Le 28e titre national de la Juventus ne tombe pas du ciel. La Vieille Dame est restée en tête de la première à la dernière journée, seule jusqu'à la 25e journée, elle a compté jusqu'à huit unités d'avance sur Milan avant de se livrer à un mano a mano avec lui. Lors de leur duel, il y a trois semaines, elle a vaincu les Milanais pour foncer vers le titre.
...

Le 28e titre national de la Juventus ne tombe pas du ciel. La Vieille Dame est restée en tête de la première à la dernière journée, seule jusqu'à la 25e journée, elle a compté jusqu'à huit unités d'avance sur Milan avant de se livrer à un mano a mano avec lui. Lors de leur duel, il y a trois semaines, elle a vaincu les Milanais pour foncer vers le titre. Pavel Nedved était la cheville ouvrière du précédent sacre, en 2003. Cette fois, la clé du succès est l'entraîneur, Fabio Capello. Il a débarqué l'été dernier de l'AS Rome. Jamais encore un entraîneur n'avait été champion d'Italie avec trois formations différentes (Milan, AS Rome et Juventus), sans oublier qu'il a également été champion d'Espagne avec le Real. L'entraîneur de 58 ans n'est pas populaire auprès des supporters, à cause de ses passages à Milan et à Rome. Il n'a pas amélioré sa cote en plaçant plusieurs fois le chouchou du public, Alessandro Del Piero, sur le banc et en le remplaçant en cours de match à 20 reprises. Peu lui importe ! De même, il reste de marbre quand on lui reproche de développer le football le moins attractif du pays. " La seule chose qui compte, c'est la victoire. Les joueurs ne s'amusent que quand ils s'imposent ", rétorque-t-il. La Juventus a la meilleure défense avec 25 buts encaissés. Elle s'appuie sur un mur solide, dont le gardien GigiBuffon et les défenseurs LilianThuram et FabioCannavaro sont les pierres d'angle. Tous trois ont fait leurs gammes à Parme, même si Cannavaro n'a rejoint la Juventus que cette saison, via l'Inter. Les deux autres transferts ont également apporté un plus : ZlatanIbrahimovic a marqué 15 buts et le médian brésilien Emerson a été un roc, un rôle qu'il a partagé avec Nedved, qui a toujours été aligné quand il était en bonne santé. " Certains joueurs rayonnent d'une telle rage de vaincre qu'on a toujours besoin d'eux pour affûter leurs coéquipiers ", commente Capello. Son approche a fait des miracles. (G. Foutré) COUPE. L'Inter et l'AS Rome disputeront la finale. L'Inter a éliminé Cagliari (1-1 et 3-1) tandis que l'AS Rome a réalisé 1-1 et 1-2 face à l'Udinese. Le match aller aura lieu à Rome le 12 juin, le retour le 15 juin à Milan. L'AS Rome est assurée de disputer la Coupe UEFA grâce à sa qualification pour la finale. Elle a déjà gagné la Coupe sept fois contre trois à l'Inter. LICENCE EUROPéENNE. 12 des 20 clubs de D1 l'ont obtenue. Huit ne répondaient pas aux exigences mais sauront le 30 mai s'ils l'obtiendront en appel : l'Atalanta, Brescia, Cagliari, Chievo, la Lazio, Messine, la Reggina et Sienne. BUTEURS : 1. Lucarelli (Livourne) 23 buts ; 2. Gilardino (Parme) 22 ; 3. Montella (AS Rome) 21 ; 4. Toni (Palerme) 18 ; 5. Shevchenko (Milan) 17. G.Foutré