BRILLAULT FAIT CE QU'IL PEUT

Après les départs des deux leaders charismatiques qu'étaient BertrandLaquait et FranckDefays, Charleroi s'est longtemps cherché un patron dans le vestiaire. A son arrivée, TommyCraig a décidé de confier le brassard de capitaine à MaximeBrillault, joueur intelligent et discipliné qui ne revendique rien. D'autres auraient pu aspirer à ce rôle : ...

Après les départs des deux leaders charismatiques qu'étaient BertrandLaquait et FranckDefays, Charleroi s'est longtemps cherché un patron dans le vestiaire. A son arrivée, TommyCraig a décidé de confier le brassard de capitaine à MaximeBrillault, joueur intelligent et discipliné qui ne revendique rien. D'autres auraient pu aspirer à ce rôle : MajidOulmers, par exemple, qui est au club depuis 2003 et qui n'hésite jamais à s'exprimer, mais son entraîneur l'a parfois relégué sur le banc. CyrilThéréau a sorti l'équipe de la zone dangereuse, et est le meilleur buteur du club, mais les doutes qui ont longtemps sévi à son sujet constituent sans doute un frein à l'affirmation de sa personnalité. Leader silencieux : BadouKéré, par son ancienneté (plus de 300 matches sous le maillot zébré). Il était capitaine en début de saison, mais a cédé son brassard. Il est toutefois le mieux coté sportivement, sur base des moyennes de la saison, devant Théréau. On attendait du gardien français SébastienChabbert qu'il endosse le rôle de leader, grâce à l'expérience acquise en France, mais il s'est fait doubler dans les buts par le jeune CyprienBaguette qui a sorti de grosses prestations ces dernières semaines. SébastienChabaud aurait pu également s'ériger en leader, mais il est out pour longtemps (opération de la hanche) et son apport sportif n'a jamais été au diapason. HabibHabibou a, par moments, été important mais s'est montré trop irrégulier pour être influent. PeléMboyo est un caractère, assurément, et peut être un leader dans son genre, mais sa jeunesse et son individualisme l'écartent de la vie du groupe. AlessandroCordaro attendait sans doute davantage de sa première saison à Charleroi, mais certains équipiers le considéraient parfois comme un concurrent et ne lui ont pas facilité la tâche. Parmi les transferts du mercato hivernal, Ederson a conquis une place de titulaire. CédricCiza a été appelé occasionnellement. En revanche, PaulTaylor dont le transfert a fait grand bruit, a eu un impact insignifiant N'apparaissentpasdansletableau : Nicolas Hatefi, Rahim Sebah Abdul, Michaël Blanc, Massimo Moia, Samuel Fabris, Mouhssine Iajour et Moussa Koita.