C'est au Mambourg qu'on a enregistré la grosse surprise du week-end. Avec cinq joueurs du cru (Stéphane Ghislain, Grégory Dufer, Thibaut Detal, Fabrice Lokembo et le petit nouveau Giovanni Cacciatore), Charleroi a pris les trois points contre Genk. Un match fou, avec un heading de Didier Zokora sur la transversale, à la dernière seconde, pour clôturer le suspense.
...

C'est au Mambourg qu'on a enregistré la grosse surprise du week-end. Avec cinq joueurs du cru (Stéphane Ghislain, Grégory Dufer, Thibaut Detal, Fabrice Lokembo et le petit nouveau Giovanni Cacciatore), Charleroi a pris les trois points contre Genk. Un match fou, avec un heading de Didier Zokora sur la transversale, à la dernière seconde, pour clôturer le suspense. Après la rencontre, un Cédric Roussel dépité était adossé à une barrière à l'extérieur du stade. Dépité et incrédule Cédric Roussel : On ne doit jamais perdre ce soir. On mène rapidement 0-1, on joue bien, on presse haut, on récupère un tas de ballons, on fait de belles phases offensives. Puis, un but carolo tombe de nulle part. Ensuite un deuxième tout en fin de première mi-temps. Dans le vestiaire, on s'est dit qu'il y avait moyen de gagner sans trop de problèmes parce qu'on était plus fort. Mais il faut reconnaître que, défensivement, on n'y était pas du tout. On relançait n'importe comment. C'est incompréhensible. Si on avait joué un quart d'heure en plus comme nous l'avons fait en début ou en fin de match, on aurait pris les trois points. Mais je dois souligner les mérites de l'adversaire. J'ai découvert de bons jeunes dans cette équipe. Il n'empêche qu'on fait une mauvaise opération. Une semaine après avoir battu Bruges, on doit repartir de zéro. C'est souvent comme ça, cette saison. En plus, on a raté une belle occasion de profiter du nul du Standard à Lokeren. C'est clair. Gagner contre Mons en étant privé de Mbo Mpenza et en jouant une partie du match à 9 contre 11, il faut le faire. Cette victoire prouve toute la richesse en profondeur du noyau de l'Excel. Nous irons là-bas dans deux semaines et nous aurons intérêt à jouer autrement si nous voulons prendre quelque chose. C'est bien qu'il y ait chaque saison des jeunes qui explosent. Tout va se jouer dans les têtes. Il y a du talent à Charleroi, mais aussi à Heusden-Zolder, et Lokeren s'est bien renforcé. J'espère que Marc Grosjean va réussir quelque chose de bien avec l'Antwerp, mais quand je vois la concurrence, je me dis que rien ne sera facile pour lui. (P. Danvoye) P.Danvoye