Ouf ! Lundi prochain, 22 février, jour de relâche à Alkmaar, Dick Advocaat participera à la réunion d'établissement du calendrier pour notre groupe éliminatoire en vue de l'Euro 2012. Il accompagnera Philippe Collin, Jean-Marie Philips et Bert Van Lingen à Francfort : c'était important pour s'assurer que ces trois-là, sans lui, ne fassent pas les saucisses (1)...
...

Ouf ! Lundi prochain, 22 février, jour de relâche à Alkmaar, Dick Advocaat participera à la réunion d'établissement du calendrier pour notre groupe éliminatoire en vue de l'Euro 2012. Il accompagnera Philippe Collin, Jean-Marie Philips et Bert Van Lingen à Francfort : c'était important pour s'assurer que ces trois-là, sans lui, ne fassent pas les saucisses (1)... Dick était aussi à Varsovie lors du tirage au sort, où nos représentants s'étaient déjà déplacés à quatre. Le nombre a choqué mon côté horreur-des-dépenses-inutiles, c'était deux de trop pour une mondanité, notre président et son pote auraient suffi : le premier vu qu'il est notre chef, non ? Et le second pour clamer au monde du foot qui nous oublie, que le très célèbre Advocaat nous a néanmoins trouvés dignes d'être coachés par lui ! Ceci dit, quand j'apprends ensuite qu'il aurait brossé Francfort si la réunion avait eu lieu à la date initialement prévue, c'est-à-dire lors d'un jour d'entraînement à l'AZ, je me demande s'il nous trouve si dignes que ça... A Francfort, et puisque l'UEFA a limité le nombre de négociateurs par pays, Marc Wilmots n'en sera pas, à ce qu'il paraît. Dommage, et pourvu que ça n'amène pas une nouvelle bévue belge : le glorieux passé allemand de Willy aurait pu nous être utile dans le business des négociations ! Mais c'est à croire que Dick a besoin de Bert comme un arbre a besoin de pluie (2)... Quant à ces négociations de calendrier, la tendance d'aujourd'hui paraît l'opposée de celle d'hier. Auparavant, on tâchait d'avoir d'abord à affronter les adversaires les plus faibles, l'ambition étant de terminer en apothéose. Aujourd'hui, j'entends Marc Degryse proposer de commencer par la Turquie, qui n'a pas encore trouvé ses marques sans Fatih Terim. Mouais. Marc a-t-il songé qu'avec pareil raisonnement, s'il est effectivement souhaitable de débuter par un adversaire cherchant ses marques,... les cinq autres vont tous vouloir commencer CONTRE NOUS ? ! Et puis, j'entends beaucoup suggérer de nous rendre d'abord en Allemagne, arguant que la Mannschaft ne sera pas encore remise de son Mondial ; ajoutant surtout qu'en cas de défaite là-bas, ce ne sera que logique, et cela nous permettra d'ensuite... commencer sur de bonnes bases pour la seconde place ! Mouais aussi. Si l'Allemagne a remporté le Mondial, tu parles d'un cadeau de la matcher chez elle le jour où, couverte de gloire, elle retrouve ses supporters pour fêter le titre... Si la Mannschaft a foiré au Mondial, elle pourrait avoir très envie de se venger sauvagement sur les diablotins que nous sommes... Et si les Teutons nous tannent logiquement, je ne parierais pas leurs boules de Berlin contre nos boules d'Atomium, que notre presse unanime n'aura logiquement rien à redire, ni que notre moral grimpera logiquement au zénith dès le match suivant... Vous savez quoi ? Souhaiter jouer l'Allemagne d'abord pour pareille raison, ça dénote ni plus ni moins un mental de looser, de trouillard, de battu d'avance..., notre fédé n'avait vraiment pas besoin qu'on lui suggère des trucs comme ça ! RememberGuy Thys et la vieille école ! Tâchons de commencer à domicile contre l'Azerbaïdjan ou le Kazakhstan, sans même envisager le moindre droit à l'erreur ! De tous les peuples marquant des goals, les Belges sont les plus braves, oui ou merde ? J'dis ça, j'dis rien. En fait, mon ahurissement va plus loin : c'est quoi, cette hurluberlerie de négociation de calendrier ? Pourquoi des jeux d'influence, des arrangements en douce, des collusions, des je-te-revaudrai-ça entre meilleurs ennemis..., chacun rêvant bêtement de décrocher un planning sensément idéal ? ! Le calendrier, ce ne serait pas plus simple et plus honnête de le tirer au sort ? Le jour même du tirage des groupes, ça nous éviterait des frais inutiles. (1) Je n'ai pas pu m'empêcher, mais le calembour est ad hoc : mon dico me confirme qu'au figuré, " saucisse " est synonyme d' " andouille ". (2) métaphore signée Julio Iglesias 8par bernard jeunejean"Remember Guy Thys et la vieille école ! Tâchons de commencer à domicile contre l'Azerbaïdjan ou le Kazakhstan, sans le moindre droit à l'erreur !"