Le fait que Pierre Gasly ait dû laisser sa place à Alexander Albon chez Red Bull, obligeant le Français à passer chez Toro Rosso, est une surprise, mais elle en dit long sur la lutte acharnée que se livrent les pilotes pour conquérir l'un des 20 sièges.

" Alexander reçoit l'occasion de faire ses preuves au cours des prochains Grands Prix, mais en ce moment, personne ne peut dire qui sera l'équipier de Max Verstappen l'an prochain ", a déclaré Helmut Marko, le principal conseiller de Red Bull.

Chez Mercedes, c'est par contre un secret de polichinelle que George Russel plaît beaucoup au patron de l'écurie, Toto Wolff. L'Anglais de 21 ans a été champion du monde en GP3 Series en 2017, et il a dominé le FIA Formula 2 Championship l'an passé. Le débutant chez Williams n'a pas encore remporté de points, mais Wolff continue de croire en lui.

" C'est encore trop tôt, son heure n'a pas encore sonné. Ce serait une erreur de reprendre un garçon qui possède le talent pour devenir un jour champion du monde dans une équipe où il serait associé au meilleur pilote de sa génération. "

Et donc, pour la saison prochaine, il a fallu faire un choix entre Valtteri Bottas (29 ans et en fin de contrat) et le pilote de réserve Esteban Ocon (22 ans), qui a obtenu une 8e et une 12e places ces deux dernières saisons chez le modeste Force India.

Le Finlandais, actuellement deuxième au classement provisoire du Championnat du Monde, s'est vu offrir une prolongation de contrat, alors que le jeune Français deviendra l'équipier de Daniel Ricciardo chez Renault. C'est donc Nico Hülkenberg (32 ans) qui doit se mettre à la recherche d'une nouvelle équipe.

Cet Allemand expérimenté semble avoir deux options : Haas n'a pas encore prolongé le contrat de Romain Grosjean, alors qu'on ne sait pas encore si l'Italien Antonio Giovinazzi entre encore dans les plans d'Alfa Romeo.

Le fait que Pierre Gasly ait dû laisser sa place à Alexander Albon chez Red Bull, obligeant le Français à passer chez Toro Rosso, est une surprise, mais elle en dit long sur la lutte acharnée que se livrent les pilotes pour conquérir l'un des 20 sièges. " Alexander reçoit l'occasion de faire ses preuves au cours des prochains Grands Prix, mais en ce moment, personne ne peut dire qui sera l'équipier de Max Verstappen l'an prochain ", a déclaré Helmut Marko, le principal conseiller de Red Bull. Chez Mercedes, c'est par contre un secret de polichinelle que George Russel plaît beaucoup au patron de l'écurie, Toto Wolff. L'Anglais de 21 ans a été champion du monde en GP3 Series en 2017, et il a dominé le FIA Formula 2 Championship l'an passé. Le débutant chez Williams n'a pas encore remporté de points, mais Wolff continue de croire en lui. " C'est encore trop tôt, son heure n'a pas encore sonné. Ce serait une erreur de reprendre un garçon qui possède le talent pour devenir un jour champion du monde dans une équipe où il serait associé au meilleur pilote de sa génération. " Et donc, pour la saison prochaine, il a fallu faire un choix entre Valtteri Bottas (29 ans et en fin de contrat) et le pilote de réserve Esteban Ocon (22 ans), qui a obtenu une 8e et une 12e places ces deux dernières saisons chez le modeste Force India. Le Finlandais, actuellement deuxième au classement provisoire du Championnat du Monde, s'est vu offrir une prolongation de contrat, alors que le jeune Français deviendra l'équipier de Daniel Ricciardo chez Renault. C'est donc Nico Hülkenberg (32 ans) qui doit se mettre à la recherche d'une nouvelle équipe. Cet Allemand expérimenté semble avoir deux options : Haas n'a pas encore prolongé le contrat de Romain Grosjean, alors qu'on ne sait pas encore si l'Italien Antonio Giovinazzi entre encore dans les plans d'Alfa Romeo.