Ils sont faits l'un pour l'autre et le prouvent encore cette saison. Christian Streich (55 ans), qui a relayé Marcus Sorg le 29 décembre 2011, poursuivra sa mission dans le Brisgau la saison prochaine. Mercredi dernier, l'entraîneur, en poste depuis le plus longtemps en Allemagne, a en effet reconduit son contrat p...

Ils sont faits l'un pour l'autre et le prouvent encore cette saison. Christian Streich (55 ans), qui a relayé Marcus Sorg le 29 décembre 2011, poursuivra sa mission dans le Brisgau la saison prochaine. Mercredi dernier, l'entraîneur, en poste depuis le plus longtemps en Allemagne, a en effet reconduit son contrat pour un an, à la grande satisfaction du directeur sportif Jochen Saier (43 ans). "Nous avions vraiment envie de poursuivre notre travail", a déclaré cet économiste du sport, lui-même en poste au SC Fribourg depuis le mois d'avril 2013. "Pouvoir opter pour un projet tel que celui-ci, avec de nombreux défis, est tout simplement merveilleux." Streich est un produit du SC. Il a effectué ses débuts au club en 1995, comme entraîneur des jeunes. Il parvient comme nul autre à pousser la formation de la Forêt Noire à se sublimer. Après vingt journées, Christian Günter et ses coéquipiers comptaient déjà trente points, une prestation historique. L'attaquant Nils Petersen, le nom le plus connu de l'équipe, peut donc commencer à rêver d'une campagne européenne. Ce n'est pas un fait unique, car Streich avait déjà achevé la saison 2012-2013 à la cinquième place, avec 51 points, notamment grâce aux onze buts et huit assists de Max Kruse. Fribourg s'était ainsi qualifié pour la phase de poules de l'Europa League. "Nous sommes en bonne voie, mais je n'ai jamais suivi d'agenda de toute ma vie", fait remarquer Streich. "Je ne suis pas un pessimiste, mais je ne sombre pas non plus dans l'euphorie. Car si nous échouons, la colère générale se retournera contre moi."