La saison s'est terminée de manière catastrophique pour le Real Madrid. Le dernier match de championnat s'est soldé par une nouvelle humiliation à domicile : 1-4 contre la Real Sociedad. Les socios, déjà déçus par les échecs préalables en Coupe du Roi (défaite en finale contre Saragosse) et en Ligue des Champions (élimination en quarts de finale contre Monaco), ont agité les mouchoirs blancs pour saluer à leur manière cette cinquième défaite d'affilée dans la Liga, qui a relégué les Madrilènes à la quatrième place du classement.
...

La saison s'est terminée de manière catastrophique pour le Real Madrid. Le dernier match de championnat s'est soldé par une nouvelle humiliation à domicile : 1-4 contre la Real Sociedad. Les socios, déjà déçus par les échecs préalables en Coupe du Roi (défaite en finale contre Saragosse) et en Ligue des Champions (élimination en quarts de finale contre Monaco), ont agité les mouchoirs blancs pour saluer à leur manière cette cinquième défaite d'affilée dans la Liga, qui a relégué les Madrilènes à la quatrième place du classement. Avec un tel bilan, le sort de CarlosQueiroz était scellé. Le scepticisme avait prévalu dès son engagement. Beaucoup n'avaient pas compris pourquoi le club s'était séparé d'un vieux et fidèle serviteur comme VicenteDelBosque. Aujourd'hui, le président FlorentinoPerez admet qu'il s'était trompé. Avec le choix de JoséAntonioCamacho, qui a signé pour deux ans, il revient aux valeurs traditionnelles. L'actuel entraîneur de Benfica (et ex-sélectionneur fédéral lors de l'EURO 2000 et de la Coupe du Monde 2002) est un ancien de la maison blanche, tout comme Vicente Del Bosque. Il fut l'arrière gauche emblématique de l'équipe de 1973 à 1989 et avait déjà été engagé comme entraîneur du Real Madrid en 1998. Mais, estimant qu'il n'avait pas les coudées franches pour accomplir son boulot comme il le souhaitait, il avait lui-même rendu son tablier après... 23 jours de préparation. Un sacré caractère. Florentino Perez attend de lui qu'il fasse preuve de plus d'autorité que son prédécesseur. " Je ne suis pas autoritaire ", a rétorqué Camacho. " Je suis simplement un travailleur et je m'efforcerai à rendre au Real Madrid le style de jeu qui a fait sa réputation et qui a incité toutes ces stars à signer pour ce club ". JorgeValdano, le directeur technique, tirera sa révérence le 11 juin. " J'étais arrivé en même temps que Florentino Perez, et puisque le président doit remettre son mandat en jeu pour les élections, il me semble logique de me retirer également ", explique-t-il. Perez pourra cependant être réélu. On chuchote que Valdano avait conseillé l'engagement de Queiroz et veut tirer les conclusions de cet échec. Sa succession sera assurée par EmilioButragueno, directeur technique adjoint. (D. Devos) GIOVANNIVANBRONCKHORST, prêté par Arsenal, a prolongé pour trois saisons au FC Barcelone. EDGARDAVIDS, arrivé en prêt de la Juventus durant le mercato, s'est également vu proposer un nouveau contrat de trois ans. Il a jusqu'à la fin de cette semaine pour donner sa réponse. PHILIPCOCUETMICHAELREIZIGER quitteront le club après, respectivement, six et sept ans de présence. RüstüReçber, MarcOvermars et PatrickKluivert devraient également partir, malgré l'année de contrat qui leur reste. Le Portugais Quaresma pourrait être prêté. Cinq ou six acquisitions sont annoncées. GREGORIOMANZANO ne prolongera pas comme entraîneur de l'Atletico Madrid. " Ce fut une saison intéressante, mais le bilan final est décevant : la Coupe de l'UEFA a été loupée ", dit-il. Il sera remplacé par CesarFerrando, qui arrive d'Albacete. LECELTAVIGO, relégué en D2, ne pourra pas conserver ses vedettes. Les contrats d' AlexanderMostovoi et de SavoMilosevic sont trop lourds pour l'antichambre. On s'attend à un grand nettoyage. D.Devos