La pression est à nouveau immense sur le staff technique et le noyau de Chelsea. Malgré la pluie de trophées ces trois dernières saisons, l'équipe londonienne n'appartient toujours pas au gratin mondial. Pour ce faire, selon le directeur des Blues Peter Kenyon, le club doit enfin remporter la Ligue des Champions.
...

La pression est à nouveau immense sur le staff technique et le noyau de Chelsea. Malgré la pluie de trophées ces trois dernières saisons, l'équipe londonienne n'appartient toujours pas au gratin mondial. Pour ce faire, selon le directeur des Blues Peter Kenyon, le club doit enfin remporter la Ligue des Champions. " Pour être reconnu comme l'un des meilleurs clubs au monde, il faut au moins remporter plusieurs fois son championnat et la LC ", a-t-il déclaré sur Chelsea TV. " Le trophée européen est le plus difficile à conquérir. Mais pour réaliser nos ambitions, nous devrons quand même nous l'accaparer ", concluait le directeur. Kenyon s'est empressé d'ajouter qu'il ne s'attend pas à des miracles. Il confirma aussi que le club n'avait pas l'intention de se séparer du Portugais José Mourinho au cas où de nouveaux succès se feraient attendre. " Je n'ai pas dit que nous devions à tout prix remporter la Ligue des Champions cette saison. Cela ne marche pas comme ça. Nous visons le long terme. Nous ne songeons pas à un changement d'entraîneur mais Chelsea doit, peu importe qui se trouve à la barre, toujours pouvoir compter sur une base constante ". Pendant les trois ans de règne de Mourinho, Chelsea a été sacré deux fois champion, a remporté une Coupe d'Angleterre et deux fois la Coupe de la Ligue. La faim des vedettes chèrement payées n'est toutefois pas rassasiée. " S'il pouvait y avoir des doutes sur leur tranchant, les premiers matches et entraînements ont démontré le contraire ", constate Kenyon. " La fraîcheur et l'enthousiasme transpirent de l'équipe. Ce noyau a soif de succès et veut tout donner pour remporter un nouveau titre. Cela nous a fait mal de ne pas être champions l'an dernier. Mais les joueurs n'ont presque rien à se reprocher. Ils ont travaillé dur mais n'ont pas été récompensés ". Kenyon est très confiant à l'entame de la saison. " Notre groupe s'est encore renforcé ", estime-t-il. " Nous ne pouvons nous permettre de perdre des points de façon prématurée. Cela signifierait que nous laissons l'initiative à autrui et nous ne voulons pas que quiconque d'autre que nous ne définisse notre avenir ". WAYNE ROONEY (21 ans, Manchester United) aura besoin de deux mois pour se remettre de la petite fracture à l'os de son pied gauche. En 2004, la même blessure l'avait déjà tenu écarté trois mois. Contre Portsmouth, Sir Alex Ferguson a aussi vu Cristiano Ronaldo prendre la rouge pour un coup de boule. Le Portugais est suspendu pour trois journées et son employeur lui donne une amende de 250.000 euros, soit deux semaines de salaire. SAMBEGOU BANGOURA (25 ans) quitte Stoke City pour le club portugais de Boavista. ARSÈNE WENGER (57 ans) a fait savoir que les négociations avec Arsenal pour une prolongation de contrat de 4 ans, avançaient bien. AHMED 'MIDO' HOSSAM (24 ans) a encore changé de club. L'ancien avant de La Gantoise quitte Tottenham pour Middlesbrough. L'international égyptien a coûté 10 millions et en est à son 8e club. JOHAN DJOUROU (20 ans) passe d'Arsenal à Birmingham City, qui loue le défenseur suisse. ADRIAN LEIJER (21 ans), un défenseur australien de Melbourne Victory, a signé pour trois saisons à Fulham. A BOLTON, le coach Sammy Lee fait ses emplettes. Andy O'Brien (29 ans), un défenseur central irlandais de Portsmouth, est sa douzième acquisition. MICHAEL OWEN (27 ans, Newcastle) est remis de sa blessure au genou. L'attaquant espère un retour rapide au premier plan. CHELSEA a enfin présenté Alex. Le défenseur central brésilien du PSV a reçu son permis de travail et le maillot n° 33. KIERON DYER (28 ans, Newcastle) a signé à West Ham après moult épisodes. FRéDéRIC VANHEULE