La L1 reprend ses droits en France. Les médias tourneront leurs regards vers les vedettes et les grands clubs. Lyon, Monaco, Marseille, le PSG, entre autres, se partageront la plus grande part du gâteau. Pourtant il se passe aussi des choses très intéressantes, surprenantes, dans les caves de l'élite française. La saison passée, le football corse y avait connu des fortunes diverses. Bastia a pris l'ascenseur vers l'étage inférieur et Ajaccio a dû écoper durement afin de ne pas connaître le même sort. Pourtant, l'avenir ne s'annonce pas plus souriant pour le club de la ville où est né Napoléon Bonaparte. On peut même dire que ça se corse pour Ajaccio. Son entraîneur, Rolland Courbis, a appris, avec effroi, que la Ligue professionne...

La L1 reprend ses droits en France. Les médias tourneront leurs regards vers les vedettes et les grands clubs. Lyon, Monaco, Marseille, le PSG, entre autres, se partageront la plus grande part du gâteau. Pourtant il se passe aussi des choses très intéressantes, surprenantes, dans les caves de l'élite française. La saison passée, le football corse y avait connu des fortunes diverses. Bastia a pris l'ascenseur vers l'étage inférieur et Ajaccio a dû écoper durement afin de ne pas connaître le même sort. Pourtant, l'avenir ne s'annonce pas plus souriant pour le club de la ville où est né Napoléon Bonaparte. On peut même dire que ça se corse pour Ajaccio. Son entraîneur, Rolland Courbis, a appris, avec effroi, que la Ligue professionnelle de football a décidé de priver Ajaccio de 4 millions d'euros de droits de télévision. Cette sanction s'explique par le fait qu'Ajaccio ne présente pas de stade répondant au cahier des charges des clubs faisant partie de la L1. " On avait déjà le 20e budget de la série : a-t-on le 21e maintenant ?", s'est demandé Courbis. La faute ne revient pas à la Ligue mais bien aux autorités locales qui, à force d'hésitations, ne sont pas parvenues, jusqu'à présent, à monter et à réaliser un projet de rénovation du stade François Coty. Dès lors, la sentence était inévitable. Ajaccio, qui ne roulait déjà pas sur l'or, a été privé de 25 % de son budget. Cette somme lui sera rendue en fin d'année si les Corses présentent enfin un plan de travail qui tient la route. " Je ne suis pas découragé et nous allons nous retrousser les manches. ", dit encore Courbis. " Malgré cet handicap financier, on sait encore réfléchir car on ne nous a pas supprimé 25 % du cerveau. Il est intact pour construire un groupe avec intelligence et réflexion ". L'étonnant Courbis avait envisagé de quitter l'Ile de Beauté en juin dernier. Il était très fatigué en raison de la lutte pour le maintien, rude et incertaine jusqu'au bout : " J'arrête ou je me casse ". Il a finalement donné sa parole, est resté et repartira à l'étranger dans un an, histoire de se refaire une santé financière. En France, suite à ses solides problèmes fiscaux, le coach des Corses doit verser 50 % de ses revenus dans les caisses de l'Etat. Courbis-Ajaccio : même combat. (P. Bilic)ABDOULAYE MEITE, de Marseille, intéresse Brême. DOMINIQUE BIJOTAT, le nouvel entraîneur de Sochaux, suit de près Mourard Mehni, le médian de Bologne. Mais le club italien hésite à le lâcher car Bologne pourrait se retrouver en Série A si Messine en est privé suite à ses problèmes financiers. Sochaux accueillera Joao Miranda, arrière central brésilien de Coritiba. LYON entretient des pistes qui mènent à des milieux de terrain dont Jérémy Toulalan de Nantes. L'OL a été défait en finale de la Peace Cup par Tottenham 3-1 en Corée du Sud. GUY LACOMBE, l'ancien coach de Sochaux, a été libéré de toute obligation à l'égard de son ancien club. FERNANDO MENEGAZZO, milieu de terrain défensif venu de Sienne (qui l'avait loué à Catane la saison passée) est prêté à Bordeaux avec une option d'achat d'un an. LILLE a son nouveau numéro 11. Il s'agira du Marocain Hicham Aboucherouane qui vient du Raja Casablanca. METZ a engagé Szablocz Huszti, 22 ans, le back international hongrois de Ferencvaros. TROYES pourrait embrigader Lembo, l'arrière central uruguayen du Bétis Séville. PHILIPPE TROUSSIER est en passe de devenir le prochain sélectionneur du Nigeria. LE MANS a annoncé des projets de partenariats avec Arsenal et la Juventus. RUDOLF SKACEL, le Tchèque de Marseille, est à peine revenu de prêt du Panathinaïkos, qu'il a mis le cap sur le club écossais de Hearts of Midlothian. SZABOKS HUSZLI, le défenseur international hongrois de Ferencvaros, a signé au FC Metz. JULIEN SABLE ET HERITA ILUNGA ont prolongé à St-Etienne : le capitaine de trois saisons, soit jusqu'en 2010, et le défenseur latéral congolais d'une saison (2008). P.Bilic