En quoi consistera cette séquence ?

Le but est de présenter un joueur atypique, en tenant compte du fait qu'on s'adresse à un public large et pas uniquement à des spécialistes du foot. Je ne sais pas encore à quelle fréquence je serai présente en plateau car je dois encore en discuter avec Benjamin Deceuninck. Mais je suppose que ce sera régulier. Sans entrer en concurrence avec les consultants, mon intervention pourrait s'étendre à un screening du joueur pendant le match, par ...

Le but est de présenter un joueur atypique, en tenant compte du fait qu'on s'adresse à un public large et pas uniquement à des spécialistes du foot. Je ne sais pas encore à quelle fréquence je serai présente en plateau car je dois encore en discuter avec Benjamin Deceuninck. Mais je suppose que ce sera régulier. Sans entrer en concurrence avec les consultants, mon intervention pourrait s'étendre à un screening du joueur pendant le match, par exemple. Ce qui est certain, c'est que je ne serai pas là lors de Belgique-Irlande car je vais assister au match pour mon plaisir. Harry Kane et Jamie Vardy sont des profils inhabituels. Surtout Vardy : beaucoup de personnes, même des suiveurs du foot, ne connaissent pas toutes les péripéties de son parcours. Je pense aussi à un attaquant comme Antoine Griezmann. Il s'est imposé sans faire trop de bruit jusqu'à ce quart de finale de Champions League où il plante deux buts à Barcelone. En Pologne, Robert Lewandowski est un cas spécial. D'ailleurs, je ne serais pas surprise que ce pays soit l'une des révélations de la compétition. L'Allemagne dispose d'une équipe multiculturelle avec plusieurs éléments issus de l'immigration. Par contre, pour être honnête, j'ai un peu plus de difficultés avec les pays de l'Est. Je suis dans le groupe de ceux qui... ont peur ! Il y a une telle attente autour de cette équipe... Même si certaines personnes pensent le contraire, un journaliste arrête d'être supporter quand il travaille sur des clubs. L'équipe nationale permet de retrouver cette identité. On peut à nouveau vibrer, encourager, ... Je crains ne pas pouvoir vivre cette passion. Mais, dans le même temps, je suis confiante dans l'équipe. On s'inquiète de la défense mais on dispose d'une telle armada offensive avec De Bruyne, Hazard, Lukaku, .... Et Courtois est un des meilleurs gardiens du monde. On a tendance à l'oublier mais nous ne sommes pas le seul pays à connaître des problèmes dans notre ligne arrière. Pourquoi ne pas envisager des matches qui se terminent sur des scores comme 4-3 ? Au moins, on montrerait un visage offensif et positif aux autres nations. PAR SIMON BARZYCZAK " J'ai peur de ne pas pouvoir vibrer avec les Diables en France. " - CHRISTINE SCHRÉDER