1 Officiellement, il s'appelle Christopher Clive Froome. Clive est le nom de son père, un Anglais qui a émigré au Kenya pour y ouvrir une agence de voyage. Froome, son nom de famille, vient des mots anglais du Moyen-âge " ffraw " et " ffram ", qui signifiaient eau pure ou pétillante. Différents villages et cours d'eau portent toujours le nom de Fro(o)me.
...

1 Officiellement, il s'appelle Christopher Clive Froome. Clive est le nom de son père, un Anglais qui a émigré au Kenya pour y ouvrir une agence de voyage. Froome, son nom de famille, vient des mots anglais du Moyen-âge " ffraw " et " ffram ", qui signifiaient eau pure ou pétillante. Différents villages et cours d'eau portent toujours le nom de Fro(o)me. 2 Il avait des animaux de compagnie pour le moins inhabituels : papillons, scorpions et deux pythons, Rocky et Shandy. Froome nourrissait ceux-ci avec des rats vivants et les emmenait parfois au supermarché, ce qui provoquait l'effroi des autres clients. 3 Il pêche à la lance, un art que lui a appris son grand-père au Kenya. Sinon, Froome aime se promener dans les montagnes environnant Monaco et il regarde beaucoup de films. The Shawshank Redemption est son favori. Il suit aussi des séries. Lors du dernier Tour, il se passait tous les soirs un DVD de Dexter, une série-thriller. 4 Il parle couramment le swahili, l'afrikaans et l'italien. Ses deux nannies au Kenya lui ont appris le swahili, il a assimilé l'afrikaans en internat en Afrique du Sud et l'italien en collant des mots de vocabulaire sur son guidon. 5 Malgré son don pour les langues, il souffre de dyslexie et lit très lentement. Il détestait d'ailleurs devoir lire des textes tout haut en classe et il suivait des cours particuliers. 6 Il n'élève jamais le ton car enfant, il ne supportait pas les incessantes disputes de ses parents. Quand son père les a quittés, Froome a fait promettre à sa mère qu'ils ne se crieraient jamais l'un sur l'autre. 7 Il était mal vu au St John's College de Johannesburg parce qu'il ne voulait pas jouer au rugby, préférant s'adonner au cyclisme. Il pratiquait toutefois un autre sport, le paintball... 8 Il a été un excellent homme d'affaires. A Johannesburg, Froome achetait des cigarettes et de l'alcool en dehors des murs de l'école et les revendait à ses camarades au double du prix. Il a également lancé un petit commerce de kikoys, des draps colorés du Kenya, et en espoirs, il a donné des cours de spinning. 9 Il a étudié l'économie à l'université de Johannesburg mais comme il ne s'intéressait qu'au cyclisme, il s'est laissé pousser les cheveux et a arboré des bracelets et des vêtements de toutes les couleurs pour décourager les sociétés qui auraient souhaité l'engager. Il roulait dans une VW Golf blanche aux vitres teintées. 10 En 2007, alors qu'il était espoir chez Konica-Minolta, il a passé huit mois à Tielt-Winge, dans le Brabant flamand. C'était le port d'attache en Europe de l'équipe sud-africaine. Ses coéquipiers se moquaient de lui car il dormait dans un pagne africain blanc et qu'il collait ses pieds aux pédales avec du tape, pour ne pas céder à la tentation d'aller boire un café en cours d'entraînement. 11 Il n'a découvert les premières images du Tour qu'à 17 ans, en 2002, et a assisté à un duel entre Lance Armstrong et Ivan Basso. Il est devenu fan de l'Italien jusqu'à ce que celui-ci soit convaincu de dopage. D'après Froome, ce fut sa première et dernière idole en cyclisme, même s'il a toujours admiré le style offensif de Jens Voigt. 