PabloGiglietta est le spécialiste de Belgrano à LaVozdelInterior, le principal quotidien de Cordoba. Il connaît bien les deux nouveaux transfuges argentins et la description qu'il en donne correspond à celle d' HermanVanHolsbeeck.
...

PabloGiglietta est le spécialiste de Belgrano à LaVozdelInterior, le principal quotidien de Cordoba. Il connaît bien les deux nouveaux transfuges argentins et la description qu'il en donne correspond à celle d' HermanVanHolsbeeck. " PabloChavarria est un attaquant solide et puissant, doté d'une bonne couverture de balle mais ce n'est pas un buteur ", explique-t-il. " En revanche, il collabore aux offensives et délivre de nombreux assists. C'est un joueur solidaire, qui se met au service du collectif. Il travaille aussi à la récupération. Dans ce domaine, il a des caractéristiques plus européennes que sud-américaines, car en Argentine on ne demande pas aux attaquants de fournir de gros efforts sur le plan défensif. Il a livré une excellente saison avec Belgrano. C'était l'un des meilleurs attaquants, pas uniquement du club mais de toute la D2 argentine, et plusieurs clubs de D1 avaient un £il sur lui. Quelques clubs étrangers aussi, outre Anderlecht. Je sais que lorsqu' Armando Pérez, le président de Belgrano, s'est rendu à Madrid pour rencontrer les dirigeants anderlechtois, il s'est aussi entretenu avec ceux de l'Atlético. C'est la crise actuellement en Argentine, comme dans beaucoup de parties du monde et Belgrano était un peu dans l'obligation de le vendre. " En ce qui concerne PierBarrios, Giglietta est plus sceptique même s'il lui reconnaît certaines qualités. " C'est plus un pari sur l'avenir, pas encore tout à fait un joueur du présent. Au contraire de Chavarria, il n'était pas courtisé par des clubs argentins de D1. Il a été titulaire quasiment toute la saison à Belgrano, mais ce n'était pas l'élément le plus en vue. C'est un bon joueur, à la technique très affûtée pour un défenseur. S'il est adroit avec le ballon au pied et soigne sa relance, il manque un peu de carrure pour évoluer en défense centrale. C'est la raison pour laquelle il a été aligné le plus souvent à l'arrière gauche, alors qu'il est droitier et que sa place de prédilection se situe dans l'axe, là où il a été formé. " Giglietta confirme que des liens solides sont en train d'être noués entre Belgrano et Anderlecht en vue d'une éventuelle collaboration. " Je crois savoir que, tous les deux mois, un dirigeant d'Anderlecht viendra à Cordoba pour discuter d'un projet commun pour les jeunes. Les premiers liens ont été établis lors du transfert de MatíasSuarez. Le président Perez, en place depuis 2005, en a été visiblement satisfait et s'est rendu compte qu'il avait affaire à des hommes en qui il pouvait faire confiance. " Belgrano évolue actuellement en D2. " La dernière saison du club en D1 remonte à 2006-2007 ", se souvient Giglietta. " Depuis trois ans, il a souvent été très proche d'une promotion mais a toujours échoué. Belgrano est cependant devenu le premier club de Cordoba, car le club rival, Talleres, est aujourd'hui en D3. "