Les matches retour du premier tour de l'Intertoto doivent encore avoir lieu, le week-end prochain, mais Charleroi connaît d'ores et déjà son adversaire du second tour : les Finlandais de Tampere qui viennent d'aller s'imposer 0-2 aux Iles Féroé face à Skala. Les Zèbres joueront en Finlande le 3 juillet et recevront Tampere une semaine plus tard.
...

Les matches retour du premier tour de l'Intertoto doivent encore avoir lieu, le week-end prochain, mais Charleroi connaît d'ores et déjà son adversaire du second tour : les Finlandais de Tampere qui viennent d'aller s'imposer 0-2 aux Iles Féroé face à Skala. Les Zèbres joueront en Finlande le 3 juillet et recevront Tampere une semaine plus tard. Demain, c'est la rentrée des classes au Mambourg. La participation à l'Intertoto va-t-elle modifier le programme de préparation ? " Pas fondamentalement ", affirme Jacky Mathijssen. " J'ai plusieurs scénarios de travail en tête, en fonction de notre parcours en Intertoto ". Rappelons qu'en cas de qualification, le Sporting affrontera la Lazio au troisième tour. La semaine dernière, Mathijssen et Dante Brogno sont allés visionner Tampere en championnat. Résultat : 3-3 face à Rops, un des plus petits calibres de la compétition finlandaise. Mais Tampere reste dans le duo de tête après 9 journées et Mathijssen avoue qu'il a été favorablement impressionné : " C'est un excellent niveau et je me méfie beaucoup. Tampere est une équipe qui a visiblement l'habitude de prendre l'initiative ". L'équipe qui affrontera Tampere risque de ne pas encore être complète. Le Sporting cherche toujours un remplaçant à Ibrahim Kargbo, parti en Turquie. " C'est une grosse perte mais j'ai vu que le club faisait le maximum pour le retenir. Il n'y avait plus rien à faire. Ce ne sera pas facile de lui trouver un bon remplaçant, la recherche peut encore durer quelques semaines ". Et quid de Bertrand Laquait, toujours cité à Marseille le week-end dernier ? " En mettant une étiquette d'un million et demi sur sa tête, le Sporting proclame clairement ses ambitions sportives ", lance Mathijssen. " La direction confirme que les promesses faites aux supporters en fin de saison tiennent toujours la route ". Autre confirmation des ambitions : Charleroi a refusé une offre de 600.000 euros (venue de Turquie) pour son attaquant brésilien Orlando. Il n'empêche qu'une autre promesse, celle de la prolongation de contrat de Mathijssen (lié jusqu'en juin 2006), n'a pas encore trouvé de prolongement concret. " Avant de signer, je veux m'assurer que la direction est bien sur la même longueur d'onde que moi. C'est bien parti, mais si je re-signe, j'aurai de nouvelles exigences sportives. Je trancherai dans quelques semaines ". (P. Danvoye)P.Danvoye