Le Club devra patienter au moins une semaine encore avant de célébrer son titre. A moins, évidemment, que Lommel n'en décide autrement ces jours-ci.

Il est franchement désolant que les Limbourgeois puissent, ainsi, déterminer l'issue du championnat. Pour paraphraser l'entraîneur des futurs champions, Trond Sollied, cette Lommel-story n'est qu'une gigantesque farce qui discrédite notre football. Ce folklore-là n'est manifestement pas à sa place en D1 et j'ose espérer qu'à l'Union Belge on planchera sur des mesures pour éviter pareille pantalonnade à l'avenir. Car notre football est la risée de toute l'Europe actuellement.
...

Il est franchement désolant que les Limbourgeois puissent, ainsi, déterminer l'issue du championnat. Pour paraphraser l'entraîneur des futurs champions, Trond Sollied, cette Lommel-story n'est qu'une gigantesque farce qui discrédite notre football. Ce folklore-là n'est manifestement pas à sa place en D1 et j'ose espérer qu'à l'Union Belge on planchera sur des mesures pour éviter pareille pantalonnade à l'avenir. Car notre football est la risée de toute l'Europe actuellement.Que vous a inspiré Lierse-Bruges?Ce match n'avait malheureusement de sommet que le nom car les grandes envolées furent rares. Inutile de dire que le contraste était saisissant entre cette affiche de notre compétition et le match d'anthologie livré par Manchester United et le Real Madrid, quelques jours plus tôt. Au jeu des comparaisons, je dirai que nous sommes actuellement loin, très loin du compte sur tous les plans: qualité du football, valeur émotionnelle, etc...A l'autre bout du classement, pour la première fois de la saison, Charleroi n'est plus sur un siège éjectable...Il aura peut-être fallu beaucoup plus de temps que prévu pour que les Zèbres respirent enfin. Mais cela en dit long, à la fois, sur leur détermination ainsi que sur leurs ressources morales. Dans cette période difficile que le Sporting a vécue, j'avoue avoir été très favorablement impressionné par les qualités, aussi bien footballistiques que mentales, de quelques jeunes. Je songe à des garçons comme Stéphane Ghislain et Thibaut Detal, par exemple. Ce dernier a tout particulièrement tapé dans l'oeil, en l'espace d'une semaine, grâce à son but fantastique contre Lokeren d'abord et, à présent, grâce son goal égalisateur au GBA. Pour un gars de 18 ans à peine, c'est fantastique. Et, ce qui ne gâte rien, d'autres jeunes Carolos sont appelés à suivre les mêmes traces, comme Lokman Atasever et Christopher Fernandez pour ne citer qu'eux. C'est une fameuse richesse pour le club du Mambourg.Au Standard aussi, le blé en herbe a séduit à Westerlo.Avec des garçons chevronnés et de bonne composition, comme Ole-Martin Aaarst, Johan Walem ou Michaël Goossens, comme ce fut le cas au Kuipje, les promesses du Standard disposent de guides de premier choix. Dans ce contexte, je ne suis pas surpris de la qualité des prestations de la classe biberon articulée autour de Jinks Dimvula, Moustapha Oussalah et Jonathan Walasiak. Par leur engagement, tous ces garçons ont largement compensé les petites erreurs de jeunesse qui vont immanquablement de pair avec leur âge. Personnellement, je dis et je maintiens que quand des promesses sont introduites à justes doses dans une équipe, celle-ci en ressent le plus souvent les bienfaits. A cet égard, je signalerai qu'Anderlecht n'a jamais aussi bien joué cette saison qu'à partir du moment où, contraint et forcé, Hugo Broos a dû jeter l'un ou l'autre jeune dans la bataille. L'essentiel, c'est de veiller à un bon encadrement pour eux, sans quoi ces garçons manquent de points de repère. Et c'est ce qui explique précisément les problèmes de Malines où une kyrielle de teenagers se retrouve livrée à elle-même.Cédric Roussel s'est signalé en inscrivant un hat-trick à St-Trond.Il a réagi de la meilleure manière qui soit après sa non-désignation pour le match amical entre la Belgique et la Pologne. J'avoue avoir été quelque peu surpris par cette mesure ainsi que par l'appel fait à Gaby Mudingayi pour les besoins de cette rencontre. Même si, je le concède, Aimé Anthuenis n'a guère l'embarras du choix au demi défensif actuellement, vu les absences d'Yves Vanderhaeghe et de Junior et la volonté du sélectionneur d'aligner Timmy Simons en défense. Dès lors, c'est tout profit pour le Gantois.Un autre Buffalo qui défraye la chronique, c'est Gunther Schepens...Depuis qu'il sait que ses heures sont comptées à Gentbrugge, il ne cesse de se signaler à l'attention des suiveurs. S'il continue sur cette lancée, il se recasera sans trop de problèmes. Après avoir écarté le Lierse dans la course à la 2e place, Anderlecht a récidivé, et de quelle manière, face à Lokeren? Il n'y avait pas photo entre les deux équipes, tant le Sporting a affiché une insolente maîtrise à tous les niveaux. Par là même, la deuxième place des Mauves me paraît tout à fait justifiée. Cet Anderlecht-là a de l'avenir en Ligue des Champions, c'est certain. Et comme Bruges a fait montre d'une belle solidité aussi, cette saison, voilà qui augure peut-être de lendemains européens très heureux pour ces deux clubs. Bruno Govers