Il vécut une saison noire, sur le plan personnel comme sur le plan collectif, puisque cette équipe historique chuta en D2. Ce fut le retour à l'Atletico Mineiro, où il prit ses marques : en deux saisons, 42 rencontres jouées et trois buts. Cela lui valut un transfert au FC São Paulo, où il conquit définitivement ses lettres de noblesse : en deux saisons, 70 matches et 15 buts, plus un titre de champion de l'Etat de São Paulo et surtout une Copa Libertadores en 2005. Il débuta en équipe nationale le 27 avril 2005 contre le Guatemala (3-0). A ce jour, il compte 7 capes et a remporté la Coupe des Confédérations l'été dernier. Au Real Madrid, on voit en lui le pendant de Roberto Carlos sur le flanc droit et on le compare déjà à Cafù. " Je n'aime aucune des deux comparaisons ", corrige le joueur. " Je veux surtout être Cicinho ". Il se définit lui-même comme un battant. " A mes débuts, je jouais comme attaquant ou milieu de terrain ", se souvient-il. " Puis, l'arrière droit se fractura le bras et je l'ai remplacé. Je n'ai plus quitté ce poste depuis lors. Au Real Madrid, je serai en concurrence avec MichelSalgado, un monument du club, mais je suis prêt à attendre ma chance ". BENITO FLORO est le nouveau directeur sportif du Real Madrid. Il remplace Arrigo Sacchi et a signé jusqu'en 2008. Ancien entraîneur du club (il a remporté une Coupe du Roi en 1993), il a également entraîné Villarreal et Majorque. ANTONIO CASSANO (23 ans), l'attaquant italien de l'AS Rome, a signé jusqu'en 2010 au Real Madrid. Selon la presse espagnole, le transfert aurait coûté 5,5 millions d'euros. Il est seulement le deuxième joueur italien à porter le maillot du Real Madrid. ALFREDO DI STEFANO (79 ans), président d'honneur du Real Madrid et ancien joueur mythique du club, a été victime d'un infarctus aigu du myocarde et hospitalisé dans un état grave. Il a dû subir un quadruple pontage coronarien. Il a finalement pu quitter l'unité des soins intensifs de l'hôpital de la Fe à Valence. JAVIER SAVIOLA sera indisponible pendant un mois (blessure musculaire). COUPEDUROI : Huitièmes de finale aller : Villarreal-Valence 0-2, Getafe-Espanyol 0-1, Celta-Betis 1-1, Deportivo-Osasuna 3-0, Cadix-Séville 3-2, Bilbao-Real Madrid 0-1 et Zamora-Barcelone 1-3. Le match Atletico Madrid-Saragosse a été reporté à ce 11 janvier : de nombreux joueurs de l'Atletico souffraient d'une gastro-entérite aiguë. DECO : plus de peur que de mal. Touché à la tête lors du derby contre l'Espanyol, le médian avait été admis en observation à l'hôpital durant la nuit de samedi à dimanche. Auteur du premier but, le Portugais avait percuté son équiper Thiago en deuxième période. Des examens n'ayant révélé aucune blessure, le médian a pu rentrer chez lui le dimanche après-midi. D. Devos