Robert Waseige allume un cigare, apprécie la tasse de café qu' Aline, son épouse, nous a présentée avec une bonne gaufre au chocolat. C'est la trêve des confiseurs et l'ancien coach de l'équipe nationale se consacre aux siens. Côté santé, pas de problème. Son coeur bat plus que jamais au rythme du football et le technicien liégeois s'amuse, prend du plaisir dans son rôle de consultant de Canal+. La vérité du terrain l'intéresse toujours au plus haut point...

Robert Waseige allume un cigare, apprécie la tasse de café qu' Aline, son épouse, nous a présentée avec une bonne gaufre au chocolat. C'est la trêve des confiseurs et l'ancien coach de l'équipe nationale se consacre aux siens. Côté santé, pas de problème. Son coeur bat plus que jamais au rythme du football et le technicien liégeois s'amuse, prend du plaisir dans son rôle de consultant de Canal+. La vérité du terrain l'intéresse toujours au plus haut point. Demain, ou après-demain, dans deux semaines ou quelques mois, il reprendra son bâton de pèlerin et entraînera à nouveau un club de football. C'est sa vie, son destin. "Je ne crois pas que ce sera le cas en Belgique", dit-il en riant. "Je ne refuserai pas une aventure un peu exotique". Le football au quotidien, c'est finalement Canal W, avec en prime toujours un gros intérêt pour le basket et surtout les matches de la NBA. La fin d'année est marquée par les premières récompenses de la saison. Bruges a obtenu le titre honorifique de champion d'automne. Robert Waseige a noté le retour d'Anderlecht à la tête du peloton des poursuivants de la bande à Trond Sollied. "Je suis séduit par le parcours de Lokeren, de St-Trond et du Lierse", dit-il. "J'espère que l'aventure de ces clubs durera le plus longtemps possible: c'est important pour le championnat". Waseige a aussi soigneusement rempli son bulletin de vote pour l'élection du Soulier d'Or 2002. Il s'agissait de retenir les trois joueurs ayant marqué le premier tour du championnat. Il a avancé le trio suivant: Timmy Simons, Danny Boffin et Wesley Sonck. Robert Waseige fut le premier, au Japon, à confier le poste de libero au Brugeois: bingo. "Tous les entraîneurs rêvent d'avoir un Timmy Simons dans leur effectif", affirme-t-il. "Il est aussi fort derrière que dans la ligne médiane. Danny Boffin a livréun premier tour exceptionnel. Il est l'âme de St-Trond. Wesley Sonck a été le meilleur buteur de D1 avant la Coupe du Monde et remet le couvert après avoir titré son épingle du jeu en Ligue des Champions. Si j'avais un joker, je l'accorderais à Mbo Mpenza, qui est l'homme du renouveau de Mouscron. Il est hélas blessé pourle moment. Son apport lors de la Coupe du Monde a été parfait. Il a travaillé, attendu sportivement son moment avant de terminer sur une note magnifique face au Brésil. Ce soir-là, en état de grâce, comprenant et appréciant la magie de ce moment, Mbo a vraiment frôlé les étoiles". La passion + du foot: c'est Canal W.