Samedi, Chelsea a remporté le derby londonien contre Fulham de manière convaincante. Cette victoire le rapproche du titre, qui pouvait être mathématiquement acquis dès lundi si Arsenal ne battait pas Tottenham. Sinon, la fête est reportée à ce samedi, à Bolton. Les supporters de Chelsea attendent ce titre depuis 50 ans. L'architecte de ce succès, grâce aux deniers de Roman Abramovich, est José Mourinho (42 ans). Footballeur anonyme, il a rapidement préféré devenir entraîneur, au modeste Estre...

Samedi, Chelsea a remporté le derby londonien contre Fulham de manière convaincante. Cette victoire le rapproche du titre, qui pouvait être mathématiquement acquis dès lundi si Arsenal ne battait pas Tottenham. Sinon, la fête est reportée à ce samedi, à Bolton. Les supporters de Chelsea attendent ce titre depuis 50 ans. L'architecte de ce succès, grâce aux deniers de Roman Abramovich, est José Mourinho (42 ans). Footballeur anonyme, il a rapidement préféré devenir entraîneur, au modeste Estrela Amadora puis au Vitoria Setubal. Le Portugal n'a découvert Mourinho qu'en 1992, quand il a commencé à travailler avec Bobby Robson au Sporting Lisbonne. D'abord traducteur, le trentenaire s'est rapidement distingué par d'autres qualités. Obsédé de tactique, il avait déjà une formidable éthique de travail et Robson lui a confié de plus en plus de responsabilités. Il l'a d'ailleurs emmené à Porto en 1993, comme adjoint. Le duo à succès a fêté deux titres en trois ans. Quand Robson a rejoint Barcelone en 1996, Mourinho a découvert un club de format mondial. Ils ont gagné deux Coupes d'Espagne et une Coupe d'Europe mais pas de titre national. Leurs chemins se sont séparés en 1998. Robson a signé au PSV, Louis van Gaal l'a remplacé au Barça et a éjecté Mourinho, qui est retourné au Portugal, à Benfica. Pour la première fois, il est devenu entraîneur principal mais sans succès. Il a démissionné après neuf matches, suite à une dispute à l'étage directorial. Mourinho a terminé quatrième avec la modeste Uniao de Leiria en 2001 et le FC Porto lui a accordé une autre chance. C'était parti : titres, une Coupe UEFA puis la Ligue des Champions. Mourinho s'appuie sur son organisation et sa méthode de travail mais aussi le spectacle : en Angleterre, seul Arsenal marque plus que Chelsea. Cependant, avec seulement 13 buts contre, la défense de Chelsea est parfaitement au point. (P. T'Kint) SUNDERLAND revient parmi l'élite après une parenthèse de deux ans, grâce à sa victoire face à Leicester, relégué l'été dernier. DENNIS BERGKAMP négocie une année de plus à Arsenal. Il évolue pour le club londonien depuis 1995 et souhaite faire ses adieux en 2006. LEE BOWYER écope d'une suspension supplémentaire de trois matches de la FA en plus des quatre déjà infligés suite à sa bagarre avec son coéquipier Kieron Dyer. Motif : c'est sa deuxième exclusion de la saison. Le club lui a infligé une amende correspondant à six semaines de salaire, soit environ 300.000 euros, et doit aussi verser 45.000 euros à la FA. BUTEURS : 1. Henry (Arsenal) 25 buts ; 2. Johnson (Crystal Palace) 20 ; 3. Defoe (Tottenham) 13 ; 4. Hasselbaink (Middlesbrough), Yakubu (Portsmouth) 12.