Cette année, ce sera trop juste mais à l'avenir, si leur progression se confirme, il faudra compter sur eux.
...

Cette année, ce sera trop juste mais à l'avenir, si leur progression se confirme, il faudra compter sur eux. 1. Michy Batshuayi (18 ans)Il ne faudra pas longtemps pour se l'arracher et il n'y a pas que le Standard qui le sait. Anderlecht, d'où il a été viré dans sa jeunesse mais où évolue encore son frère, ne serait pas contre l'idée de le rapatrier. Mais le Standard le couve et compte énormément sur lui. Les dirigeants liégeois lui ont offert un nouveau contrat en novembre et s'opposeront à son départ. L'étranger le suit déjà avec attention et il ne devrait pas rester encore plus d'une saison en Belgique s'il continue sa progression. Car il a tout : puissance, vitesse, frappe, sens du but et de la profondeur. Il peut également se plier à plusieurs systèmes (avec deux attaquants ou seul en pointe).2. Dennis Praet (17 ans)Sans doute l'élément le plus prometteur et le plus technique de la D1. Ce médian offensif louvaniste qu'Anderlecht est allé chercher à Genk, est considéré comme le futur crack de la D1. Mais son temps de jeu famélique ne plaide pas en sa faveur. Il va lui falloir de la patience. Pourtant, ses quelques apparitions ont déjà permis aux clubs étrangers de se régaler. Grâce à sa technique, son jeu de position, sa faculté à se retourner et sa disponibilité, il a tout pour devenir un grand numéro dix. 3. Fernando Canesin (19 ans)Le Brésilien (une exception de réussite à Anderlecht) a surtout éclaté en début de saison lorsque Dieumerci Mbokani et Ronald Vargas remplissaient l'infirmerie. Depuis le retour du Congolais, il doit se satisfaire du banc mais il a déjà pu montrer toute l'étendue de son talent. Certains le comparent à Juan Lozano, d'autres disent qu'il est plus fort que Matias Suarez. Bien utilisé et valorisé, il pourrait remplir les caisses du Sporting. En attendant, il s'inscrit en successeur naturel de Suarez. 4. Christian Benteke (21 ans) On l'oublie souvent mais il n'a que 21 ans. Il n'a sans doute pas le talent pur des autres joueurs de cette liste mais il a une énorme marge de progression. Il commence à accumuler de l'expérience et il a su rebondir à Genk où il empile les buts ces dernières semaines. Mais ce qui devrait lui permettre éventuellement d'envisager une carrière à l'étranger, c'est son profil atypique. Sa carrure peut lui permettre de jouer pivot et il sait garder un ballon. Or, des attaquants de la sorte, il n'y en a pas beaucoup. Rennes avait déjà tenté de l'attirer avant de se rétracter. S'il arrive à garder son niveau pendant un an, d'autres clubs se manifesteront. 5. Les transferts du Standard " Pour moi, ce qui a été mis en place au Standard est très intelligent. Dans deux ou trois ans, si les dirigeants conservent cette ossature, ce sera l'équipe la plus forte de Belgique ", explique Jaouad Boukhari, de la société anglaise de management WMG. Aujourd'hui, les retours gagnants de William Vainqueur et de Serge Gakpéont déjà attiré les scouts. " Six mois après son arrivée, Vainqueur suscite déjà la curiosité. Certains clubs de L1 se mordent les doigts de l'avoir laissé filer à l'étranger ", ajoute Boukhari. Luis Seijas a déjà montré de bonnes choses mais manque un peu de constance. Quant à l'Islandais, Birkir Bjarnason, s'il polit son jeu, certains le voient bien en Angleterre dans deux ans. 6. Hannes Van Der Bruggen (18 ans)A 18 ans, le jeune médian de Gand a déjà pas mal fait parler de lui. Dans la foulée d'un Euro -19 ans en Roumanie, il a tapé dans l'£il de Trond Sollied et a profité de la blessure de Tim Smolders pour intégrer le onze de base. Dans l'entrejeu à trois prôné par l'entraîneur norvégien, c'est l'élément le plus technique, une sorte de meneur de jeu moderne qui court et défend également énormément. Ce qui frappe le plus, c'est sa vista. Son jeune âge et son volume de jeu ont déjà attiré l'£il mais, comme il n'a pas encore un rôle d'incontournable, il devrait encore rester en Belgique un an ou deux. Mais son nom a déjà été coché par certains scouts étrangers. A suivre donc. 7. Laurens De Bock (19 ans) Le défenseur de Lokeren sera-t-il un hotspot dans deux ans ? Nul ne le sait vraiment mais ce type de joueur plaît, avec réserves, aux scouts étrangers. " Il n'est peut-être pas encore assez méchant défensivement ", dit Boukhari. " mais c'est un travailleur, un joueur intelligent qui a un bon placement et une bonne lecture de jeu. Je pense qu'il va faire une carrière internationale même s'il n'a pas les qualités de Thomas Vermaelen ou Jan Vertonghen, pour citer deux gauchers capables de jouer comme lui à l'arrière gauche ou en défense centrale. " 8. Sergio Padt (21 ans) 360 minutes de compétition mais certains lui prédisent déjà un avenir doré. Ce gardien néerlandais a déjà prouvé toute l'étendue de son talent et de ses réflexes. Or, les gardiens néerlandais ont pour le moment une très bonne cote en Angleterre suite aux réussites de Tim Krul à Newcastle et de Michaël Vorm (ex-Utrecht) à Swansea. Mais avant cela, Padt doit montrer de la régularité sur toute une saison. A juger fin 2013, donc.