Ça y est, Mons est mathématiquement relégué en D2. Ce n'est une surprise pour personne, ça fait bien longtemps qu'on sait que cette équipe est condamnée. Il faut maintenant espérer pour la région entière que Domenico Leone ne baisse pas les bras car il en va probablement de la survie du club. Le président montois n'est pas récompensé de ses investissements mais il est victime de la manière dont il s'est entouré. Quand on travaille avec des marchands de tapis pour son recrutement, quand on fait un mercato d'hiver catastrophique et qu'on coupe la tête à Enzo Scifo alors qu'il n'était pas responsable de la débâcle sportive, on ne peut pas espérer se maintenir. Dès le début de saison, Enzo estimait que son attaque n'était pas assez performante et que son ...

Ça y est, Mons est mathématiquement relégué en D2. Ce n'est une surprise pour personne, ça fait bien longtemps qu'on sait que cette équipe est condamnée. Il faut maintenant espérer pour la région entière que Domenico Leone ne baisse pas les bras car il en va probablement de la survie du club. Le président montois n'est pas récompensé de ses investissements mais il est victime de la manière dont il s'est entouré. Quand on travaille avec des marchands de tapis pour son recrutement, quand on fait un mercato d'hiver catastrophique et qu'on coupe la tête à Enzo Scifo alors qu'il n'était pas responsable de la débâcle sportive, on ne peut pas espérer se maintenir. Dès le début de saison, Enzo estimait que son attaque n'était pas assez performante et que son axe défensif était trop lent. On ne l'a pas écouté et il a été sacrifié au profit de Cedomir Janevski qui n'est pas parvenu à faire mieux. Je n'arrive toujours pas à comprendre les transferts de Matumona Zola et de Pär Ericsson qui n'était même pas sur le banc lors de la dernière rencontre face à Louvain. Je m'étonne aussi de l'absence de Dimitri Mbuyu qui est quand même censé être l'architecte de la politique sportive du club et dont on n'a plus de nouvelles depuis des mois. La relégation de l'Albert, c'est la chronique d'une mort annoncée : on ne va pas courir le tiercé avec des chevaux de labour. Il y a bien quelques joueurs comme Tim Matthys, Joachim Mununga ou Thomas Chatelle qui ont tenté de faire bouger les choses mais ça n'a pas été suffisant, les joueurs n'étaient pas assez concernés par le futur du club. Pierre François a été appelé pour mener un audit, il peut être l'homme de la situation à Mons à condition de faire table rase du passé et de mener désormais une politique de recrutement intelligente et structurée. En équipe nationale, on parle énormément du poste de troisième gardien et j'entends tout et n'importe quoi à ce sujet. Je ressens beaucoup d'agressivité envers Silvio Proto alors qu'il est le candidat le plus compétitif. Il devrait peut-être parfois mettre son ego de côté car il a déclaré qu'il n'avait rien à prouver à Marc Wilmots alors que selon moi, chaque joueur doit toujours prouver sa valeur au sélectionneur. On lui reproche aussi d'avoir décliné des sélections par le passé mais sa femme était sur le point d'accoucher et c'était tout à fait légitime. Hormis Silvio, je pense que Logan Bailly ne ferait pas non plus tache en équipe nationale. On lui ressort sans arrêt le 4-4 face à l'Autriche mais il était loin d'être le seul fautif dans cette rencontre et on ne peut pas lui en vouloir toute sa vie. J'entends aussi parler de Colin Coosemans qui serait repris pour acquérir de l'expérience. C'est n'importe quoi, on ne va pas à une Coupe du Monde pour ça. Même le troisième gardien est susceptible de jouer et je ne voudrais pas qu'on connaisse un nouvel épisode à la Théo Custers au Mundial 82. En championnat, l'arbitrage du week-end dernier m'a parfois laissé dubitatif. Anderlecht a gagné à Lokeren mais Jérôme Nzolo est le seul à ne pas avoir vu la main de Cheikhou Kouyaté dans le grand rectangle. Et à Genk - Standard, j'ai trouvé l'exclusion de Yoni Buyens très sévère. Je ne remets pas en cause l'honnêteté des arbitres mais certaines décisions font tache. Au final, Zulte Waregem qu'on n'attendait plus pourrait bien coiffer tout le monde sur le poteau. On a retrouvé un grand Thorgan Hazard et c'est agréable de voir le Soulier d'Or jouer de la sorte. Francky Dury a bien du mérite car rien n'a été épargné à son équipe : ils ont perdu la finale de la Coupe, Mbaye Leye a été blessé, Habib Habibou a été vendu à Gand et pourtant ils sont toujours là. Chapeau ! PROPOS RECUEILLIS PAR JULES MONNIER" Jérôme Nzolo est le seul à ne pas avoir vu la main de Kouyaté dans le rectangle. "