Nous vivons un moment surréaliste. La crise du coronavirus sévit depuis plus d'un mois. La vie s'est complètement arrêtée. Les rues sont désertes, beaucoup de magasins sont fermés, les contacts sociaux réduits. Et l'incertitude règne. Nous sommes tous obligés de nous plier à une nouvelle réalité. Mais il y a aussi une vague de solidarité, comme les applaudissements quotidiens au personnel soignant. Chaque fois, c'est un signe émouvant d'unité, qui réchauffe le coeur.

Le monde sportif s'est également complètement arrêté. Les terrains de football sont désertés, les halls sportifs clos. Il n'y a plus de passion ni d'émotion. On ne peut plus se préparer à des événements, et ce alors que l'EURO puis les Jeux Olympiques devaient dominer l'actualité cet été. De même, entre les deux, que le Tour de France, reporté à une date ultérieure.

Comme tous les autres médias, Sport/Foot Magazine doit également se plier à un autre monde. Notre magazine paraît depuis plus de quarante ans. Nous avons récemment publié un numéro spécial anniversaire et nous avons revu notre mise en page. Depuis quarante ans, nous nous appuyons sur l'actualité pour publier des analyses et des reportages fouillés. Pas de fake news, pas de buzz, mais des éclaircissements, des approfondissements, loin des mirages du jour.

Tout ça devient de plus en plus difficile en cette période dénuée d'actualité sportive et de vécu. Nous avons donc décidé d'interrompre provisoirement la publication hebdomadaire de ce magazine, après le numéro que vous tenez en mains. Il nous est impossible de continuer, dans notre philosophie, à parler d'un monde dans lequel il ne se passe actuellement rien, dans lequel même des clubs de football vivent dans l'incertitude et au sein duquel quasi tous les sportifs s'entraînent sans objectif. Tous, nous attendons le moment où le carrousel du sport redémarrera, nous attendons le début d'une nouvelle compétition de football.

Dès ce moment, nous serons de retour sous notre forme habituelle. Notre guide traditionnel de la compétition, qui compte 252 pages, est devenu une bible du football, au fil des années, et il sera le premier numéro à reparaître, après cette interruption, dix jours avant le début de la nouvelle édition de la Jupiler Pro League. Ce sera aussi un nouveau départ, avec un papier de meilleure qualité et une approche fraîche, dans une formule légèrement retouchée, mais toujours avec de beaux reportages, écrits avec passion.

D'ici là, Sport/Foot Magazine continue à exister, mais sous une autre forme. Nous allons miser à fond sur nos canaux digitaux, étendre et embellir notre site web (www.sportmagazine.levif.be). Vous pourrez continuer à y prendre le pouls du sport, avec des éclaircissements, des opinions, des interviews, des newsletters, des concours dotés de chouettes prix. Notre magazine évoluait de plus en plus dans cette direction depuis quelques années : la version digitale était une sorte de quotidien, le magazine se chargeait de toutes les analyses. Nous allons encore renforcer cette symbiose à l'avenir, de même que nous allons continuer à sortir des numéros spéciaux chaque fois que l'occasion s'en présentera.

© BELGAIMAGE

Mais ce n'est donc pas possible pour un moment et nous sommes contraints d'effectuer une pause. Vendredi, la Pro League doit normalement fixer la date de la reprise du championnat et nous pourrons recommencer à lancer des projets. De toutes les choses accessoires, le sport est la plus importante. Revoir le ballon rouler et la sueur ruisseler sera une délivrance pour tout le monde. Y compris pour la rédaction de ce magazine. Car ça voudra dire que la vie s'est progressivement normalisée. Tous, nous attendons ce moment. D'ici là, prenez soin de vous et de vos proches. Et continuez à nous suivre sur nos canaux digitaux.

Nous vivons un moment surréaliste. La crise du coronavirus sévit depuis plus d'un mois. La vie s'est complètement arrêtée. Les rues sont désertes, beaucoup de magasins sont fermés, les contacts sociaux réduits. Et l'incertitude règne. Nous sommes tous obligés de nous plier à une nouvelle réalité. Mais il y a aussi une vague de solidarité, comme les applaudissements quotidiens au personnel soignant. Chaque fois, c'est un signe émouvant d'unité, qui réchauffe le coeur. Le monde sportif s'est également complètement arrêté. Les terrains de football sont désertés, les halls sportifs clos. Il n'y a plus de passion ni d'émotion. On ne peut plus se préparer à des événements, et ce alors que l'EURO puis les Jeux Olympiques devaient dominer l'actualité cet été. De même, entre les deux, que le Tour de France, reporté à une date ultérieure. Comme tous les autres médias, Sport/Foot Magazine doit également se plier à un autre monde. Notre magazine paraît depuis plus de quarante ans. Nous avons récemment publié un numéro spécial anniversaire et nous avons revu notre mise en page. Depuis quarante ans, nous nous appuyons sur l'actualité pour publier des analyses et des reportages fouillés. Pas de fake news, pas de buzz, mais des éclaircissements, des approfondissements, loin des mirages du jour. Tout ça devient de plus en plus difficile en cette période dénuée d'actualité sportive et de vécu. Nous avons donc décidé d'interrompre provisoirement la publication hebdomadaire de ce magazine, après le numéro que vous tenez en mains. Il nous est impossible de continuer, dans notre philosophie, à parler d'un monde dans lequel il ne se passe actuellement rien, dans lequel même des clubs de football vivent dans l'incertitude et au sein duquel quasi tous les sportifs s'entraînent sans objectif. Tous, nous attendons le moment où le carrousel du sport redémarrera, nous attendons le début d'une nouvelle compétition de football. Dès ce moment, nous serons de retour sous notre forme habituelle. Notre guide traditionnel de la compétition, qui compte 252 pages, est devenu une bible du football, au fil des années, et il sera le premier numéro à reparaître, après cette interruption, dix jours avant le début de la nouvelle édition de la Jupiler Pro League. Ce sera aussi un nouveau départ, avec un papier de meilleure qualité et une approche fraîche, dans une formule légèrement retouchée, mais toujours avec de beaux reportages, écrits avec passion. D'ici là, Sport/Foot Magazine continue à exister, mais sous une autre forme. Nous allons miser à fond sur nos canaux digitaux, étendre et embellir notre site web (www.sportmagazine.levif.be). Vous pourrez continuer à y prendre le pouls du sport, avec des éclaircissements, des opinions, des interviews, des newsletters, des concours dotés de chouettes prix. Notre magazine évoluait de plus en plus dans cette direction depuis quelques années : la version digitale était une sorte de quotidien, le magazine se chargeait de toutes les analyses. Nous allons encore renforcer cette symbiose à l'avenir, de même que nous allons continuer à sortir des numéros spéciaux chaque fois que l'occasion s'en présentera. Mais ce n'est donc pas possible pour un moment et nous sommes contraints d'effectuer une pause. Vendredi, la Pro League doit normalement fixer la date de la reprise du championnat et nous pourrons recommencer à lancer des projets. De toutes les choses accessoires, le sport est la plus importante. Revoir le ballon rouler et la sueur ruisseler sera une délivrance pour tout le monde. Y compris pour la rédaction de ce magazine. Car ça voudra dire que la vie s'est progressivement normalisée. Tous, nous attendons ce moment. D'ici là, prenez soin de vous et de vos proches. Et continuez à nous suivre sur nos canaux digitaux.