En moins de quelques mois, l'âge moyen du noyau du GBA est passé de 25,5 à 22,8 ans. Dix des vingt-quatre joueurs ont vingt ans ou moins. Ces derniers temps, Franky Van der Elst a perdu des éléments d'expérience. L'état de ses finances a contraint le GBA à réaliser des transferts jeunes et peu coûteux. Il est toutefois parvenu à conserver deux pions très importants: Samir Beloufa et Marc Degryse. Le GBA prend traditionnellement un départ lent mais progresse au fil de la saison. Cette fois, Van der Elst, malgré plusieurs blessures graves ( Vinko Marinovic, Aaron Mokoena et Robbie Vande Weyer), connaît déjà très bien les possibilit...

En moins de quelques mois, l'âge moyen du noyau du GBA est passé de 25,5 à 22,8 ans. Dix des vingt-quatre joueurs ont vingt ans ou moins. Ces derniers temps, Franky Van der Elst a perdu des éléments d'expérience. L'état de ses finances a contraint le GBA à réaliser des transferts jeunes et peu coûteux. Il est toutefois parvenu à conserver deux pions très importants: Samir Beloufa et Marc Degryse. Le GBA prend traditionnellement un départ lent mais progresse au fil de la saison. Cette fois, Van der Elst, malgré plusieurs blessures graves ( Vinko Marinovic, Aaron Mokoena et Robbie Vande Weyer), connaît déjà très bien les possibilités de son équipe, qui reste sur une bonne préparation. Comme l'année dernière, il doit relever un défi : trouver de dignes remplaçants aux buteurs qui l'ont quitté. Ensemble, Cisse Severeyns et Moumouni Dagano ont inscrit 23 buts. DÉFENSEAu gardien, Luciano Da Silva ne figurait même pas dans le noyau il y a un an mais il a triomphé des doutes de l'entraîneur et ses brillantes performances lui permettent de rester numéro un, même si beaucoup ont été impressionnés par le gardien prêté par l'Ajax, Joey Didulica. La dernière ligne opère avec quatre hommes. Van der Elst peut dormir sur ses deux oreilles. Beloufa sait neutraliser les attaquants adverses avec classe, tout comme Marinovic, qui revient de blessure. Bert Dhont reste l'organisateur. Hésitant dans l'entrejeu, il est une révélation en défense. A l'arrière gauche, le Hongrois Boldiszar Bodor est en concurrence avec Pieterjan Monteyne, un des meilleurs éléments de D2. On a rappelé le Yougoslave Svetlicic du noyau B, suite à la blessure de Mokoena, l'arrière droit transféré de l'Ajax l'an dernier. Svetlicic n'a jamais vraiment répondu aux attentes. Il est en balance avec le jeune Bart Van Zundert. ENTREJEULes adieux de Miklos Lendvai et de Manu Karagiannis privent le GBA de deux joueurs brillants à la récupération. Franky Van der Elst restera fidèle à sa tactique habituelle, avec un seul médian défensif, si Tim Reigel parvient à se débrouiller seul. Sinon, il faudra lui adjoindre un homme. Ce sera sans doute Kris De Wree, transféré de Beveren. L'entraîneur souhaitait un véritable médian défensif mais le club n'a plus d'argent pour réaliser de transfert. Filip Haagdoren doit assurer la jonction avec les attaquants et apporter sa créativité à l'équipe. L'année dernière, il a glissé du flanc droit dans l'axe avec succès. Le flanc gauche semble dévolu à Aleksandar Mutavdzic, un des médians qui se présentent le plus souvent devant le but dans notre championnat. Toutefois, il obtient un meilleur rendement lorsqu'il évolue dans l'axe de l'entrejeu. A droite, Dirk Huysmans reste sur une saison de malheurs. Sa vitesse et son dribble doivent toutefois constituer un danger, en l'absence de Van de Weyer, indisponible pour un certain temps. Steve Cooreman, également poursuivi par les blessures la saison passée, constitue une alternative valable sur les flancs. ATTAQUESi Van der Elst opte pour deux médians défensifs, ce sera au détriment d'un avant. Dans ce cas, seul Degryse restera en pointe. Sinon, il sera flanqué de Paul Kpaka. L'ancien attaquant du RWDM n'est pas encore au sommet de sa forme, à cause d'une blessure mal soignée, mais d'après l'entraîneur, il est plus loin que Dagano l'an dernier à la même époque. Kristof Snelders, très mobile devant le but, constitue une troisième possibilité pour le compartiment le moins étoffé du GBA. CONCLUSIONLe GBA manque de stature. Cette carence le contraint à tenter d'éviter les duels. Qu'il évolue en 4-4-2 ou en 4-2-3-1, il recèle un potentiel footballistique suffisant pour égaler ses résultats de l'année dernière et viser une fois de plus une place dans le subtop du classement. Geert Foutré