" L'Inter doit tenter d'atteindre le cap des cent points ", a déclaré un dirigeant milanais la semaine dernière. En théorie, l'Inter peut briguer 102 unités. L'entraîneur Roberto Mancini a accueilli la déclaration sans sourciller. Il est le dieu de l'Inter, pour le moment mais si, demain, le vent tourne, ses méthodes seront aussitôt remises en question.
...

" L'Inter doit tenter d'atteindre le cap des cent points ", a déclaré un dirigeant milanais la semaine dernière. En théorie, l'Inter peut briguer 102 unités. L'entraîneur Roberto Mancini a accueilli la déclaration sans sourciller. Il est le dieu de l'Inter, pour le moment mais si, demain, le vent tourne, ses méthodes seront aussitôt remises en question. La semaine passée, après la victoire dans le derby, la signature de son nouveau contrat n'était qu'une question de jours. Les deux parties étaient d'accord sur la durée de ce bail, trois ans, et sur le salaire, quatre millions par an. Pourtant, le week-end dernier, la fameuse signature se faisait toujours attendre. Dimanche, sur le terrain d'Ascoli, l'Inter a signé son 30e match de rang sans défaite. Outre le titre, il peut encore prétendre à la Coupe, comme les deux dernières saisons, sous la houlette de Mancini. L'Inter a terminé les deux saisons précédentes troisième puis deuxième, une place qui a été convertie en titre suite au scandale et à la condamnation de la Juventus. Le seul bémol de la saison est l'élimination de l'Inter en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, des £uvres de Valence. L'Inter n'a réalisé que deux matches nuls. La bagarre qui a eu lieu au terme du match a incité l'UEFA à suspendre des joueurs de Valence et de l'Inter de ses joutes : Nicolas Burdisso et Douglas Maicon écopent de six matches, Iván Córdoba de trois et Julio Cruz de deux. En marge, l'attaquant uruguayen Alvaro Recoba, longtemps considéré comme le footballeur le mieux payé de Série A mais monté cinq fois au jeu en championnat cette saison, a fait comprendre qu'il voulait partir. L'Uruguayen achève sa dixième saison à l'Inter. Il a été complètement éclipsé par le Suédois Zlatan Ibrahimovic. Depuis son transfert de la Juventus, celui-ci est brillant aux côtés de Hernán Crespo. Mancini a encore d'autres atouts offensifs : Adriano, qui peut partir moyennant une offre intéressante, et Cruz. PAOLO MALDINI (38 ans) est touché au ménisque. Une opération impliquerait deux mois de revalidation. L'arrière a opté pour le repos, en espérant rejouer d'ici la fin de la saison. Il a l'intention de jouer encore un an, même si Milan est décidé à abaisser la moyenne d'âge de l'équipe. Celle-ci est de trente ans et quatre mois. Milan est le vétéran en Ligue des Champions. JUVENTUS : pour la ramener au top, la famille Agnellia décidé, après quinze ans, de réinvestir dans le club. 40 des 105 millions seront consacrés aux transferts, le reste étant destiné à l'apurement des dettes, qui s'élèvent à 80 millions. FRANCESCO TOTTI se replace à la disposition de l'équipe nationale en septembre. Il avait mis la Squadra entre parenthèses après le Mondial. ALESSANDRO NESTA (Milan) était de nouveau dans le noyau dimanche. L'arrière l'avait quitté le 26 novembre. NAPLES, invaincu pendant 18 matches, a été battu 2-1 par Crotone en Série B. Il reste cependant deuxième derrière la Juventus. NICOLA CAGLIONE (24 ans), le gardien de Messine, a été contrôlé positif à la cocaïne après le match contre Catane. GABY MUDINGAYI, malgré une carte jaune pour une méchante faute a été à la hauteur de sa réputation contre Empoli. Jean-François Gillet n'a pas pris de but à Trévise mais Bari marque le pas au classement où ses concurrents directs ont pris des points. Cédric Roussel est monté à la 71e alors que Brescia était déjà mené 2-0 par Rimini. GEERT FOUTRÉ