Le bilan actuel de Hoffenheim est excellent, puisqu'il totalise neuf points en trois matches, dont deux victoires prestigieuses, l'une 4-1 contre le Werder Brême lors de la première journée, l'autre 2-0 contre Schalke 04, candidat au titre. Onzième la saison passée, l'équipe ne sombre pas dans l'euphorie mais, sous l'impulsion de son richissime propriétaire, Dietmar Hopp, elle brûle néanmoins d'ambition.
...

Le bilan actuel de Hoffenheim est excellent, puisqu'il totalise neuf points en trois matches, dont deux victoires prestigieuses, l'une 4-1 contre le Werder Brême lors de la première journée, l'autre 2-0 contre Schalke 04, candidat au titre. Onzième la saison passée, l'équipe ne sombre pas dans l'euphorie mais, sous l'impulsion de son richissime propriétaire, Dietmar Hopp, elle brûle néanmoins d'ambition. Au bout de quatre années, l'ère de l'entraîneur Ralf Rangnick semblait toucher à sa fin, d'autant qu'en avril et en mai, une lutte pour le pouvoir l'a opposé au manager Jan Schindelmeiser. Cependant, celui-ci est parti en mai et a été remplacé par Ernst Tanner (42 ans), le responsable des jeunes, un homme qui connaît bien la maison. Depuis son entrée en fonction, il constitue la seule personne à laquelle les joueurs peuvent s'adresser. Quant à Rangnick, il a reconduit son contrat jusqu'en 2012 et a changé de philosophie. " Nous devions nous retrouver ", explique-t-il au quotidien Die Welt. Ce changement est un succès, puisque Hoffenheim développe à nouveau un jeu attractif tout en signant des résultats. Andreas Beck (23 ans), le nouveau capitaine, ne doit pas en chercher longtemps l'origine. " Nos journées sont longues ", déclare le défenseur au même journal. " Durant une semaine de travail normale, nous sommes au club de huit heures du matin à six heures du soir. " Rangnick suit l'exemple de Jürgen Klinsmann, qui avait introduit ce concept lors de son bref passage au Bayern. " Nous apprenons ainsi à mieux connaître nos coéquipiers ", avance l'attaquant Vedad Ibisevic. Un complexe d'entraînement flambant neuf, d'une valeur de 16 millions, a été inauguré à Zuzenhausen. Il comporte 34 chambres à coucher, un gymnase, une piscine, un studio TV et un espace photos. Le personnel a aussi subi des changements. Rangnick a réduit et modifié son staff technique. Pour ses transferts, il a préféré de jeunes espoirs âgés de 18, 19 et 20 ans : deux Allemands et un Islandais. PER MERTESACKER (Werder) n'a pas savouré la victoire 6-1 de l'Allemagne face à l'Azerbaïdjan, le défenseur central s'étant fracturé l'arcade sourcilière gauche. HeikoWestermann, Lukas Podolski, Miroslav Klose (deux) et Holger Badstuberont marqué, l'Azerbaïdjan inscrivant en plus un but contre son camp. Le 8 octobre, la Mannschaft reçoit la Turquie à Berlin avant de mettre le cap sur Astana, au Kazakhstan. Le 17 novembre, elle affronte la Suède à Göteborg, en match amical. DORTMUND loue l'avant bulgare Dimitar Rangelov (27 ans) au Maccabi Tel-Aviv contre 150.000 euros, avec une option d'achat pour 950.000 euros. HERIBERT BRUCHGAGEN (62 ans), le président du conseil d'administration de l'Eintracht Francfort, a confirmé que son club allait perdre entre trois et cinq millions cette saison. Le budget a été augmenté pour atteindre 28 millions. HANOVRE 96 veut, selon le président Martin Kind, se séparer de l'ancien international Jan Schlaudraff (27 ans), qui n'apporte plus rien. L'attaquant est sous contrat jusqu'en 2012 et gagne 125.000 euros par mois. ARMIN VEH, le coach du HSV, est en brouille avec son ancien employeur, le VfB Stuttgart, depuis qu'il s'est opposé au transfert de l'avant croate Mladen Petric (29 ans) chez le champion 2007. Le manager, Fredi Bobic, était prêt à débourser cinq millions mais le HSV en exigeait huit. MÖNCHENGLADBACH a rompu le contrat du médian israélien Gal Alberman (27 ans), permettant à celui-ci de rejoindre gratuitement le Maccabi Tel-Aviv. MICHAEL BALLACK (Leverkusen) s'est occasionné une fêlure de la tête du tibia et est sur la touche pour six semaines au moins. FRÉDÉRIC VANHEULE