Des paroles et des actes

Avant le début de la saison, le Cercle se montrait étonnamment ambitieux : il promettait une équipe meilleure et mieux balancée que la saison dernière et espérait lutter pour une place dans la colonne de gauche, tout en pratiquant un football offensif. Mais quand le championnat a commencé, il n'était pas du tout prêt. Des changements radicaux ont été opéré pendant tout l'été et le Cercle a complètement loupé son départ puisqu'il a dû attendre la cinquième journée pour empocher ses premiers points, les seuls jusqu'à présent. Jusqu'ici, l'ambition exprimée n'a pas attiré davantage de public, au contraire : après une fin de saison en mode mineur, le nombre d'abonnés a sensiblement diminué. Le danger, c'est qu'en plaçant la barre très haut, le Cercle risque de faire encore plus de déçus. C'est en tout cas un grand défi qui l'attend.
...