Son revers 6-0 à l'Inter, la pire humiliation de l'histoire du club, a fait déborder le vase. Lilli Foti, le président de la Reggina (Reggio di Calabria) a pris une décision qui couvait depuis des semaines : il a limogé son entraîneur, Franco Colomba. Juste après la fameuse défaite, le directeur sportif, GabrieleMartino, avait déjà démissionné, las de défendre un entraîneur dans lequel il ne croyait plus. Suite au renvoi de celui-ci, Martino est revenu sur sa décision.

La Reggina a eu du mal à trouver un nouvel entraîneur. Francesco Guidolin, le premier candidat, au chômage depuis son départ de Bologne, à la première journée de championnat, n'était pas très enthousiaste. Il avait déjà un accord verbal avec la Fiorentina, pensionnaire de D2. C'est donc un ancien joueur de la Reggina, Giancarlo Camolese (42 ans), sans club depuis que Torino l'a renvoyé l'année dernière, qui reprend le flambeau.

Pourtant, au moment de changer d'entraîneur, la Reggina n'était pas dans la zone rouge, même si elle ne comptait qu'une victoire et six nuls. La saison passée, la première en Serie A depuis son retour, elle s'est maintenue de justesse après un test-match contre l'Atalanta Bergame. Cette année, elle visait davantage que le maintien, sans parvenir à concrétiser ses ambitions. Il y a un an, elle avait changé d'entraîneur plus tôt encore : arrivé après huit matches, Gigi De Canio avait signé un brillant second tour. Cela n'avait pas empêché Foti de rappeler Colomba, qui avait déjà travaillé en Calabre à deux reprises.

La Reggina est la fierté du Sud depuis sa première promotion parmi l'élite en 1999. Contrairement à d'autres étoiles montantes comme Catane et Palerme, elle n'est pas dirigée par de puissants hommes du Nord mais par des hommes d'affaires locaux. Foti est propriétaire d'une ligne vestimentaire qui a des magasins jusqu'à Milan. Le club a un public fidèle, même si le nombre d'abonnés est passé, cette année, de 23.000 à 18.500. Le stade ayant une capacité de 27.000 places, il reste quand même bien rempli. (G. Foutré)

COPPA ITALIA. La Juventus a gagné 1-2 son match aller (avancé) des huitièmes de finale à Sienne. Elle a aligné son équipe réserve. Seul Alessandro Birindelli avait pris part au match de championnat contre Modène trois jours auparavant. Les autres rencontres ont lieu cette semaine. RIVALDO quittera l'AC Milan pendant la trêve hivernale. FABIO PECCHIA (30 ans, Bologne) est docteur en droit. Il a mis dix ans à achever ses études à la faculté de droit de Naples.

BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 12 buts ; 2. Adriano (Parme), Di Vaio (Juventus), Trezeguet (Juventus) 7 ; 5. Favo Passero (Udine) 6.

Son revers 6-0 à l'Inter, la pire humiliation de l'histoire du club, a fait déborder le vase. Lilli Foti, le président de la Reggina (Reggio di Calabria) a pris une décision qui couvait depuis des semaines : il a limogé son entraîneur, Franco Colomba. Juste après la fameuse défaite, le directeur sportif, GabrieleMartino, avait déjà démissionné, las de défendre un entraîneur dans lequel il ne croyait plus. Suite au renvoi de celui-ci, Martino est revenu sur sa décision. La Reggina a eu du mal à trouver un nouvel entraîneur. Francesco Guidolin, le premier candidat, au chômage depuis son départ de Bologne, à la première journée de championnat, n'était pas très enthousiaste. Il avait déjà un accord verbal avec la Fiorentina, pensionnaire de D2. C'est donc un ancien joueur de la Reggina, Giancarlo Camolese (42 ans), sans club depuis que Torino l'a renvoyé l'année dernière, qui reprend le flambeau. Pourtant, au moment de changer d'entraîneur, la Reggina n'était pas dans la zone rouge, même si elle ne comptait qu'une victoire et six nuls. La saison passée, la première en Serie A depuis son retour, elle s'est maintenue de justesse après un test-match contre l'Atalanta Bergame. Cette année, elle visait davantage que le maintien, sans parvenir à concrétiser ses ambitions. Il y a un an, elle avait changé d'entraîneur plus tôt encore : arrivé après huit matches, Gigi De Canio avait signé un brillant second tour. Cela n'avait pas empêché Foti de rappeler Colomba, qui avait déjà travaillé en Calabre à deux reprises. La Reggina est la fierté du Sud depuis sa première promotion parmi l'élite en 1999. Contrairement à d'autres étoiles montantes comme Catane et Palerme, elle n'est pas dirigée par de puissants hommes du Nord mais par des hommes d'affaires locaux. Foti est propriétaire d'une ligne vestimentaire qui a des magasins jusqu'à Milan. Le club a un public fidèle, même si le nombre d'abonnés est passé, cette année, de 23.000 à 18.500. Le stade ayant une capacité de 27.000 places, il reste quand même bien rempli. (G. Foutré) COPPA ITALIA. La Juventus a gagné 1-2 son match aller (avancé) des huitièmes de finale à Sienne. Elle a aligné son équipe réserve. Seul Alessandro Birindelli avait pris part au match de championnat contre Modène trois jours auparavant. Les autres rencontres ont lieu cette semaine. RIVALDO quittera l'AC Milan pendant la trêve hivernale. FABIO PECCHIA (30 ans, Bologne) est docteur en droit. Il a mis dix ans à achever ses études à la faculté de droit de Naples. BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 12 buts ; 2. Adriano (Parme), Di Vaio (Juventus), Trezeguet (Juventus) 7 ; 5. Favo Passero (Udine) 6.