Tony Polster, Ivan Zamorano, Davor Suker, Frédéric Kanouté, Luis Fabiano et Alvaro Negredo. La semaine dernière, le quotidien sportif espagnol Marca a comparé Carlos Bacca (27 ans) à cette volée d'anciens attaquants du FC Séville. L'ancien joueur du Club Bruges, qui a rejoint la Primera Division pour quelque sept millions d'euros l'été dernier, est l'homme de la saison au sein de sa nouvelle équipe. Pourtant, sa mission n'était pas évidente : il devait faire oublier Alvaro Negredo, le robuste a...

Tony Polster, Ivan Zamorano, Davor Suker, Frédéric Kanouté, Luis Fabiano et Alvaro Negredo. La semaine dernière, le quotidien sportif espagnol Marca a comparé Carlos Bacca (27 ans) à cette volée d'anciens attaquants du FC Séville. L'ancien joueur du Club Bruges, qui a rejoint la Primera Division pour quelque sept millions d'euros l'été dernier, est l'homme de la saison au sein de sa nouvelle équipe. Pourtant, sa mission n'était pas évidente : il devait faire oublier Alvaro Negredo, le robuste attaquant espagnol parti pour 25 millions d'euros à Manchester City, après avoir inscrit 25 buts la saison dernière. La mission de Bacca a paru encore plus complexe quand Séville a enrôlé, in extremis, l'avant français Kevin Gameiro (26 ans), issu du PSG. En début de saison, le Français lui a d'ailleurs été préféré, confie Federico Quintero, qui suit le FC Séville pour le compte de Marca. " Chaque fois que le FC Séville engage un attaquant, les attentes sont grandes ", dit-il. " Concernant Carlos Bacca, les doutes étaient de mise. C'est qu'il avait déjà un certain âge, que personne n'avait jamais entendu parler de lui ici, et qu'il n'avait pas la moindre expérience de l'élite ibérique. Au début, l'entraîneur, Unai Emery, a donc misé sur Gameiro, ne serait-ce que parce que Bacca n'était pas vraiment en forme. Or, le système d'Emery ne laisse place qu'à un seul avant. Maintenant, le Colombien a gagné ses galons de titulaire car il trouve toujours le chemin des filets. Il est vraiment excellent. Tout le monde parle de lui. Il est même devenu un des préférés des supporters. " Avec 9 buts en 17 matches de championnat et 5 passes décisives (ses stats avant le match contre Elche, le week-end passé), Bacca, qui occupe le logement laissé libre par Luis Fabiano, est actuellement dans le top dix des meilleurs buteurs. Son club réussit aussi au-delà des espérances actuellement puisqu'il lutte pour la 4e place qualificative en Ligue des Champions (derrière Barcelone et les deux grands du football madrilène, le Real et l'Atletico) avec l'Athletic Bilbao, Villarreal et la Real Sociedad). Les Sévillans sont également qualifiés en 1/16e de finale de l'Europa League, où ils affronteront Maribor, après avoir laminé le Slask Wroclaw (qui avait éliminé le Club Bruges) : 1-4 et 5-0. Quintero est persuadé que l'avant n'a pas encore atteint son plafond. " Il va continuer à s'épanouir dans notre championnat. Selon moi, nous n'avons pas encore vu le meilleur Bacca. " PAR STEVE VAN HERPE