Un Carolo ne reprendra pas les entraînements avec le noyau : vainqueur du tournoi de Toulon avec les Espoirs français û et titulaire dans presque tous les matches û, le défenseur Michaël Ciani a reçu l'autorisation de Jacky Mathijssen pour se reposer un peu. Ciani était inconnu il y a un an et fait aujourd'hui partie des promesses du foot hexagonal : une progression que Charleroi pourrait monnayer ! ...

Un Carolo ne reprendra pas les entraînements avec le noyau : vainqueur du tournoi de Toulon avec les Espoirs français û et titulaire dans presque tous les matches û, le défenseur Michaël Ciani a reçu l'autorisation de Jacky Mathijssen pour se reposer un peu. Ciani était inconnu il y a un an et fait aujourd'hui partie des promesses du foot hexagonal : une progression que Charleroi pourrait monnayer ! Grégory Dufer, lui, n'a pas encore été monnayé. Genk refuse toujours de débourser la somme exigée par le Sporting et le président limbourgeois a par ailleurs déclaré, le week-end dernier, que Dufer n'était pas une absolue priorité pour lui. S'oriente-t-on vers une prolongation de son séjour au Mambourg ? Cela permettrait d'entamer le prochain championnat avec toutes les meilleures forces vives de l'équipe qui a arraché son sauvetage in extremis. Izzet Akgul se joindra-t-il au noyau ? Entre Namur et le Sporting, les négociations ne progressent guère. Charleroi propose 20.000 euros pour le buteur turc alors que le club mosan demande 50.000 euros. Il n'est pas impossible que des avocats entrent prochainement dans la danse et que les données du problème soient complètement revues. Les Namurois pourraient alors s'en mordre les doigts. Fabrice Silvagni, l'entraîneur de Namur, pense en tout cas qu'Akgul peut réussir en D1. " Il est terriblement puissant, a une frappe très lourde et un bon jeu de tête ", dit-il. Izzet Akgul a connu un parcours inhabituel. A 22 ans, il a déjà vu du pays. Turc né en Belgique, il fit ses premiers pas de joueur au Wallonia Namur. Il fila ensuite au Standard pendant quatre ans, chez les jeunes. Puis, retour à Namur (à l'Union) pour une saison, avant quatre années dans le noyau Espoir de Galatasaray. " Je faisais parfois les entraînements avec le noyau pro : Claudio Taffarel, Gheorghe Hagi, Gheorghe Popescu, Mario Jardel, etc ", se souvient-il. Après cela, six mois à Sion (Suisse), puis retour en D2 turque où il rencontra des problèmes extra-sportifs qui l'obligèrent à rester 14 mois sans jouer. C'est l'été dernier, alors qu'il était testé par l'Olympic Charleroi, qu'il fut repéré par Silvagni. La saison passée, il a marqué 18 buts avec Namur en D3. (P. Danvoye) P.Danvoye