12 En Espoirs, on le surnommait Crash Froome. Durant le championnat du monde de contre-la-montre à Salzbourg, il a heurté un commissaire de course et dans la première étape de montagne du Giro delle Regioni, il a chuté à trois reprises dans une descente. Effrayés, ses collègues se sont ensuite écartés de lui. Il a continué à faire honneur à son surnom chez les professionnels. A l'entraînement, il a heurté un Italien de 72 ans qui a été victime d'une fracture du crâne. Dans une étape contre le chrono du Tour de Romandie 2010, il a atterri dans un parterre de fleurs et au dernier Tour, avant même le premier kilomètre officiel de course en Corse, il a roulé contre une clôture. 13 Gamin, il était aussi casse-cou que Peter Sagan avec le vélo que son père lui avait offert. Au Kenya, il s'accrochait même à des camions qui roulaient à 80 km/h sur les mauvaises routes en terre battue du pays. 14 Au Giro delle Regioni, il était sur le point de gagner une étape mais dans le dernier kilomètre, il a suivi le chemin destiné aux voitures suiveuses, offrant ainsi la victoire à son compagnon d'échappée, Grega Bole. Plus tard, dans sa première course pro en 2008, les Super Challenge Series en Afrique du Sud, Froome est encore passé à côté d'une victoire : au terme d'un solo, sûr de s'imposer, il s'est relevé dans la dernière ligne droit et a refermé son maillot. Le peloton l'a dépassé à toute allure... 15 Pendant sa première saison pro, il trimballait des haricots, des choux de Bruxelles et des agrumes dans sa valise. Un végétarien l'avait convaincu que les légumes fermentés facilitaient la récupération. 16 Il n'aime ni le pain ni les pâtes, qui sont, selon lui, " des chevaux de Troie remplis de gluten ". Or, la substance a un effet soporifique sur lui. Le matin des courses, Froome se contente d'un bol d'avoine et d'une omelette de deux ou trois oeufs. Après l'étape, il consomme du riz complet, du poisson ou du poulet, du couscous et beaucoup de fruits et de légumes. Ses écarts favoris mais rarissimes : des crêpes et les brownies au chocolat faits par son amie. 17 Il n'a pas toujours été aussi maigre. Il y a cinq ans, il pesait encore 71 kilos pour 1m86 alors qu'au Tour, il ne pèse plus que 66 kilos. C'est un des facteurs expliquant sa progression. Froome a une devise : toujours manger moins qu'il n'en a envie. 18 A la fin d'une course, il boit un bidon avec deux expressos, du sucre et du miel mais pas de finish bottles contenant des antidouleurs, contrairement à beaucoup de ses collègues. 19 Il est sorti après une course pour la première fois de sa vie en 2011, à l'issue du Tour de Pologne. Son coéquipier Adam Blythe l'a emmené dans une discothèque où, en compagnie de Tom Boonen et de son amie, il s'est jeté sur la vodka polonaise, bon marché, s'enivrant pour la première fois de sa vie. 20 Il est une catastrophe sur le plan administratif. Quand il vivait en Italie, au début de sa carrière professionnelle et qu'il rentrait après une semaine de course, il trouvait souvent l'électricité coupée, faute d'avoir mal payé la facture ou d'avoir oublié de le faire. 21 Il peut être très distrait à vélo. Après le prologue du Tour 2012, le Britannique a réalisé qu'il avait oublié d'ôter de ses narines l'ouate qu'il y avait insérée pour dégager ses voies respiratoires. Du même coup, il a compris pourquoi il avait eu tant de mal à respirer... 22 Il a été exclu de course à deux reprises. Dans l'Enfer du Mergelland en 2008 pour avoir emprunté la piste cyclable au lieu des pavés, qu'il ne connaissait pas, et deux ans plus tard, au Giro, pour s'être accroché pendant dix secondes à une moto de la police au Mortirolo. Il était dernier et complètement épuisé. 23 En 2008, lors de sa première année pro, il a participé à Paris-Roubaix. Effrayé par les pavés, il s'est enroulé les mains de tape, comme un boxeur. Ça ne l'a pas beaucoup aidé : un peu après le Bois de Wallers, il s'est retrouvé dans le camion-balai, après avoir dû céder une roue à son leader, Baden Cooke. 