Ces dernières semaines, nous nous sommes souvent demandé comment tu allais, toi qui étais submergé de superlatifs te rendant hommage. Eddy Planckaert a dit de toi que tu étais " le meilleur coureur après Eddy Merckx ", l'écrivain Dimitri Verhulst t'a qualifié de " grand prêtre de la religion cycliste " et la très sérieuse présentatrice du journal télévisé de la VRT Martine Tanghe est passée avec le sourire et sans transition de l'annonce du décès de 72 personnes suite à l'attaque chimique en Syrie aux informations sportives : " Plus que trois fois dormir et Tom Boonen disputera sa dernière course. "
...