Le PSV a achevé son match contre l'Excelsior avec cinq jeunes du cru. En Ligue des Champions, contre le CSKA Moscou, Dirk Marcellis (19 ans) a été à la base du but, d'un rush sur le flanc droit. Ce n'est pas anodin : jusqu'ici, le premier club d'Eindhoven avait l'étiquette d'une formation qui achète plutôt qu'autre chose. L'entraîneur ad intérim, Jan Wouters, tient compte des jeunes. C'est ainsi que Otman Bakkal (23 ans), Ibrahim Afellay (21 ans), Ismaël Aissati (19 ans) et Género Zeefuik (17 ans) ont reçu leur chance.
...

Le PSV a achevé son match contre l'Excelsior avec cinq jeunes du cru. En Ligue des Champions, contre le CSKA Moscou, Dirk Marcellis (19 ans) a été à la base du but, d'un rush sur le flanc droit. Ce n'est pas anodin : jusqu'ici, le premier club d'Eindhoven avait l'étiquette d'une formation qui achète plutôt qu'autre chose. L'entraîneur ad intérim, Jan Wouters, tient compte des jeunes. C'est ainsi que Otman Bakkal (23 ans), Ibrahim Afellay (21 ans), Ismaël Aissati (19 ans) et Género Zeefuik (17 ans) ont reçu leur chance. Le centre de formation du PSV a toujours vécu dans l'ombre de ceux de l'Ajax et de Feyenoord. Le club a commencé à opérer des transferts à coup d'argent il y a 20 ans, grâce à son sponsor principal, Philips. Les jeunes formés à Eindhoven recevaient peu de chances. Seuls Berry van Aerle, Eric Viscaal, Boudewijn Zenden, Wilfred Bouma, Peter Hoekstra, Björn van der Doelen, Edward Linskens et Tommie van der Leegte ont fait partie des privilégiés. Aucun n'a atteint l'élite mondiale. Ce statut a été acquis par des transferts, comme Romario, Ronaldo, Luc Nilis et Ruud van Nistelrooy. Lors de son embauche en 2002, Guus Hiddink a réalisé que le gouffre allait s'agrandir s'il n'investissait pas dans les talents locaux. Sur son conseil, le complexe d'entraînement désuet De Herdgang a subi un lifting. Joop Brand a été chargé de remodeler la formation. Hiddink a de son côté offert leur chance à Afellay et à Aissati en équipe fanion. Le duo est devenu un des moteurs du PSV. Au début de cette saison, les deux hommes semblaient devoir former le c£ur d'une nouvelle équipe rajeunie, avec Bakkal, de retour du FC Twente. Las, Afellay s'est rapidement blessé à un orteil, Aissati a connu plusieurs contrecoups et Bakkal a perdu sa place de titulaire. L'école des jeunes a essuyé un nouveau feu de critiques, Afellay a exprimé son mécontentement à propos des négociations pour le renouvellement de son contrat et il est resté sur la touche plus longtemps que prévu. Aissati a été critiqué par Ronald Koeman comme par Foppe de Haan, le sélectionneur des Espoirs. L'Ajax a tenté de le transférer mais le directeur général du PSV, Jan Reker, a refusé de le céder à un concurrent direct. Depuis, tous les différends ont été aplanis. ANDRÉ OOIJER intéressait Feyenoord. L'AZ et l'Ajax suivent aussi le défenseur de 33 ans, en fin de contrat aux Blackburn Rovers. EDWIN ZOETEBIER (37 ans) souffre depuis des mois de l'épaule. Le gardien du NAC devra passer sur le billard. LE PSV restera sans doute européen après l'hiver. Il discute avec le gardien Gomes d'une prolongation de contrat, même si les deux parties sont déjà liées jusqu'en 2011. LE FC TWENTE convoite le gardien Piet Velthuizen (21 ans, Vitesse) et le médian russe Aleksei Rebko (21 ans, Spartak Moscou). L'AZ est invaincu depuis 32 matches à domicile en Coupe d'Europe. Manchester United détient le record avec 56 matches sans défaite à Old Trafford de 1956 à 1996. DE GRAAFSCHAP a prolongé le mandat de son entraîneur, Jan de Jonge, jusqu'en 2010. CHUN-SOO LEE, le Sud-Coréen qui souffrait du mal du pays, a été renvoyé par Feyenoord. Il ne reviendra sans doute pas, puisqu'il négocie avec des clubs de la K -League. GERTJAN VERBEECK quittera Heerenveen au terme de la saison. Sept ans entraîneur des jeunes, huit saisons entraîneur adjoint, il a succédé au légendaire Foppe deHaan en 2004. Il a effectué un détour par Heracles entre ses différents mandats. ROY MAKAAY (Feyenoord) n'a pas encore été officiellement invité mais il sera fort probablement sélectionné par Foppe de Haan pour les Jeux Olympiques. Le coach a cependant promis de ne pas emmener de footballeurs dont le club dispute le tour préliminaire de la Ligue des Champions. FRÉDÉRIC VANHEULE