Ce qui suit est un projet génial et ravigotant, même si l'assurance d'aboutir est aussi maigrichonne que l'esprit d'ouverture de l'International Board. Mais ça met d'humeur fringante à l'aube d'une saison qui, inexorablement, nous fourguera son lot de polémiques arbitrales, de joies folles suite à des victoires méritées ou pas, de noire amertume justifiée ou pas... Perso, je me suis déjà ramassé ma première amertume la semaine dernière, quand d'entreprenantes Suédoises se sont fait virer en demi-finale de leur Euro par de ternes Teutonnes : le but annulé de Lotta Schelin, ma diva sur crampons, m'a donné envie de bouffer l'arbitresse suissesse et ses sbiresses !
...

Ce qui suit est un projet génial et ravigotant, même si l'assurance d'aboutir est aussi maigrichonne que l'esprit d'ouverture de l'International Board. Mais ça met d'humeur fringante à l'aube d'une saison qui, inexorablement, nous fourguera son lot de polémiques arbitrales, de joies folles suite à des victoires méritées ou pas, de noire amertume justifiée ou pas... Perso, je me suis déjà ramassé ma première amertume la semaine dernière, quand d'entreprenantes Suédoises se sont fait virer en demi-finale de leur Euro par de ternes Teutonnes : le but annulé de Lotta Schelin, ma diva sur crampons, m'a donné envie de bouffer l'arbitresse suissesse et ses sbiresses ! Mais lueur d'espoir, et les hommes savent pourquoi : soutenue dans sa démarche par l'URBSFA et sa CCA, notre Pro League va solliciter d'être terre de laboratoire quant à l'utilisation de l'arbitrage vidéo ! Et pas le simple recours à cette GLT (Goal Line Technology) nouvelle-née qui coûtera la peau des fesses pour éclairer les pros une fois tous les six mois (*) : mais un questionnement plus fréquent des images/TV en cas de litiges, comme cela se pratique dans d'autres sports ! Outre que ça braquerait les projecteurs du foot sur notre petite compète belge qui ne s'en porterait pas plus mal, le test permettrait deux choses. D'abord évaluer le temps qu'on perdrait lors des divers appels au système : car à en croire Michel Platini et ses coreligionnaires, ça cassera déplorablement le rythme des matches. Mouais. Dans un sport où 90 minutes théoriques correspondent à 60 minutes de jeu effectif, y a pas trop à s'en faire pour l'un ou l'autre rabiot : quelques ralentis auscultés en plus, ça fera peut-être même des palabres en moins... Ensuite et surtout, semblable expérience permettrait d'enfin faire un tri objectif entre le bordel que la vidéo permettra d'éviter et celui qui demeurera pour d'autres raisons ! Car faut pas rêver de paradis sur pelouse : mieux regarder ne sera pas tout voir...et mieux apprécier (grâce à ralentis et recul sur l'action) ne supprimera pas chaque fois les latitudes d'interprétation qu'autorisent les textes de loi ! Mais si les franchissements de ligne (le ballon est-il sorti, qui l'a mis dehors ?) sont vérifiés, si la vision des hors-jeu entraîne moitié moins d'erreurs, si les ballons touchant les bras et les contacts entre adversaires sont moins fréquemment contestés, ça sera toujours ça de pris en vue d'un monde meilleur, non ? Il est vraiment plaisant que nos instances se remuent le popotin : que, vis-à-vis de ce foot polémique à souhait, notre pays petit décide pour une fois de ne pas être suiviste et consentant ! Même si ce serait un miracle que nous obtenions le feu vert pour pareil test dès 2014-2015, ainsi que l'espère Ludwig Sneyers, manager de notre Ligue Pro. M'est avis qu'au pire, la FIFA ne proposera même pas au Board d'inclure la demande belge dans son ordre du jour de 2014 : faut pas oublier que c'est pile poil l'histoire du ver dans le fruit que craignait Platini en redoutant la GLT. Et m'est avis qu'au mieux, lors de son annuelle session en février 2014, le Board trouillard décidera de réfléchir jusqu'à l'année suivante. En tout cas, pour avoir une chance, notre Pro League a intérêt à détailler les modalités du test sollicité : la collaboration entre l'arbitre/terrain et l'assistant assis près de l'écran, le mode de reprise du jeu suite à une occasion de but injustement annulée pour hors-jeu, et bien d'autres choses encore... Mais bravo Pro League, ça nous change de tes play-offs un tantinet alambiqués ! Cette demande de test n'est qu'un début, continue le combat. ?(*) Paradoxe amusant : les riches ont désormais besoin de GLT pour être sûrs qu'il y a but ou pas, mais les pauvres ne doivent pas obligatoirement doter leurs buts de filets... lesquels sont pourtant le moyen basique de ne pas se tromper en la matière ! La Loi 1 du Board se contente en effet de stipuler que "Des filets peuvent être attachés aux buts et au sol"..." Voilà qui nous change de tes play-offs un tantinet alambiqués. "