18 février, 25e journée de Serie A. Accroché sur son terrain par Crotone (2-2), Benevento se dirige vers une nouvelle contre-performance. Il reste deux minutes à jouer dans le temps réglementaire lorsque Cheick Diabaté surgit. Douze minutes après ses premiers pas dans le Calcio, le Malien offre la victoire aux siens ! C'est ce qu'on appelle des débuts tonitruants.

Arrivé durant l'hiver pour renforcer une attaque bien pâle - 10 buts en 19 matches-, Cheick Diabaté ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Prêté six mois par le club turc d'Osmanlispor, l'avant-centre enchaîne les performances. Double buteur face au Hellas Verone (4 avril, 3-0), à la Juventus Turin (7 avril, 2-4) et Sassuolo (15 avril, 2-2), il est entré dans l'histoire du championnat italien.

L'international malien est le premier à marquer au moins deux buts lors de trois matches consécutifs depuis Dario Hubner en 2001. Efficace devant les cages adverses, il est également le premier joueur à trouver le chemin des filets à sept reprises lors de ses six premières rencontres de Serie A. Des statistiques impressionnantes qui font de l'ancien Messin le meilleur buteur de Benevento.

Mais son efficacité n'a pas suffi à maintenir la formation de Roberto Zerbi au sein de l'élite italienne. La récente victoire de prestige sur le pelouse du Milan AC (0-1) n'y changera rien. Benevento retrouvera la Serie B dès la saison prochaine, un an après sa promotion.

Si sa formation est assurée d'évoluer à l'étage inférieur l'été prochain, Cheick Diabaté pourrait tout de même poursuivre l'aventure dans l'élite. " Mon objectif est de continuer en Italie mais pour le moment, je ne sais pas encore où je serai l'année prochaine ", glissait-il dernièrement au micro de Sky Italia. Au vu de ses performances, il ne devrait pas manquer de prétendants.

18 février, 25e journée de Serie A. Accroché sur son terrain par Crotone (2-2), Benevento se dirige vers une nouvelle contre-performance. Il reste deux minutes à jouer dans le temps réglementaire lorsque Cheick Diabaté surgit. Douze minutes après ses premiers pas dans le Calcio, le Malien offre la victoire aux siens ! C'est ce qu'on appelle des débuts tonitruants. Arrivé durant l'hiver pour renforcer une attaque bien pâle - 10 buts en 19 matches-, Cheick Diabaté ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Prêté six mois par le club turc d'Osmanlispor, l'avant-centre enchaîne les performances. Double buteur face au Hellas Verone (4 avril, 3-0), à la Juventus Turin (7 avril, 2-4) et Sassuolo (15 avril, 2-2), il est entré dans l'histoire du championnat italien. L'international malien est le premier à marquer au moins deux buts lors de trois matches consécutifs depuis Dario Hubner en 2001. Efficace devant les cages adverses, il est également le premier joueur à trouver le chemin des filets à sept reprises lors de ses six premières rencontres de Serie A. Des statistiques impressionnantes qui font de l'ancien Messin le meilleur buteur de Benevento. Mais son efficacité n'a pas suffi à maintenir la formation de Roberto Zerbi au sein de l'élite italienne. La récente victoire de prestige sur le pelouse du Milan AC (0-1) n'y changera rien. Benevento retrouvera la Serie B dès la saison prochaine, un an après sa promotion. Si sa formation est assurée d'évoluer à l'étage inférieur l'été prochain, Cheick Diabaté pourrait tout de même poursuivre l'aventure dans l'élite. " Mon objectif est de continuer en Italie mais pour le moment, je ne sais pas encore où je serai l'année prochaine ", glissait-il dernièrement au micro de Sky Italia. Au vu de ses performances, il ne devrait pas manquer de prétendants.