Fondé en 1905
...

Fondé en 1905 Président : Bruce Buck Stade : Stamford Bridge (41.841 places) Site : www.chelseafc.com Transfert le plus cher de tous les temps : Andriy Shevchenko (45 millions d'euros, AC Milan, 2006) Palmarès : 2 C2, 1 Supercoupe d'Europe, 3 titres, 5 Coupes d'Angleterre Saison passée en CL : demi-finale Parcours de qualification : automatique On le surnomme Mr. Consistency. Solide, il évolue constamment à un niveau élevé. Le médian a déjà disputé 61 joutes de Ligue des Champions et a inscrit 18 buts. Il ne se ménage jamais et bon an mal an, il marque au moins dix buts par exercice, généralement devant le rectangle. L'équipe nationale profite de ses qualités également. Chelsea évolue désormais avec un losange médian au sein duquel Mikel est défensif, flanqué de Ballack ou d' Essien à droite, de Zhirkov ou de Malouda à gauche, Lampard évoluant un cran devant, en soutien d' Anelka et de Drogba. Les arrières latéraux doivent gicler plus souvent sur leur flanc et même les défenseurs centraux, Terry et RicardoCarvalho, aiment monter, même si Ancelotti devrait les appeler à plus de prudence. Quand ils ne sont pas blessés, Terry et Carvalho forment un duo de choc tandis que le gardien, PeterCech, semble avoir retrouvé son meilleur niveau. Essien est apparemment inépuisable et ce sera nécessaire dans cette phalange vieillissante : neuf joueurs ont la trentaine. Ceci dit, le noyau de classe de Chelsea est suffisamment étoffé. Autre question, la complémentarité de Drogba et d'Anelka, qui préfèrent tous deux évoluer en pointe. Outre le sens du but des attaquants, le club londonien peut cependant compter sur Ballack mais aussi sur Terry, redoutable sur les phases arrêtées. Carlo Ancelotti ITA 10/06/1959 Six hommes, dont Carlo Ancelotti, ont remporté la Ligue des Champions comme joueurs et comme entraîneurs. Plaque tournante du Milan des années 80, il est resté un spécialiste de la Ligue des Champions, qu'il a offerte à Milan en 2003 et en 2007, sans oublier la finale perdue en 2005. Si ses succès internationaux ont fait oublier à Berlusconi qu'il n'avait remporté le titre qu'une fois, en 2004, Abramovich est plus exigeant. Il veut la Ligue des Champions et le titre. C'est la première fois qu'Ancelotti se risque à quitter la Botte. Il s'est rapidement adapté à la PremierLeague et s'exprime déjà couramment en anglais mais il doit aussi s'habituer à la pression terrible qui pèse sur les entraîneurs londoniens, qui se suivent à un rythme soutenu.