Anderlecht

In : Patou Kabangu (COD, prêté par le TP Mazembe), Bedi Mbenza (COD, prêté par le TP Mazembe)
...

In : Patou Kabangu (COD, prêté par le TP Mazembe), Bedi Mbenza (COD, prêté par le TP Mazembe) Out : Diogo Bittencourt (BRA, contrat rompu), Reynaldo (BRA, prêté à Westerlo), Ondrej Mazuch (CZE, Dniepropetrovsk), Ziguy Badibanga (BEL, prêté à De Graafschap), Victor Bernardez (HUN, San José Earthquakes), Samuel (BRA, contrat rompu), Jordan Calvete (BEL, De Graafschap), Nathan Kabasele (BEL, prêté à Westerlo), Thomas Chatelle (BEL, prêté à Saint-Trond), Oleksandr Iakovenko (UKR, prêté à OHL) Anderlecht a réussi à se séparer de 10 joueurs. Dont trois sur base définitive et deux dont le contrat a été rompu. Quatre d'entre eux sont des défenseurs, ce qui limite désormais les choix sur la ligne arrière. Chatelle, fin de contrat en juin, ne restera certainement pas au Parc Astrid. Des quatre autres joueurs prêtés, seuls Badibanga et Kabasele semblent encore avoir un avenir à Bruxelles. Les deux nouveaux venus congolais, Patou Kabangu (26 ans) et Bedi Mbenza (27 ans) devront aussi prouver leur valeur dans les mois à venir. Anderlecht les loue au meilleur club du Congo, le TP Mazembe, avec lequel les Mauves ont un accord de collaboration. Kabangu est un ailier droit qui peut aussi se débrouiller à gauche. Mbenza est un médian défensif. Kabangu a remporté avec le TP Mazembe la Ligue des Champions africaine en 2009 et 2010 et a disputé il y a un an la finale du Mondial des clubs contre l'Inter Milan. Ce sont déjà des vedettes bien payées dans leur pays, pas des Africains qui espèrent une vie meilleure mais des joueurs d'une vingtaine d'années au top, avec une forte mentalité et dont on attend un rendement rapide. In : - Out : Adnan Custovic (BIH, Mouscron-Péruwelz), Bart Goor (BEL, Westerlo), Gary Kagelmacher (URU, AS Monaco), Roy Mauro (BEL, prêté à St-Nicolas), Lindani Ntamo (RSA, contrat rompu), Sive Phekezela (RSA, contrat rompu), Rodrigo Rojas (PAR, contrat rompu), Ilias Sbaa (BEL, prêté à St-Nicolas) Ibrahima Sidibe (SEN, Westerlo) Etant donné les problèmes financiers, la commission des licences a interdit au club de réaliser des transferts entrants. JackyMathijssen avait déjà senti l'oignon : " Je savais à quoi m'en tenir. Ce qui a pu me sauver et sauver le club, c'est d'avoir assuré le maintien à la trêve hivernale. Dès lors nous n'avons pas vraiment besoin de renforts. " Le transfert sortant le plus difficile à encaisser est celui du défenseur central Kagelmacher, un capitaine que le directeur général Vanoppen qualifiait encore la saison dernière de symbole du nouveau Beerschot. Mais l'argent de Monaco était plus que le bienvenu. Les passages de Goor et Sidibe à Westerlo ont également marqué les esprits, surtout par la manière dont ils ont été réalisés. Vanoppen aurait aisément pu remplir un bus avec tous les joueurs en partance. Mathijssen a déclaré : " Beaucoup de joueurs qui ont atterri ici n'auraient jamais dû y mettre les pieds. (...) J'espère qu'à l'avenir on me demandera un peu plus mon avis. " In : Andréa Mbuyi-Mutombo (BEL, Standard), William Carvalho (ANG, Sporting CP) Out : Renato Neto (BRA, Sporting CP) En décembre, le Cercle avait offert à Mutombo (21 ans), alors libre de transfert, un contrat jusqu'à la fin de la saison avec option pour un an supplémentaire. Le Bruxellois d'origine congolaise est un médian offensif frivole qui aime créer l'action mais qui n'a pas réussi à percer à Portsmouth, à Zulte Waregem, au Standard et à Saint-Trond. Réussira-t-il sous la coupe de