Il y a deux ans, le Celta Vigo disputait la Ligue des Champions, dans la poule de Bruges. Au terme de cette saison-là, le club galicien chutait toutefois en D2. Le séjour au purgatoire aura été de courte durée : après un championnat à peine, et malgré une petite frayeur liée à la perte de trois points pour avoir aligné un jeune joueur non qualifié lors de l'avant-dernière journée, l'équipe au maillot bleu ciel est de retour parmi l'élite, en compagnie de Cadix et d'Alavés.
...

Il y a deux ans, le Celta Vigo disputait la Ligue des Champions, dans la poule de Bruges. Au terme de cette saison-là, le club galicien chutait toutefois en D2. Le séjour au purgatoire aura été de courte durée : après un championnat à peine, et malgré une petite frayeur liée à la perte de trois points pour avoir aligné un jeune joueur non qualifié lors de l'avant-dernière journée, l'équipe au maillot bleu ciel est de retour parmi l'élite, en compagnie de Cadix et d'Alavés. La semaine dernière, le Celta Vigo était de passage dans le Limbourg, avec des matches à Genk (victoire 1-2) et à Saint-Trond (défaite 2-0, avec deux joueurs expulsés). " On va au devant d'une saison difficile ", affirme l'entraîneur FernandoVazquez. " Comme pour toutes les équipes, la montée en D1 s'annonce ardue ". Le Celta Vigo présente, pourtant, plus de références que les promus de l'an passé : Numancia, Levante et Getafe (seul le dernier cité s'est maintenu). C'est un club historique, qui s'enorgueillit d'une longue tradition et qui a l'expérience de la D1. Il peut toujours compter sur quelques anciens de la maison, comme Giovanella, PabloContreras et Isaac, et a déjà engagé quelques nouvelles recrues comme FabianCanobbio (ex-Valence) et Ogbeche (ex-PSG). Mais le club galicien était loin d'être au complet lorsqu'il a pris possession du magnifique domaine de Stiemerheide, dans les environs de Genk. Pour affronter le Racing local, il lui manquait notamment le défenseur argentin DiegoPlacente, tout juste transféré de Leverkusen et qui a signé pour cinq ans après avoir passé péniblement l'examen médical (un problème au genou avait été décelé). Il lui manquait aussi le Brésilien FernandoBaiano, dérobé au nez et à la barbe du voisin de La Corogne et qui affirme avoir fait des sacrifices financiers pour signer au Celta. Ces deux joueurs ont rejoint leurs nouveaux coéquipiers en fin de semaine et ont joué une mi-temps vendredi au Staaienveld. Le recrutement s'est poursuivi avec l'engagement de l'attaquant de Majorque JesusPerera qui s'est lié pour quatre ans. Plus tard dans la semaine, le Celta a encore obtenu le prêt pour une saison du jeune milieu de terrain portugais HugoViana (22 ans), l'un des grands espoirs du football lusitanien qui appartient à Newcastle et qui, en venant à Vigo, se rapproche de sa ville natale de Barcelos, dans le nord du Portugal. C'était le dixième transfert des néo-promus, dont la campagne de recrutement n'est sans doute pas terminée. (D. Devos)JULIO BAPTISTA (23 ans), l'attaquant brésilien du FC Séville qui était convoité par Arsenal, va finalement rejoindre le Real Madrid. Le joueur souhaitait rester une saison de plus en Espagne afin d'obtenir un passeport espagnol. La transaction devrait s'effectuer sur base de 20 millions d'euros dans un premier temps, plus 4,5 millions à suivre. ROBINHO rejoindra le Real Madrid le 25 août, a annoncé le directeur sportif EmilioButragueno : le transfert est enfin officialisé. ALESSIOTACCHINARDI (31 ans) rejoint Villarreal après avoir passé 11 ans à la Juventus. LUCIANOGALLETTI, le joueur argentin de Saragosse, a été transféré à l'Atletico Madrid pour 3,5 millions d'euros. PABLO ZABALETA, le capitaine de l'équipe argentine des moins de 20 ans, a signé pour cinq ans à l'Espanyol. Le deuxième club de Barcelone a versé 5 millions d'euros à San Lorenzo. L'ESPANYOL jouera avec l'inscription Catalunya sur les maillots. LORENZOSERRAFERRER, l'entraîneur du Betis Séville, s'est rompu le tendon d'Achille lors du stage d'entraînement de son équipe. DENILSON, l'attaquant brésilien du Betis, a obtenu son passeport espagnol. D.Devos