LE NOUVEAU: SENNA MIANGUE

L'Anversois n'a encore que 24 ans, mais c'est déjà le troisième club belge auquel il est prêté par Cagliari, où il entame sa dernière saison de contrat. Au Standard, ça ne s'est pas passé comme il le souhaitait: il n'a pas réussi à convaincre Michel Preud'homme. Il a reconnu avoir commis des erreurs et ne pas toujours avoir vécu comme un vrai pro.
...

L'Anversois n'a encore que 24 ans, mais c'est déjà le troisième club belge auquel il est prêté par Cagliari, où il entame sa dernière saison de contrat. Au Standard, ça ne s'est pas passé comme il le souhaitait: il n'a pas réussi à convaincre Michel Preud'homme. Il a reconnu avoir commis des erreurs et ne pas toujours avoir vécu comme un vrai pro. C'est bizarre, car ce joueur né de mère belge et de père congolais est parti très jeune en Serie A. Il avait été repéré par l'Inter (où Ivan Perisic lui servait de chauffeur privé). Chez nous, celui qui doit son prénom à la légende de Formule 1 Ayrton Senna avait joué à Hoboken, au Beerschot, à l'Antwerp et à Visé. Le déclic s'est produit à Eupen, avec Beñat San José. Miangue s'est montré moins jouette, plus mûr. L'ex-basketteur de 1m95 a donc gagné sa place. D'abord au poste d'arrière gauche, mais avec sa taille et sa puissance au duel, il s'est vite retrouvé dans une défense à trois. Au Cercle, il devra faire oublier l'international serbe Strahinja Pavlovic, ce qui ne sera pas facile. Mais Miangue, un polyglotte qui s'exprime en néerlandais, en français, en anglais, en italien et en portugais, sait ce qu'on attend de lui. Il doit amener de la stabilité derrière afin que le Cercle lève le plus rapidement possible l'option d'achat. Pour y arriver, il compte sur son talent. Alors que, par le passé, il portait le numéro 23 en hommage à Michael Jordan et LeBron James, il a désormais opté pour le 18, jour de l'anniversaire de sa copine néerlandaise et jour du décès de son grand-père. Il assure aller régulièrement sur Wyscout afin de visionner ses adversaires directs. 1. Stage spécial Du 5 au 9 juillet, le groupe est parti en stage à Poznan, en Pologne. Il y a séjourné dans l'hôtel que le Portugal avait choisi à l'occasion de l'EURO 2012. La saison dernière, c'est Monaco qui y avait préparé sa saison. 2. Réanimation À la mi-juin, tous les joueurs pros, les membres du staff et les collaborateurs du club ont suivi la première de quatre séances de réanimation, massages cardiaques et défibrillation. Une initiative qui fait suite au malaise de Christian Eriksen à l'EURO. Au Cercle, on veut que chacun puisse réagir immédiatement. 3. Atmosphères En guise d'introduction, les jeunes et les nouveaux ont interprété une chanson pour le reste du groupe. Waldio Rubio a choisi la "Macarena", tandis qu'Artuur Zutterman s'est fendu d'un "Three Little Birds" de Bob Marley. La saison dernière, Yves Vanderhaeghe n'a pas mis longtemps avant de donner du temps de jeu à Olivier Deman (21 ans), un attaquant qu'il avait repéré lors des matches des Espoirs. Une fois rétabli de quelques blessures, il a montré ce dont il était capable. Il est mobile et aime jouer en profondeur. Le complément idéal de Iké Ugbo et/ou de Kevin Denkey. Wolf Ackx (19 ans) mettra-t-il lui aussi le nez à la fenêtre? Le petit attaquant de pointe a en tout cas quelques atouts à faire valoir: il est particulièrement explosif tout en ayant des qualités athlétiques. Dans le football actuel, ça peut faire mal. Le staff technique a cependant encore du travail avec lui. Il doit apprendre à prendre la bonne décision au bon moment, être moins impulsif et mieux lire certaines situations.