Bob Peeters ? Le départ de Neto laisse un grand vide car il était un patron au milieu. Après un an et demi à avoir prouvé sa valeur au Cercle, le Sporting Lisbonne l'a rapatrié et il y évolue régulièrement dans le onze de base. A sa place, le Cercle s'est vu proposer Carvalho, un international portugais chez les jeunes qui était en prêt à Fatima, en D2 portugaise. C'est un médian plutôt axial avec moins de puissance et de profondeur que Neto. Le club n'a toujours pas trouvé de solution de remplacement au cas où il arriverait quelque chose à l'arrière-droit Hans Cornelis. Francesco D'Onofrio (fils de Dominique) est venu en stage mais n'a pas reçu de contrat. Le médian Karel Van Roose reste la seule solution de dépannage. Le défi du Cercle sera de combler la perte en talent individuel consécutive au départ de Neto. In : Bojan Jorgacevic (SRB, Gand), Carlos Bacca (COL, Atlético Junior), Jordi Figueras (ESP, Rubin Kazan/Rayo Vallecano), Mushaga Bakenga (NOR, Rosenborg) Out : Nabil Dirar (MAR, AS Monaco), Matej Vydra (CZE, retour à l'Udinese) On peut se demander ce qui fera la différence dans la course à l'Europe : l'apport de nouveaux joueurs ou le départ de Nabil Dirar - le transfert sortant qui a rapporté le plus dans l'histoire du Club (environ 6 millions). Dirar a succombé aux sirènes de Monaco et laisse un vide à droite, que Bruges peut combler avec Lior Refaelov ou peut-être le nouveau venu Mushaga Bakenga, un Norvégien d'origine congolaise en pleine période d'apprentissage à 19 ans. Le Club a trouvé en Jordi Figueras son défenseur central doté d'un bagage technique. Quant à Carlos Bacca, c'est le nouvel avant-centre qui avec son sens de la profondeur doit devenir une version améliorée de Joseph Akpala. Il devrait être pleinement opérationnel lors des play-offs. Le club n'a pas trouvé de médian contrôleur à installer aux côtés de NikiZimling et Thibaut Van Acker va donc devoir faire ses preuves à ce poste. In : Allasana També (FRA, Paris Saint-Germain) Out : Rami Gershon (ISR, retour au Standard) Pas de grands changements au KVK. D'une part, le club a eu d'autres chats à fouetter suite au décès inopiné de l'actionnaire principal Jean-Marc De Grijse et d'autre part, la campagne de transferts estivale avait été plutôt bien menée. A part Czvitkovics (qui n'a pas su s'imposer) et Wijns (freiné par les blessures), les dix autres transferts de l'été ont apporté une plus-value : le meneur Nfor et le défenseur central Zukanovic se sont distingués. Le Standard a rapatrié Gershon plus tôt que prévu puisqu'il aurait dû rester à Courtrai jusqu'en fin de saison. Le T2 Yves Vanderhaeghe a suggéré que les Rouches voulaient ainsi déforcer un concurrent direct... Pour pallier le départ de Gershon, le club a engagé Allasane També, un défenseur repris chez les Espoirs français In : Derick Tshimanga (BEL, Lokeren), Logan Bailly (BEL, prêté par le Borussia Mönchengladbach), Kevin De Bruyne (BEL, prêté par Chelsea) Out : Marvin Ogunjimi (BEL, Majorque), Daniel Pudil (CZE, à Cesena via Grenade), Grzegorz Sandomierski (POL, prêté à Jagiellonia Biaystok), Istvan Bakx (NED, contrat rompu, Willem II), Kevin De Bruyne (BEL, Chelsea) Le malchanceux chez les champions de Belgique se nomme Sandomierski. A peine son prêt fut-il réglé avec son ex-club (il voulait absolument jouer pour ne pas hypothéquer sa participation à l'EURO dans son pays) que Köteles se blessa. Ainsi, Bailly dut prendre place plus rapidement que prévu entre les perches de Genk. Lors de ses premiers matches, on a pu constater qu'il manquait de rythme. Le