Il y a trois semaines, le FC Strombeek avait encore l'image d'un club serein et calme, dont les ambitions sportives étaient fortement mesurées. Son entraîneur, Danny Ost, déclarait d'ailleurs:"On n'a pas de véritable objectif mais ce qui est sûr, c'est que la saison va être difficile. Le but est d'évoluer dans une atmosphère tranquille, sans trop de pression, c'est-à-dire se mettre à l'abri le plus vite possible. Tactiquement, on vise l'équilibre et l'organisation car on n'est pas encore capables de faire le jeu".
...

Il y a trois semaines, le FC Strombeek avait encore l'image d'un club serein et calme, dont les ambitions sportives étaient fortement mesurées. Son entraîneur, Danny Ost, déclarait d'ailleurs:"On n'a pas de véritable objectif mais ce qui est sûr, c'est que la saison va être difficile. Le but est d'évoluer dans une atmosphère tranquille, sans trop de pression, c'est-à-dire se mettre à l'abri le plus vite possible. Tactiquement, on vise l'équilibre et l'organisation car on n'est pas encore capables de faire le jeu". En signant à Strombeek, Ost savait à quoi s'attendre. Le budget était assez limité et les infrastructures pas terribles. Faute d'argent, le recrutement avait été très jeune. "Tout le monde a dit que je me plaignais mais ce n'est pas la vérité. En m'engageant, je connaissais la situation du club. On fait avec ce qu'on a", disait-il. Désormais, presque tout a changé pour Ost et le FC Strombeek. Le rapprochement entre le RWDM et le club du Singel n'est plus un projet mais bien une réalité. L'ancien joueur molenbeekois et dirigeant Johan Vermeersch a réussi en partie son coup. Il a presque sauvé le RWDM. Du moins son âme. Les Strombeekois ont déménagé dans les installations de Molenbeek et sont donc les nouveaux pensionnaires du Stade Machtens. Cependant, ils officieront encore une saison sous le nom FC Strombeek et ce n'est qu'à partir de la saison prochaine que le club s'appellera FC Brussels. Etant communes, les couleurs des deux clubs (rouge, noir et blanc) ne changent pas. Le nouveau maillot n'a pas d'écusson et est frappé sur les manches d'un iris, symbole de la Ville de Bruxelles. Vermeersch avait tout essayé dans l'espoir de faire renaître son club radié en août. Il avait saisi le tribunal des référés de Bruxelles pour contrer une radiation fédérale selon lui non réglementaire. Mais le juge a débouté Vermeersch le 8 septembre.RenfortsL'équipe d'Ost a donc été renforcée par l'arrivée des ex-Molenbeekois Jonathan Butera, Afrim Salievski, Adrian Bakalli et Nicolas Timmermans, mais aussi par les transferts du Brésilien Riva Dos Santos, ancien joueur strombeekois, de Steve Barbé et de l'ex-louviérois Yves Buelinckx, enthousiaste à l'idée de relever un nouveau challenge. éa change évidemment la donne pour Ost, qui ne se précipite pas. "Il faut arrêter de dire qu'on a désormais un équipe de D1. Il faut rester calme. La plupart des nouveaux arrivants ne sont pas entraînés et ce n'est pas en aussi peu de temps qu'on construit une équipe. Le principal est d'y aller calmement et d'évoluer", explique-t-il. Le président de Strombeek, Emile De Schouwer, ne se pose pas trop de questions. "L'objectif reste de terminer dans les trois premiers. Donc, de participer aux playoffs et de peut-être accéder à la Division 1.", avance-t-il. L'annonce du rapprochement a eu l'effet d'une bombe chez les supporters du club du Singel. Ces derniers ont l'impression, légitime, que leur club disparaît. "Je me suis réuni avec des supporters, mécontents, qui avaient rendu leur abonnement et ils l'ont repris. Je leur ai expliqué que c'était la seule solution. La commune de Grimbergen ne nous a quasiment jamais aidés. Elle avait promis des transformations mais rien n'a été fait.", explique De Schouwer. De son côté, Danny Ost relativise: "Dans tout changement, il y a toujours des bons et des mauvais points. C'est logique que le public soit mécontent mais il doit faire avec. La situation est telle qu'elle est. Il faut maintenant essayer de faire des résultats". Brussels FCFinancièrement, Strombeek va donc recevoir l'aide de la commune de Molenbeek, qui reste d'accord d'héberger le club. Et dans le fond, le projet de Vermeersch est très intéressant. Il veut créer un véritable club bruxellois, projet qu' Alain Courtois tente du coup de réaliser avec Anderlecht. Vermeersch a également proposé à l'Union Saint-Gilloise d'y participer mais ce club semble vouloir continuer de son côté, sauf pour les jeunes sans doute. En tout cas, De Schouwer est très enthousiaste. "C'est un magnifique projet. Vu la conjoncture, ça n'était plus possible de continuer comme cela. Economiquement, ça avantage tout le monde. C'est ça le football contemporain", dit-il. De Schouwer ne se préoccupe d'ailleurs pas des problèmes communautaires. "Il n'y a que le football qui compte. La politique, ce n'est pas mon problème! C'est pourtant beau, une alliance entre francophones et néerlandophones. Dommage qu'il y ait la ChausséeRomaine entre Molenbeek et Strombeek". Après quatre journées, et un déplacement à Deinze perdu 3-0, Strombeek n'était que 16e au classement avec deux points. "Mon groupe est plus fort mais ça ne se voit pas encore", admet Ost. "J'ai 30 joueurs maintenant et ce n'est pas évident à gérer. Je vais organiser un match amical tous les mardis soirs pour faire jouer ceux qui n'ont pas évolué le dimanche, c'est la seule solution. Je dois voir qui s'impose mais ce n'est pas évident car parmi les nouveaux joueurs, plusieurs ne sont pas en condition et manquent de rythme. Je dois aussi les intégrer à la préparation tactique. Pas évident. C'est comme si la saison recommençait. Il faudra du temps pour faire prendre la sauce. Je n'ai qu'un regret, c'est de ne pas avoir eu ce groupe-ci un mois avant le début du championnat. Mais c'est un regret superflu, finalement. J'ai un boulot, un bon club, des bons joueurs. Quand je vois qu'un Manu Ferrera n'a pas de job, je suis très heureux. Alors, franchement, je ne considère pas ce qui m'arrive comme un cadeau empoisonné". Tim Baete"Maintenant, j'ai 30 joueurs! Dommage de ne pas les avoir eus un mois avant la reprise" (Danny Ost)