Bologne n'a guère de raisons de faire la fête depuis quelques années, même si le club a fêté son centenaire le 2 octobre. La huitième ville d'Italie, qui compte 400.000 habitants, a été championne à sept reprises, a remporté deux Coupes et a été la première phalange italienne à s'adjuger une coupe d'Europe, la Coupe Mitropa en 1932, mais ces trophées sont anciens. Le dernier titre remonte à 1964, la dernière Coupe à 1971. Cette année-là, Bologne a également terminé dans le top cinq de la Serie A pour la dernière fois. Par la suite, le club n'a plus dépassé la septième place - pour la dernière fois en 2002.
...

Bologne n'a guère de raisons de faire la fête depuis quelques années, même si le club a fêté son centenaire le 2 octobre. La huitième ville d'Italie, qui compte 400.000 habitants, a été championne à sept reprises, a remporté deux Coupes et a été la première phalange italienne à s'adjuger une coupe d'Europe, la Coupe Mitropa en 1932, mais ces trophées sont anciens. Le dernier titre remonte à 1964, la dernière Coupe à 1971. Cette année-là, Bologne a également terminé dans le top cinq de la Serie A pour la dernière fois. Par la suite, le club n'a plus dépassé la septième place - pour la dernière fois en 2002. Ces vingt dernières années ont été particulièrement difficiles. En 1993, Bologne a même été rétrogradé en D3 mais comme tant d'autres grands clubs, il en a rapidement réchappé grâce à un nouveau propriétaire. Pas pour longtemps puisqu'après sa septième place en 2002, il est redescendu en Serie B en 2005 pour ne remonter parmi l'élite qu'en 2008. Bologne a lutté jusqu'au bout, la saison passée, pour assurer son maintien. Le club a fait appel à trois entraîneurs différents. Le troisième, Giuseppe Papadopulo, est arrivé lors de la 22e journée, il a placé Bologne à la 17e place, in extremis, et est resté en poste. Mais cette année, l'équipe qui a une nouvelle fois été battue ce week-end, ne semble pas pouvoir éviter la lutte pour la rétrogradation. A l'occasion des festivités du centenaire, les vedettes du passé ont défilé mais de nos jours, Bologne n'a plus un Giacomo Bulgarelli, Beppe Signori, Roberto Mancini ni un Roberto Baggio. Son joueur le plus connu est l'attaquant Marco Di Vaio. Les véritables vedettes sont trop onéreuses pour un club qui tente depuis plusieurs années de tenir son budget avec rigueur et ne veut ou ne peut offrir des salaires plantureux. Le président a insisté sur la sobriété financière. Francesca Menarini est née en 1964, l'année du dernier titre national, et a obtenu le poste de président quand sa famille a repris le club, en août 2008. STEVAN JOVETIC, qui remplaçait Alberto Gilardino suspendu, a inscrit les deux buts de la Fiorentina contre Liverpool. Le Monténégrin (20 ans), transféré la saison passée du Partizan Belgrade pour 7,3 millions d'euros, a déjà marqué le but de la qualification pour la phase en poules, contre le Sporting Lisbonne. L'AS ROMA a présenté les plans de son nouveau stade, le Stadio Franco Sensi, baptisé du nom du président récemment décédé. L'arène devrait compter 55.000 places, pour un coût de 280 millions et serait située dans la Zona Aurelia, à l'ouest du grand ring de Rome. La construction durerait de 24 à 26 mois. PIER PAOLO MARINO (55 ans), le directeur sportif de Naples, a démissionné suite aux vives critiques du propriétaire, Dino De Laurentiis. Il travaillait à Naples depuis 2004. GABY MUDINGAYI a été lancé au jeu à la 75e en même que deux autres médians alors que Bologne était mené 0-2. Une tactique qui n'aura pas permis son équipe de dominer l'entrejeu adverse. OGUCHI ONYEWU a pu disputer ses premières minutes de jeu sous le maillot de Milan, accablé par les forfaits, contre le FC Zurich. Il est entré au jeu en seconde période mais il n'a pu empêcher la défaite des Milanais. ALESSANDRO DEL PIERO, touché à l'épaule pendant l'entraînement de jeudi, est indisponible pour un mois. L'avant de la Juventus s'était déjà blessé pendant la préparation et il avait effectué ses débuts par une entrée au jeu de dix minutes il y a une semaine, contre Bologne. BARI n'est pas repris par le groupe américain de Tim Barton. Le 30 septembre, la reprise n'était pas payée. La famille Matarrese, propriétaire du club depuis 26 ans, a repoussé la demande de report de paiement. GEERT FOUTRÉ