seul vrai nouveau venu est Tshimanga, que Genk aurait déjà voulu enrôler l'été dernier. Il remplace Pudil, dont le talent fut monnayé six mois avant l'échéance de son contrat. Cela ne s'est pas produit par contre pour Tözser, qui pourra partir gratuitement en fin de saison. Un autre talent de Genk restera à la Cristal Arena jusqu'en juin : De Bruyne. Après celui de Courtois l'été dernier, ce transfert à Chelsea est déjà la deuxième grosse transaction avec le club anglais. Mais la direction limbourgeoise est restée les pieds sur terre et n'a pas fait de folies. Le club a raté de peu l'arrivée de Gorius, qui opère depuis le côté gauche à Malines tout comme De Bruyne, et il manque toujours un attaquant athlétique depuis le départ d' Ogunjimi. In : Rémy Maréval (FRA, Zulte Waregem), Tom Boere (NED, Jong Ajax), Mikkel Diskerud (NOR/USA, Stabaek) Out : Marko Suler (SLO, prêté à Hapoel Tel-Aviv), Bojan Jorgacevic (SRB, Club Bruges) Les arrivées d'un arrière-gauche, d'un avant et d'un médian défensif étaient déjà prévues à l'été dernier mais se sont fait attendre. Après des choix faiblards aux backs, comme Baric et Skarabot, Gand a choisi la sécurité avec Maréval, une valeur sûre de notre championnat. En rapatriant Boere, jeune joueur formé au club avant de partir à l'Ajax, Gand ne va pas dans l'inconnu. Le milieu latéral Espoirs Cerimagic a reçu un contrat pro ; la question à son sujet est de savoir s'il aura déjà suffisamment de punch à 19 ans pour porter le poids de l'attaque. En enrôlant Diskerud, Gand mise sur l'avenir puisqu'il occupe à peu près à la même position que Thijs et Smolders, dont les contrats arrivent à terme en fin de saison. Suler est parti : il n'avait plus sa place en défense centrale et ne souhaitait pas être aligné comme latéral gauche au grand regret de Sollied. Le remplaçant du gardien Jorgacevic parti à Bruges avait déjà été enrôlé en début de saison en la personne de Padt. El Ghanassy a vu ses potes Fellaini, Carcela, Boussoufa et Dirar réaliser des transferts lucratifs et était de plus en plus nerveux à mesure que la fin du mercato approchait. Il ne lui reste plus que le marché russe. In : Geoffrey Hairemans (BEL, De Graafschap), Noel Nyason (GHA, Turnhout). Out : Gilberto (ANG, AEL Limassol), Jurgen Cavens (BEL, Waasland-Beveren), Peter Kovacs (HUN, Stromsgodset), Marcus Andreasson (SWE, ?), Jesus Gomez (VEN, ?), Dylan Carton (BEL, prêté à Turnhout), Niels Vets (BEL, prêté à Turnhout), Arno Andersen (BEL, prêté à Turnhout), Jens Meeus (BEL, prêté à Turnhout). Les trois joueurs qui étaient dans le viseur pour la saison prochaine sont déjà sous contrat, mais la principale préoccupation du club aura été de dégraisser le noyau et la masse salariale. Les départs de Kovacs et Andreasson permettent de libérer du budget. L'idée était aussi de trouver une solution pour Sonck dont le salaire est conséquent mais ces dernières semaines, le Ninovois a encore démontré toute son utilité et sa valeur sportive. Le Lierse a été positivement surpris de voir Dequevy - relégué sur le banc suite à la révélation de Bidaoui - préférer s'asseoir dans le dug-out plutôt que de signer un transfert lucratif à Crystal Palace. Certains jeunes ont été prêtés à Turnhout afin qu'ils accumulent du temps de jeu. Le Lierse aurait aussi aimé prêter l'un de ses jeunes gardiens ( Sels ou Goris) pour le faire jouer. L'été prochain, les Lierrois ne devraient chercher qu'un arrière-gauche et un gardien supplémentaire, Kawashima étant en fin de contrat et ayant déjà annoncé son envie de partir. In : Georgios