TROUVER LA STABILITÉ

A u cours des dix dernières années, le Cercle a connu six directeurs technique et cinq CEO. En matière de continuité, on a vu mieux. Seul le président Vincent Goemaere a toujours été là. Il a eu raison de choisir Bernd Storck, puis Yves Vanderhaeghe pour sauver le club, car huit coaches en quatre ans, ça prouve qu'en optant pour Laurent Guyot, Fabien Mercadal et Paul Clement, Monaco ne savait pas à quel point le championnat de Belgique était exigeant d'un point de vue physique.
...

A u cours des dix dernières années, le Cercle a connu six directeurs technique et cinq CEO. En matière de continuité, on a vu mieux. Seul le président Vincent Goemaere a toujours été là. Il a eu raison de choisir Bernd Storck, puis Yves Vanderhaeghe pour sauver le club, car huit coaches en quatre ans, ça prouve qu'en optant pour Laurent Guyot, Fabien Mercadal et Paul Clement, Monaco ne savait pas à quel point le championnat de Belgique était exigeant d'un point de vue physique. À l'inter-saison, le Cercle a perdu pas mal de bons joueurs: son buteur Iké Ugbo (22 ans) est retourné à Chelsea, après avoir inscrit seize buts en 32 matches, le défenseur central David Bates (24 ans, de retour à Hambourg), l'arrière droit Giulian Biancone (21 ans) est rentré à Monaco, tout comme le gaucher Strahinja Pavlovic (vingt ans), pilier de la défense, l'autre défenseur central Jean Marcelin (vingt ans) et le sprinteur néerlandais Anthony Musaba (vingt ans). Très vite, l'association a investi un million d'euros dans le défenseur norvégien Jesper Daland (21 ans), transfert sortant le plus cher de l'histoire d'IK Start. Ça ne garantit évidemment rien, d'autant que c'est le premier séjour à l'étranger de cet international espoirs. Le directeur sportif Carlos Aviña a dû faire preuve d'imagination pour trouver des noms pour une toute nouvelle défense. Il a loué le gaucher Senna Miangue (24 ans, Cagliari) et le défenseur central brésilien David Sousa (vingt ans, Botafogo), un autre gaucher. Des garçons bien bâtis qui peuvent aller au duel, tout comme le jeune Arne Cassaert (vingt ans), un produit du club qui s'est mis en évidence en cours de préparation. La relève en pointe ne s'annonce pas facile non plus, car seul l'imprévisible, mais très opportuniste Kévin Denkey (vingt ans) est resté. Olivier Deman et Dino Hotic préfèrent surgir de la deuxième ligne, tandis que Waldo Rubio (25 ans), prêté par Valladolid, est annoncé au poste d'ailier gauche. Il doit remplacer Kylian Hazard (25 ans), devenu persona non grata en raison d'un manque de sérieux, bien qu'il soit sous contrat jusqu'en 2023. On compte sur l'AS Monaco pour prêter quelques joueurs d'ici fin août. Vanderhaeghe aime le jeu vertical, avec des infiltrations dans le rectangle pour créer le surnombre et inscrire des buts. C'est pourquoi, en cours de préparation, il a beaucoup travaillé avec des données et de façon spécifique. Depuis début avril, Ben Lambrecht est le nouveau CEO du Cercle. À l'image de tout le club, l'ex-directeur de Coca-Cola mise sur une saison tranquille et une place au milieu du tableau, tout en jouant les trouble-fêtes comme OHL et le Beerschot l'an dernier, et en terminant le plus près possible du top 8.