Dans le dernier carré en Coupe d'Italie, on retrouve un club que l'on n'attendait pas là en début de saison : Catane. La modeste équipe sicilienne a écarté l'Udinese en quarts de finale et se prépare à un duel de prestige contre l'AS Rome. Le succès est inespéré. En effet, l'équipe avait accédé à la Serie A en 2005-2006 pour la première fois depuis 22 ans et la plupart des connaisseurs avaient estimé que Catane retomberait en Serie B un an après. Sous la houlette de Pasquale Marino, ironiquement entraîneur de l'Udinese aujourd'hui, Catane avait terminé à une belle 13e place et prolongé son bail au plus haut niveau. Cette saison aussi, à mi-saison, l'équipe de Silvio Baldin...

Dans le dernier carré en Coupe d'Italie, on retrouve un club que l'on n'attendait pas là en début de saison : Catane. La modeste équipe sicilienne a écarté l'Udinese en quarts de finale et se prépare à un duel de prestige contre l'AS Rome. Le succès est inespéré. En effet, l'équipe avait accédé à la Serie A en 2005-2006 pour la première fois depuis 22 ans et la plupart des connaisseurs avaient estimé que Catane retomberait en Serie B un an après. Sous la houlette de Pasquale Marino, ironiquement entraîneur de l'Udinese aujourd'hui, Catane avait terminé à une belle 13e place et prolongé son bail au plus haut niveau. Cette saison aussi, à mi-saison, l'équipe de Silvio Baldini est 12e, à sept points d'une place européenne. Les supporters des Etnei peuvent respirer, à présent que leur équipe semble être revenue en eaux calmes, après 20 années synonymes de problèmes et d'incertitudes. Après avoir navigué pendant plus de 30 ans entre Serie A, B et C1, Catane a connu des problèmes financiers en 1993. L'équipe fut rétrogradée en division Eccellenza, en Amateurs ce que l'on peut comparer avec notre 2e Provinciale. Elle remonta après deux ans en C2 (division 4) où elle resta quatre ans. Suivirent alors trois championnats de C1 et deux de D2. Le club semblait repartir de plus belle jusqu'à ce qu'il, avec Luis Oliveira dans le noyau, se retrouve à nouveau dans la tourmente en 2003. Catane protesta contre un match nul 1-1 contre Sienne, clamant que l'équipe toscane avait aligné un joueur non qualifié. Suite à cela, Catane a dû quitter la Serie B. Après beaucoup d'épisodes juridiques, la Serie B fut finalement élargie à 24 clubs et les Etnei restèrent en D2. La saison passée, on crut à nouveau au pire lorsqu'un policier perdit la vie lors de bagarres entre des hooligans de Catane et Palerme, le choc sicilien en Serie A. A présent, l'équipe portuaire suit le rythme au plus haut niveau. Ils le doivent en grande partie à l'attaquant Gionatha Spinesi. Depuis son arrivée en 2005, l'ex-joueur de Bari et d'Arezzo a marqué 39 fois en 68 matches, dont 17 la saison passée. Avec Spinesi, Catane veut se rapprocher du subtop et, à terme, batailler pour les places européennes. COUPE. Catane affrontera l'AS Rome en demi-finales (16 avril et 7 mai), : La Lazio affrontera l'Inter après s'être imposée à la Fiorentina (1-2) avec un Gaby Mudingayi en verve tout comme dimanche en championnat mais à chaque fois, le médian a écopé d'un carton jaune. L'artisan de la victoire à la Juventus (2-3) a été Mario Balotelli, un attaquant de 17 ans d'origine ghanéenne qui a marqué deux fois. GIGI BUFFON est au centre d'un mystère. Le gardien de la Juventus n'a pas disputé les quatre derniers matches en raison de problème au dos : le club prétend qu'il s'agit d'une simple blessure mais certains proches affirment que son absence risque d'être très longue au point de compromettre l'Euro. L'AS ROME est le seul club à n'avoir pas engagé de joueur pendant le mercato. Les 19 autres équipes ont enrôlé au total 69 joueurs. MILAN a joué mercredi dernier un match en retard, s'imposant 0-1 à la Reggina, un but d' Alberto Gilardino. ZeljkoKalac était dans le but et l'Australien a de nouveau été titularisé contre la Fiorentina. Quant à Ronaldo (problèmes musculaires), il a de nouveau disparu de la circulation. Gennaro Gattuso (élongation à la cuisse) est out jusqu'à la fin du mois. KAKÁ (AC Milan) a été désigné Joueur Pro de l'Année lors d'un gala, aussi bien comme meilleur joueur et meilleur étranger. Francesco Totti(AS Rome) est le meilleur joueur italien et Luciano Spalletti (AS Rome) entraîneur de l'année. ANTHONY VANDEN BORRE était sur le banc lors de la victoire de Genoa contre Catane. STEVEN VAN DUYSE