Galatsios (GRE, Olympiacos), Baye Djiby Fall (SEN, Lokomotiv Moscou) Out : Derrick Tshimanga (BEL, Genk), Vegard Braaten (NOR, FK Bodo Glimt) Le départ de Tshimanga à Genk pour 2,5 millions a été parfaitement compensé par le jeune international De Bock, qui dispose d'une très belle frappe et tient bien le coup en défense. Etant donné que De Roover, qui n'entre plus dans les plans de Maes suite à ses blessures à répétition, et Tiko, trop vulnérable sur les ballons dans son dos en raison de sa formation de médian défensif, ne pouvaient pas prendre la relève à l'arrière-droit, le club a transféré Galitsios, joueur grec au chômage à l'Olympiacos. Le manager sportif Reynders a vite parlé d'une belle opportunité, étant donné que l'ex-joueur de Panionios apporte de la profondeur, de la solidité physique et de la force dans les duels. Revers de la médaille : il prend pas mal de cartons. Lokeren a également fait une affaire en engageant le Sénégalais surnommé Fall. Il doit faire concurrence à Harbaoui afin que ce dernier soit encore plus régulier. L'attaquant, très musclé, a disputé l'Europa League avec les Danois d'Odense BK cette saison, inscrivant au passage 4 buts en 6 matches. Mais il aura besoin d'au moins un mois d'adaptation avant d'être pleinement opérationnel. In : Stefan Gislason (ISL, Lilleström), Loris Brogno (BEL, Sporting Charleroi), Ibrahim Salou (BEL, joueur libre), Alexandre Iakovenko (UKR, prêté par Anderlecht) Out : Patrick Amoah (SWE, contrat rompu, White Star Woluwe), Tail Schoonjans (BEL, prêté à St-Nicolas), Joeri Vastmans (BEL, contrat rompu, Patro Eisden Maasmechelen) A présent que la course au maintien promet d'être ardue jusqu'au bout, l'OHL n'est pas resté bras croisés. En embauchant Gislason (31 ans), Salou (32 ans) et Iakovenko (24 ans), les Louvanistes sont allés chercher de l'expérience. Gislason s'est rendu à Arsenal dès 16 ans et a construit sa carrière en Norvège, au Danemark et en Autriche. Il compte 33 sélections en équipe nationale islandaise et doit apporter de la stabilité à la défense des néo-promus. Avec sa taille, son autorité verbale, sa force dans les duels, son jeu de position et sa relance, il devrait constituer immédiatement une plus-value. Salou est un point d'interrogation après des pérégrinations en Allemagne, au Danemark, aux USA. Il s'est vu offrir un contrat adapté à ses performances jusqu'en fin de saison. Si l'on prend en compte le départ d' Amoah jugé trop léger, Louvain dispose à nouveau de trois attaquants de pointe. Iakovenko est une vieille connaissance de l'entraîneur Van Geneugden, du temps où il officiait encore au Racing Genk. Le club demandera à Iakovenko d'apporter de la créativité sur le flanc gauche, comme Remacle le fait à droite. Reste malgré tout un grand vide à combler dans l'axe du jeu. In : Dino Skvorc (CRO) Out : Pan Pierre Koulibaly (BUR, prêté à St-Nicolas), Sérgio Oliveira (POR, retour au FC Porto) Peu avant le Nouvel An, quand Malines récoltait pourtant peu de points et descendait de quelques places au classement, la direction avait laissé entendre qu'il n'avait pas l'intention de consacrer de l'argent à de nouveaux joueurs. En renégociant certains contrats l'an dernier, dont celui du meneur de jeu Gorius, le club malinois avait déjà consenti de sérieux efforts financiers. La direction a donc estimé que le groupe disposait des qualités suffisantes pour le milieu du classement. Le comité de direction n'a pas perdu de vue le dossier du nouveau stade et de son financement ! Du côté des partants, le KaVé n'a pas perdu de pion