Dimanche soir, le championnat d'Angleterre a pris fin. Manchester United était déjà sûr de remporter le titre. Le club ne se défera de David Beckham que contre 50 millions d'euros. Ruud van Nistelrooy est le meilleur buteur de la Premier League. Et d'autres décisions sont tombées lors de la dernière journée.
...

Dimanche soir, le championnat d'Angleterre a pris fin. Manchester United était déjà sûr de remporter le titre. Le club ne se défera de David Beckham que contre 50 millions d'euros. Ruud van Nistelrooy est le meilleur buteur de la Premier League. Et d'autres décisions sont tombées lors de la dernière journée. Liverpool et Chelsea s'affrontaient à Stamford Bridge pour le quatrième ticket en C1. Les Reds ont pris l'avantage grâce à Sammy Hyppia mais Chelsea a immédiatement riposté via Desailly et Gronkjaer, renvoyant Liverpool en UEFA. Everton et Blackburn se disputaient un ticket UEFA. Blackburn a fait ce qu'il devait, soit vaincre Tottenham à Londres, en espérant qu'Everton soit battu à domicile par le champion. Privée de Radzinski, blessé, l'équipe a rapidement mené mais Beckham et Van Nistelrooy, qui a marqué son 44e but de la saison, ont offert aux Mancuniens leur 18e match sans défaite. Pas d'Europe donc pour une équipe locale décevante, qui a vu Wayne Rooney rater trois occasions franches. La lutte était aussi intense en bas de classement. Outre Sunderland et West Brom, une troisième équipe devait être reléguée. Bolton et West Ham étaient à égalité, grâce à un spectaculaire neuf sur neuf et un total de 11/18 pour les Hammers en fin de parcours. West Ham, richement doté avec des internationaux comme Joe Cole, LeeBowyer et David James, associés à des jeunes talents comme Carrick et Defoe et à des plus exotiques, tels que Kanoute ou Di Canio (auteur de l'égalisation dans les arrêts de jeu), West Ham, donc, n'a fait que match nul à Birmingham alors que Bolton s'est imposé à domicile face à Middlesbrough. C'est donc West Ham qui quitte l'élite, où il militait depuis 1993. Il n'a pu rattraper un premier tour catastrophique. En Angleterre, la descente est lourde de conséquences financières. Trevor Brooking, coach ad intérim depuis l'attaque cardiaque du manager Roeder, a estimé la perte à 30 millions d'euros. Il faudra donc que le club se sépare de nombreux joueurs pour alléger sa masse salariale. (P. T'Kint)