24 Il est toujours tellement sûr de lui que début 2009, lors de sa deuxième saison pro, il a couché sur papier son objectif à long terme : " Le top cinq au Tour. " 25 Il se motive à l'entraînement en imaginant ses rivaux installés à une terrasse pendant qu'il se torture. 26 Il est tellement fou d'entraînement qu'il sabote parfois son compteur de watts afin que son coach, Tim Kerrison, ne voie pas qu'il a roulé quatre heures au lieu de la séance d'une heure et demie qui était prévue. 27 Au repos, son pouls est de 29 et il est dans le rouge à 150. Son pouls est tellement bas que ses concurrents regardent son cardiomètre pour se convaincre qu'il respire. 28 Son amie Michelle Cound - célèbre suite à ses tweets pendant le Tour 2012 - n'est pas une WAG typique. Elle a notamment été photographe de cyclisme et c'est comme ça que Froome a fait sa connaissance en espoirs. Elle a également travaillé comme conceptrice de programmes informatiques pour une banque d'investissements mais elle a arrêté de travailler. 29 Il conserve le papier que Mark Cavendish, son ancien équipier chez Sky, lui a donné au Tour 2012. Il y est écrit : " Un grand homme ne se plaint jamais du manque d'opportunités. " Cavendish voulait signifier à Froome qu'il ne devait pas s'incliner face à son rôle de valet de Bradley Wiggins. 30 Il ne s'est jamais entendu avec Wiggins. A la Vuelta 2011, que celui-ci roulait en leader mais que Froome a terminé deuxième, à la surprise générale, ils partageaient la même chambre mais leurs conversations se sont toujours limitées à bonjour-bonsoir. 31 Il ne serait peut-être pas pro si son coéquipier Lars Petter Nordhaug n'avait pas déclaré forfait pour maladie avant la Vuelta 2011. Froome, qui voulait un contrat pour 2012, a dû le remplacer in extremis et suite à sa deuxième place, Sky lui a offert un nouveau contrat. 32 Il a encore prolongé son contrat fin 2013, jusqu'en 2016, et il perçoit dorénavant 4,1 millions d'euros par an, soit 182 fois plus que son contrat minimum de néo-pro chez Barloworld (22.500 euros). 33 Depuis cette année, il travaille avec The Sports PR Company, qui défend aussi les intérêts de Didier Drogba, Petr Cech et de Christian Benteke. 34 A Monaco, il réside dans le même quartier qu'Eddy Merckx et il leur arrive d'aller au restaurant ensemble. 35 Il entretient toujours des liens avec le Kenya. Il a collé un drapeau de son pays natal sur le cadre de son vélo et il compte bientôt mettre sur pied une fondation pour aider les jeunes talents cyclistes. 36 L'année dernière, il n'a été que sixième à l'élection de la Sports Personality of the Year en Angleterre. Derrière Andy Murray, vainqueur de Wimbledon, mais aussi après un joueur de rugby, Leigh Halfpenny, et un jockey, AP McCoy. 37 Les spectateurs du Tour lui ont tellement craché dessus, l'année dernière, qu'à la fin, il reconnaissait le bruit que faisaient les fans avant de cracher. 38 Il écoute souvent Coldplay, son groupe musical préféré, mais pendant l'échauffement avant un contre-la-montre ou à l'entraînement, il se passe des morceaux de techno. 39 Il entretient une relation particulière avec son ami Richie Porte dans la chambre qu'ils partagent... Froome s'endort au son des ronflements - sonores - de son compagnon de chambre. 40 Il roule tête baissée mais il trouve ce tic intéressant. Il peut ainsi vérifier discrètement si un concurrent est toujours dans sa roue après un démarrage. Contador et Cie doivent donc espérer que Froome regardera plutôt droit devant lui au Tour. PAR JONAS CRÉTEUR - PHOTOS: BELGAIMAGE