important. Le Club Bruges et surtout Genk ont montré de l'intérêt pour Gorius mais cela n'a pas abouti à un transfert. Le médian français reste donc, pour l'instant, à Malines qui se prépare néanmoins à voir partir son meilleur buteur en fin de saison. In : Aloys Nong (CMR, Standard), Mustapha Jarju (GAM, Vancouver Whitecaps) Out : Freddy Mombongo-Dues (COD, Antwerp) De tous les cercles de l'élite, seuls Saint-Trond et l'OHL ont encaissé plus de buts jusqu'à présent. Pourtant, Mons n'a pas estimé indispensable de se renforcer en défense. Les deux nouveaux venus sont un attaquant de pointe et un soutien d'attaque qui étaient dans le trou. Nong au Standard et Jarju aux Vancouver Whitecaps, le club canadien pour lequel il avait quitté le Hainaut l'été dernier. Les deux offrent à Dennis van Wijk encore plus de possibilités offensives, au centre (comme alternative à Perbet et Ibou) et sur les flancs (pour concurrencer Matumona et Matthys) et disposent de la vitesse, de la force de frappe et du sens du but. L'attaquant congolais Mombongo-Dues, qui n'avait pas droit au chapitre, est parti en D2 à l'Antwerp. Mons a également déjà conclu un accord avec un joueur qui ne rejoindra le noyau qu'à l'été prochain : Kieran Felix (21 ans), arrière-gauche français formé à Mouscron, qui sera en fin de contrat à Mouscron-Péruwelz. In : Davino Verhulst (BEL, Genk), Dolly Menga (BEL, prêté par le Standard), Thomas Chatelle (BEL, prêté par Anderlecht), Giuseppe Rossini (BEL, prêté par Zulte Waregem) Out : Jeroen Appeltans (BEL, prêté à Herk), Ondrej Smetana (CZE, Slovan Bratislava), Benoit Masset (BEL, prêté à Verviers), Dylan Vanwelkenhuysen (BEL, prêté à Geel-Meerhout), Jordan Garcia-Calvete (BEL, Anderlecht, prêté à De Graafschap), Nikolas Proesmans (BEL, Ujpest), Rubin Okotie (AUT, Nuremberg, prêté à Sturm Graz) Saint-Trond entame la lutte contre le maintien avec trois nouveaux mercenaires. Offensivement, les piges de Smetana - pourtant longuement testé - et d' Okotie - trop souvent blessé - ne furent pas concluantes. Tous deux sont retournés dans leur pays d'origine. Le club s'est aussi débarrassé de plusieurs jeunes qui n'ont pas pu percer au plus haut niveau. A leur place, aux côtés du nouveau gardien Verhulst annoncé depuis belle lurette, trois profils plutôt offensifs : le jeune Menga, l'expérimenté Chatelle qui devrait apporter les impulsions offensives depuis le flanc droit et Rossini. Ce dernier, pas toujours à son affaire balle au pied, a joué une très bonne demi-saison l'an dernier après son transfert de Malines à Courtrai. Il utilisait bien le une-deux et marquait à l'occasion avant de connaître un passage à vide qui s'est prolongé à Zulte Waregem. Son arrivée devrait permettre à Reza de jouer en soutien d'un attaquant qui aime jouer en combinaisons. Fonction pour laquelle Reza avait initialement été acheté, avant que les Limbourgeois ne se rendent compte que Smetana n'avait pas le rythme. In : Rami Gershon (ISR, en prêt à Courtrai), Serge Gakpé (FRA/TOG, prêté par le FC Nantes), Birkir Bjarnason (ISL, Viking FK), Imoh Ezekiel (NGR, prêté par 36 Lion FC) Out : Franck Berrier (FRA, Zulte Waregem), Mbaye Leye (SEN, Waregem), Aloys Nong (CMR, Mons), Andrea Mutombo (BEL, Cercle), Leroy Labylle (BEL, prêté au MVV Maastricht), Pape Camara (SEN, FC Valenciennes), Dolly Menga (BEL, prêté à Saint-Trond), Danilo Sousa Campos (BRA/BEL, ?), Ednilson Bergonsi (BRA, ?), Francesco D'Onofrio (BEL, ?) Le Standard a fait exactement ce qu'il escomptait. " Notre noyau est à présent plus fort ", affirme le directeur