Le gratin politique et footballistique local avait rendez-vous vendredi dernier au Mambourg pour la présentation du livre du centenaire du club. Intitulé tout simplement 100 ans, sorti de la plume de Pierre Danvoye ( Sport/Foot Magazine) et disponible au stade (30 euros), cet ouvrage de 230 pages (format A4) retrace toute la légende des Zèbres. Et quelle légende...
...

Le gratin politique et footballistique local avait rendez-vous vendredi dernier au Mambourg pour la présentation du livre du centenaire du club. Intitulé tout simplement 100 ans, sorti de la plume de Pierre Danvoye ( Sport/Foot Magazine) et disponible au stade (30 euros), cet ouvrage de 230 pages (format A4) retrace toute la légende des Zèbres. Et quelle légende... Le premier coup d'£il indique que le Sporting de Charleroi est bien autre chose que le club qui se bat actuellement pour éviter la culbute en D2. Si son palmarès est toujours vierge (les plus grands moments furent quatre montées en D1, un titre de vice-champion, deux finales de Coupe de Belgique et quelques participations européennes), le Sporting a surtout marqué par la qualité des joueurs qui ont porté son maillot. Une vingtaine de journalistes d'hier et d'aujourd'hui, habitués du Mambourg, ont d'ailleurs composé leur équipe du siècle. Le résumé de leurs réflexions donne un 11 particulièrement technique, créatif et offensif. Jugez plutôt : Daniel Mathy, Jules Henriet, Eric Van Meir, Philippe Albert, Pär Zetterberg, Jean Pol Spaute, René Delchambre, Bobby Böhmer, Dante Brogno, René Thirifays, Georget Bertoncello. Et dire qu'on trouve encore, sur le banc, des footballeurs de la qualité de Toni Tosini, Raymond Mommens, André Colasse, Léon Gillaux et Daniel Van Buyten ! Cette équipe virtuelle est coachée par un Entraîneur du Siècle, désigné par les mêmes journalistes : Robert Waseige. Quant au Joueur du Siècle, le seul à avoir été sélectionné par tous les votants, il s'agit de l'inévitable Bertoncello. Un Berto flatté mais aussi surpris par cet honneur : " Je ne comprends pas qu'on m'ait permis d'émerger devant des anciens Zèbres qui ont, eux, porté le maillot de l'équipe nationale ". Au total, huit footballeurs de Charleroi ont joué avec les Diables. C'est l'un des innombrables renseignements chiffrés que l'on retrouve dans un imposant chapitre statistique où l'on apprend aussi, par exemple, que des joueurs de 41 nationalités ont porté le maillot du Sporting en D1. A retenir, également, une confession poignante du président Abbas Bayat ainsi que des interviews uniques de Bertoncello, Philippe Albert, Bobby Böhmer, Didier Beugnies, Alex Czerniatynski, Charly Jacobs, Gaston Colson, Aimé Anthuenis, etc. (P. Bilic)P. Bilic