TACTIQUE

Les tenants du titre ont acquis une fameuse arme fatale dans leur quête de nouveaux trophées: Lukaku, jadis jugé insuffisant, est revenu au nid. Cette erreur coûte cher au club londonien, qui a versé quelque 115 millions d'euros à l'Inter. Il attend beaucoup de buts du Diable, car c'était son p...

Les tenants du titre ont acquis une fameuse arme fatale dans leur quête de nouveaux trophées: Lukaku, jadis jugé insuffisant, est revenu au nid. Cette erreur coûte cher au club londonien, qui a versé quelque 115 millions d'euros à l'Inter. Il attend beaucoup de buts du Diable, car c'était son point faible la saison passée quand Tuchel a repris l'équipe: il devait miser sur l'organisation, l'équipe étant une des moins percutantes en attaque. L'Allemand Werner a été particulièrement décevant. La défense n'a pas changé: Azpilicueta, Christensen et Rüdiger sont d'excellents arrières et Thiago Silva peut les remplacer. Chelsea a adjoint un nouveau talent à son entrejeu déjà brillant, composé du champion d'Europe Jorginho, élu Joueur UEFA de l'année, et de l'excellent Kanté, élu meilleur milieu. Le renfort en question est l'Espagnol Saúl, âgé de 26 ans et apte à occuper différentes positions. James, chargé d'animer le flanc droit, et Mount sont des produits du cru que Tuchel veut faire progresser en prévision de l'avenir. Big Rom' est de retour à Londres, dans le club de son coeur. Le Lukaku d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec le gamin de 18 ans arrivé d'Anderlecht en 2011. Après des passages par West Bromwich, Everton et Manchester United, puis deux saisons de niveau mondial à l'Inter, le Diable rouge a acquis une toute autre dimension et revient par la grande porte. La pression est énorme, mais Lukaku est prêt à faire taire ses derniers détracteurs.