technique Jean-François de Sart. Avec Gershon (dont le contrat a été prolongé après son retour de Courtrai), les Liégeois disposent d'une alternative au poste d'arrière-gauche, la seule place défensive où il y avait pénurie. L'entraîneur JoséRiga cherchait des joueurs au profil offensif et a été servi avec les arrivées de Bjarnason et Gakpé. Quant à Ezekiel, jeune promesse, elle devra d'abord faire ses preuves avec les Réserves. Quiconque voulait partir parce qu'il n'avait pas assez de temps de jeu pouvait se trouver un autre club... Pourtant conserver Mémé Tchité, qui avait une offre ferme et lucrative d'Arabie Saoudite mais a décidé de rester jusqu'en fin de saison, est une bonne chose. Un Tchité en forme apporte une autre dimension au Standard. Il faudra toutefois se faire à l'idée que le Belgo-Congolais et Bolat partiront en fin de saison. In : Glenn Verbauwhede (sans club), Reynaldo (BRA, prêté par Anderlecht), Bart Goor (BEL, Beerschot), Michel Hemmen (NED, AGOVV), Felix Luz (GER, sans club), Nathan Kabasele (BEL, prêté par Anderlecht), Ibrahima Sidibe (SEN, Beerschot) Out : Joris Van Hout (BEL, Dessel Sport) Westerlo cherchait en priorité à se renforcer offensivement, vu que Henrique en pointe et Brüls sur le flanc avaient quitté la Campine l'été dernier. Suite aux blessures de Deelkens et de Roef, Westerlo devait aussi engager un gardien. L'arrivée d'un portier de bon niveau comme Verbauwhede fait naître des espoirs au Kuipje, ce qui contraste avec l'arrivée mouvementée quelques mois plus tôt de Goor, étonnamment remercié par le Beerschot. Et ce n'est pas tout : un autre joueur des Rats rejoint l'équipe coachée par le Caje : Sidibe, joueur tombé en disgrâce au Beerschot mais qui possède un pedigree de buteur et de l'expérience. Westerlo a également engagé trois attaquants plutôt inconnus : Luz, Hemmen et Kabasele, qui n'a disputé que quelques minutes à Anderlecht. L'apport de Hemmen et de Sidibe se fera aussi ressentir au niveau de la taille dans le rectangle adverse, ce qui devrait permettre au club de jouer de manière un peu plus opportuniste. Ceci dit, Westerlo a peut-être oublié de compenser les absences sur blessure de son trio défensif Vanaudenaerde- Wils- Cardoso. In : Chakhir Belghazouani (FRA/MAR, Dynamo Kiev), Franck Berrier (FRA, Standard), Mbaye Leye (SEN, Standard), Hernan Hinostroza (PER, Alianza Lima) Out : Irfan Hadzic (BIH, prêté à Vitesse), Giuseppe Rossini (BEL, prêté à Saint-Trond), Rémi Maréval (FRA, Gand), Moussa Maâzou (NIG, CSKA Moscou, prêté à Le Mans). " Aucun joueur ne rejoindra le groupe en janvier ", avait déclaré Patrick Decuyper début 2012. " Ce groupe dispose d'assez de qualités. Un noyau de 30 joueurs déstabiliserait tout "... Un mois plus tard, le CEO a de nouveau changé d'avis. Sous l'influence de Francky Dury, qui a repris les rênes du côté sportif au Essevee, les enfants du club Berrier et Leye sont revenus et le club a été chercher le médian français Belghazouani au Dynamo Kiev. Dury a aussi mis Hadzic et Milunovic sur une voie de garage alors que Decuyper les avait qualifiés de top talents en ce début janvier. Le mercato a permis aux Flandriens de combler les lacunes déjà observées par de nombreux suiveurs du club l'été dernier. Berrier doit compenser le manque de créativité au milieu et Leye tenter d'augmenter le rendement offensif, qui ne se situe pour l'instant qu'à 0,91 but par match, étant donné qu' Habibou et Rossini n'ont pas percé. Maâzou ne reviendra pas et le jeune Naessens est encore un peu tendre en zone de percussion. PAR LA RÉDACTION