56,9%

Mis à part Raphael Holzhauser et Thomas Henry, personne en Pro League ne cadrait plus souvent ses tirs que Michael Frey la saison dernière, avec plus d'un tir cadré sur deux.
...

Mis à part Raphael Holzhauser et Thomas Henry, personne en Pro League ne cadrait plus souvent ses tirs que Michael Frey la saison dernière, avec plus d'un tir cadré sur deux. Rarement alerté dans de bonnes conditions par ses coéquipiers waeslandiens, le Suisse réceptionnait en moyenne trois longues passes par match, faisant de lui l'une des références du championnat en la matière. En étant décisif à 17 reprises (quatorze buts et trois passes décisives) pour sa première saison en Belgique, l'ancien du LOSC était impliqué directement dans plus d'un tiers des buts de son équipe. En 2021, l'Helvète affichait un ratio de 0,75 but/match, ce qui en faisait l'un des buteurs les plus prolifiques de D1A. Souvent seul contre tous, l'attaquant du Freethiel ne pouvait éviter une certaine quantité de déchets dans son jeu. En moyenne, il perdait un peu plus de seize ballons par rencontre l'an dernier.