Anderlecht

ARRIVÉES : Kanu (Cercle), Proto (Germinal Beerschot), Kouyate (Courtrai), Mazuch (Fiorentina, ITA), Renan (Santos, BRA).
...

ARRIVÉES : Kanu (Cercle), Proto (Germinal Beerschot), Kouyate (Courtrai), Mazuch (Fiorentina, ITA), Renan (Santos, BRA). DÉPARTS : Vlcek (Slavia Prague, CZE). NOYAU : Zitka, Schollen, Proto, Bruzzese, Cordier ; Mazuch, Deschacht, Kruiswijk, Van Damme, Juhasz, Bernardez, Wasilewski, Rnic ; Biglia, Polak, Boussoufa, Chatelle, Legear, Kouyate, Losada, Iakovenko, Gillet, Reynaldo, Saré ; Suarez, Kanu, Frutos, De Sutter, Bulykin. ENTRAÎNEUR: Ariel Jacobs. NOTRE AVIS : On prend les mêmes et on recommence. Dans l'état actuel des choses, c'est bel et bien ce qui risque de se produire, où rien (ou pas grand-chose) n'a encore bougé sur le marché des transferts, tant en matière d'arrivées que de départs. Ce n'est peut-être pas plus mal, dans la mesure où c'est avec une équipe rodée que le Sporting pourra aborder les choses sérieuses, sur le plan européen, à la fin de ce mois déjà. L'année passée, on se souviendra que l'imbrication laborieuse des Losada, Kruiswijk et autre Kanu avait précipité l'élimination d'entrée de jeu sur la scène européenne. Cette fois, tout porte à croire que les deux nouveaux venus, Mazuch (20 ans) et Renan (18), devront s'armer de patience avant de se faire une place au soleil. D'une saison à l'autre, c'est sans doute le système de jeu qui pourrait bouger. Adepte du 4-3-3, Jacobs avait opté en cours de saison pour une évolution vers le 3-4-3 ou le 3-5-2. Lors des matches de préparation, en raison notamment de l'absence de Boussoufa sur l'aile gauche, c'est le 4-4-1-1 essentiellement qui a été utilisé jusqu'ici. Avec tour à tour Suarez et la révélation Reynaldo en soutien de l'attaquant le plus avancé : De Sutter ou Kanu. La donne pourrait toutefois changer au retour du lutin marocain. ARRIVÉES : Reuse (Woluwe-Zaventem), Dantschotter (Beveren), Wang (Wuhan Hubei, CHI), Delbeke (Club Bruges), Nyemb (Vlissingen, NED), Bozovic (Rakoczi, HUN), Evens (Club Bruges). DÉPARTS : Kanu (Anderlecht), Snelders (Beveren), Vandenbussche (Roulers), Artz (Volendam, NED). NOYAU : Coppens, Dantschotter, Verbist ; Boi, Devinck, Evens, Gjuzelov, Kelhar, Nyoni, Portier, Viane ; Buffel, Buyse, De Smet, Gombami, Serebrennikov, Sergeant, Van Eeenoo, Vidarsson ; Bozovic, Foley, Iachtchouk, Wang. ENTRAÎNEUR : Glen De Boeck. NOTRE AVIS : Il est probable que le noyau du Cercle subira encore plusieurs modifications d'ici la fin du mois d'août. De Smet ne devrait pas s'y éterniser : cela fait un bon moment qu'il vise plus haut et l'intérêt ne manque pas. La Gantoise est sur le coup. Ce serait un nouveau coup dur au niveau offensif, après le départ de De Sutter en janvier dernier. Deux autres attaquants, qui ont beaucoup moins frappé la saison passée, viennent aussi de partir : Kanu est retourné à Anderlecht et Snelders redescend à Beveren. Foley, débarqué au mercato d'hiver, n'a pas encore saisi sa chance : il n'a pas marqué un seul but. On compte beaucoup sur le nouveau venu monténégrin Bozovic, une tour de 192 cm. S'il ne s'était pas blessé, il aurait pu signer à Hambourg durant l'hiver passé. Dans le collimateur du Cercle, il y a actuellement le défenseur mouscronnois Van Gijseghem, que l'Excel cherche à monnayer. Dans l'autre sens, Broos essaye d'attirer Buffel à Trabzonspor. S'il s'en va, De Boeck pourrait par exemple confier un rôle plus offensif à Serebrennikov et donner une chance comme médian défensif à un des joueurs qui fut une grosse déception de la saison passée : Vidarsson. ARRIVÉES : Kucera (Sparta Prague, CZE), Djokic (Omonia Nicosie, CYP), Cleber (Juventude, BRA), Donk (AZ, NED). DÉPARTS : Van Heerden (Blackburn, ENG), Verbauwhede (Courtrai), Capon (Courtrai), Evens (Cercle Bruges). NOYAU : Stijnen, De Vlieger, Lenaerts ; Ciman, Kucera, Klukowski, Clement, Simaeys, Cleber, Donk, Vermeulen, De Mets, Alcaraz ; Jeffrey, Daerden, Dirar, Blondel, Vargas, Geraerts, Kruska, Meeus, Vadis Odjidja ; Djokic, Sonck, Akpala, Chavez, Dahmane. ENTRAÎNEUR: Adrie Koster. NOTRE AVIS : A Bruges, on affirme avoir évacué le traumatisme Mathijssen et on ne jure plus que par son successeur, Koster. Qui a encore tout à prouver avec une équipe A. Il tient le discours traditionnel d'un nouveau venu : jouer offensivement, monter sur le terrain pour la gagne, posséder la balle le maximum du temps. On verra à l'autopsie car les matches de préparation n'ont pas été fantastiques (défaites 2-0 contre Roulers et 5-0 contre Zulte Waregem). Des quatre transferts, deux sont des retours de prêt : Kucera et Djokic. Les deux autres n'ont pas encore montré ce qu'ils ont dans le ventre : Donk et Cleber. Koster continue donc à chercher la bonne alchimie et devra peut-être commencer la saison avec des choix étonnants, comme certains de Mathijssen. Daerden pourrait ainsi débuter au back gauche. Le Club pourrait aussi payer le programme estival de deux joueurs essentiels : Akpala et Dirar ont recommencé plus tard pour avoir joué avec leur équipe nationale. Vargas, lui, a souffert de bobos pendant la préparation. Bref, il reste du pain sur la planche. Des joueurs ayant très peu joué la saison dernière risquent de partir avant fin août : Blondel (avec Broos à Trabzonspor ?) et Geraerts dont on se demande s'il s'agit bien du même Charles Gérard qu'autrefois au Standard ! ARRIVÉES : Cordaro (Mons), Christ (Duisburg, GER), Grisez (US Centre), Blanc (Brussels), Lahaye (US Centre), Kage (Anderlecht), Guimaraes de Lana Castro (Morlanwelz), Chabbert (Amiens, FRA), Brillault (Amiens, FRA) DÉPARTS : Defays (arrêt), Camus (Genk), Joneleit (Genk), Sbai (Nîmes, FRA), Laquait (Croix de Savoie, FRA), Grégoire (Willem II, NED). NOYAU : Baguette, Lahaye, Chabbert ; Brillault, Blanc, Chakouri, Diallo, Kere, Moia, Vandenbroeck ; Chabaud, Christ, Cordaro, Guedioura, Kage, Lella, Mujangi Bia, Oulmers, Sergio ; Orlando, Grisez, Guimaraes, Habibou, Iajour, Mboyo, Théréau. ENTRAÎNEUR: Stéphane Demol. NOTRE AVIS : Charleroi a lutté jusqu'au bout pour le maintien mais cela n'a pas servi d'électrochoc. Le club a laissé partir ceux qui avaient pris une part prépondérante dans le sauvetage. Camus, Grégoire, Joneleit et Laquait sont partis ; Defays, qui tenait le vestiaire, a arrêté. Et le Sporting n'a pas encore trouvé de remplaçants à leur hauteur. En rapatriant Christ et en achetant Cordaro, les Zèbres ont trouvé une solution sur les ailes mais le noyau manque de joueurs d'expérience à la mentalité exemplaire. Comme gardien, Charleroi planche sur le dossier d'un élément évoluant dans le championnat chypriote. Mais cela coince. Si le marché n'aboutit pas, Baguette pourrait recevoir sa chance comme les dirigeants le laissaient présager en fin de saison passée. En défense, le départ de Joneleit prive le secteur de gauchers dans l'axe. Vandenbroeck devrait revenir en grâce mais le problème de communication entre Kere et lui, apparu la saison passée, devra être résolu. En attaque, il manque un buteur. Demol a déjà annoncé qu'il désirait obtenir quatre renforts et ne semble pas convaincu par les quelques tests qui prennent part aux entraînements. Le Sporting ne doit pas se contenter d'intégrer de nouveaux joueurs, il y a aussi un nouveau staff avec Dewolf comme adjoint et Iannacone comme entraîneur des gardiens. ARRIVÉES : Soetaers (Genk), Pavlovic (Lokeren), Verbauwhede (Club Bruges), Capon (Club Bruges), Vandenbossche (Club Bruges), Reina (Zulte Waregem), Lazarevic (Roulers), Benko (Standard). DÉPARTS : Kouyate (Anderlecht), Coulibaly (La Gantoise), Bakx (Genk), Mollez (Dender), Demets (Mons).. NOYAU : Trypsteen, Van Hout, Vandenbossche, Verbauwhede ; Bartholome, Verbrugghe, Calvo, Claeys, De Ly, Dewinter, Fontenette, Hariti, Hempte, Lahaye, Lazarevic, Oussalah, Reina ; Bakour, Belhocine, De Beule, Kums, Pavlovic, Soetaers, Vermast ; Barbosa, Benko, Bétrémieux, Boutabout, Capon, Omari, Ibou. ENTRAÎNEUR: Georges Leekens. NOTRE AVIS : Leekens a signé pour travailler à long terme. On connaît la chanson. Leekens a chamboulé tout le noyau dès son arrivée : on connaît aussi ce refrain. Après l'échec de son expérience exotique, il a dû se rabattre sur un des clubs qu'il a entraînés au début de sa carrière. Le contraste avec son prédécesseur, Vanhaezebrouck, est saisissant : le gros Hein ne jurait que par le foot offensif, le grand Georges a toujours le bouclage de la baraque comme priorité. Quand on voit le nombre de défenseurs qui figurent dans son noyau, on peut déjà être pessimiste. Le roi du match nul risque fort, une fois encore, d'oublier d'amuser le public ! Il y a un peu de tout dans les transferts de cet été. Un très beau joueur qui avait perdu son crédit (à Genk) : Soetaers. Un gars régulier en D1 depuis pas mal de saisons (Reina). Un footballeur dont beaucoup disent le plus grand bien mais qui est payé pour marquer et ne l'a jamais fait avec le Standard (Benko). Et un gamin qui avait commis l'une ou l'autre grave erreur professionnelle en début de saison passée à Courtrai mais reçoit une nouvelle chance (Verbauwhede). D'autres arrivées suivront peut-être : on cite encore Sapina et Grégoire. Georges fait les soldes... ARRIVÉES : Lepoint (Mouscron), Sorokin (Tubize), Martinovic (Dender), Coulibaly (Courtrai), N'Diaye (Hamme), Covic (Ljubljana, SLO). DÉPARTS : Smoje (Panionios, GRE), De Roeck (Augsburg, GER). NOYAU : Jorgacevic, Martinovic, Boeckx ; Covic, Rosales, Duarte, Hanstveit, Grondin, Myrie, Suler, Wils, Thompson ; Azofeifa, El Ghanassy, Thijs, Lepoint, Maric, N'Diaye, Ruiz, Smolders, Sorokin ; Custovic, Leye, Ljubijankic, Olufade, Coulibaly. ENTRAÎNEUR: Michel Preud'homme. NOTRE AVIS : Peu de transferts entrants cet été et c'est normal car Gand avait frappé fort lors du mercato d'hiver. Ceux qui sont venus en janvier se sont imposés (Smolders, Custovic, Hanstveit, Leye, Wils) et constituent une partie de l'explication au très bon deuxième tour de l'équipe. L'autre partie, c'est la prise de la greffe Preud'homme. Il a eu besoin d'une demi-saison pour faire adopter ses méthodes. Aujourd'hui, il compte sur deux nouveaux arrivés, Lepoint dans l'entrejeu et Coulibaly devant, pour donner encore plus de verticalité au jeu des Buffalos. Gand doit en tout cas être prêt très vite car les préliminaires de l'Europa League, c'est déjà demain. Il est probable que Ruiz, s'il est encore là pour ces matches, ne les jouera pas car il ne veut pas hypothéquer le transfert dont il rêve et sa direction est consciente qu'il perdrait de la valeur sur le marché s'il disputait ces rencontres. En cas de départ de Ruiz, deux hommes se disputeront sa place : Maric et El Ghanassy. A moins que le transfert de De Smet (Cercle) se fasse quand même. Gand a aujourd'hui un noyau fort dans tous les compartiments. Après un an d'adaptation, Duarte semble pouvoir devenir indiscutable dans l'axe défensif. Dans le milieu, ça sait jouer au foot avec Lepoint, Smolders et Maric. Et devant, ça sent la dynamite avec Custovic, Leye, Ljubijankic, Coulibaly et Olufade.ARRIVÉES : Henkens (KVSK United), Bakx (Courtrai), Koita (Virton), Camus (Charleroi), Joneleit (Charleroi). DÉPARTS : De Mul (FC Séville, ESP), Soetaers (Courtrai), Bosnjak (Iraklis GRE). Da Silva (?). NOYAU : Verhulst, Casteels, Franssen, Courtois ; Daeseleire, Hubert, Joneleit, Matoukou, Anele, Cornelis, Durwael, Tiago, Joao Carlos, Verdonck ; Ederson, Camus, Tozser, Toth, Dugary, Pudil, Henkens ; Koita, Barda, Bakx, De Bruyne, Huysegems, Vossen, Aquino, Ljubojevic, Ogunjimi, Nemec. ENTRAÎNEUR: Hein Vanhaezebrouck. NOTRE AVIS : Genk sort de deux saisons catastrophiques, signant des résultats qui n'ont rien à voir avec son budget colossal (dans le même ordre que celui du Standard). Les Limbourgeois ont terminé à la neuvième puis à la huitième place, pour deux titres aux Rouches ! On attend de Vanhaezebrouck qu'il relance enfin la mécanique. Les premiers matches de préparation n'ont pas permis d'y voir beaucoup plus clair et on se demande toujours si le coach osera reproduire le 3-4-3 qu'il avait instauré à Courtrai. Dans le but, l'ombre de Bailly plane toujours. Sans parler du fantôme de Bolat. Verhulst n'est pas fait du même bois... Genk a fait une partie de son shopping à Charleroi en transférant le défenseur central Joneleit et le caméléon de l'entrejeu Camus, qui s'est déjà illustré en matches amicaux. Le noyau est impressionnant en nombre mais il faut tempérer. Il y aura encore un dégraissage avant le début du championnat. Il y a des blessés actuellement : Dugary et Aquino. Ogunjimi sort à peine de l'infirmerie. Koita doit encore prouver qu'il vaut la D1. Et Matoukou rentre de sanction disciplinaire. Devant, ça peut en tout cas faire mal si chaque attaquant est à 100 % : Bakx, Barda et Huysegems ont de bonnes références et pourraient mettre la cerise sur le traditionnel gâteau offensif de Vanhaezebrouck.ARRIVÉES : Mac Donald (Roulers), Geurden (Genk), Pacovski (Vardar Skopje, MKD), Cornet (Standard). DÉPARTS : Proto (Anderlecht), Vandenbergh (Utrecht, NED), Dheedene (Capellen), Mitreski (Cottbus, GER), Lembi (?), Peeters (Paralimniou, CYP). NOYAU : Kaminski, Maes, Pacovski, Vermeylen ; De Man, Geurden, Monteyne Martijn, Monteyne Pieterjan, Svetlicic, Van Dooren ; Cruz, De Decker, Goor, Haroun Madjim, Haroun Faris, Leko, Mauro, Osei King, Owusu, Rits, Van Minnebruggen, Vanderheyden, Wamfor, Wanyama ; Cornet, Dosunmu, Kpaka, Lambreghts, Mac Donald, Malki, Munyaneza, Smet, ENTRAÎNEUR: Aimé Anthuenis. NOTRE AVIS : C'est confirmé, Anthuenis a bel et bien entamé un nouveau chapitre de sa carrière de coach. Plus question de dépannage, l'ancien coach des Diables est installé dans la durée au Kiel. Il lui fallait un costaud pour remplacer Proto dans le but. Le Beerschot est allé pêcher un international macédonien, Pacovski. En arrivant à Anvers, on a cru qu'il serait troisième ou au mieux deuxième gardien, mais les matches amicaux semblent le pousser vers la place de numéro 1. Autre départ majeur : Dheedene. Pour lui (37 ans), la D1, c'est désormais de l'histoire ancienne et on continue à lui chercher un successeur. Le Germinal Beerschot pleurera moins les désertions de Vandenbergh, Mitreski et Peeters, qui n'ont pas vraiment marqué l'histoire du club. Est aussi susceptible de s'en aller du jour au lendemain : Munyaneza, qui s'engagera dans la joyeuse ville de Grozny (Tchétchénie)... Anthuenis est toujours à la recherche d'un flanc gauche. Et il reste attentif à toutes les bonnes affaires. Par exemple Hoefkens, qui a terminé son aventure anglaise. Et si c'était lui, le remplaçant de Dheedene ? Devant, on a injecté du sang neuf pour faire oublier que Dosunmu et Kpaka ne sont plus vraiment des buteurs : Mac Donald est arrivé de Roulers, qu'il a méchamment contribué à sauver.ARRIVÉES : Gueye (Etoile Rouge Belgrade, SRB), Deekman (Heerenveen, NED), Smajic (Dender), Iddi (Vardar Skopje, MKD), Sokota (Dynamo Zagreb). DÉPARTS : Onwuekelu (?), De Wilde Benjamin (Wetteren), De Wilde Stijn (Beveren), Pavlovic (Courtrai). NOYAU : Deloose, Lazic, Copa ; Ziv, El Mouataz, Doll, Strul, Muharemovic, Bouabé, Dupré, Gueye, De Bock ; Tiko, Overmeire, Demiri, Carevic, M'bayo, Ivens, Clappaert, Deekman, Smajic ; Golan, Janczyk, Tshimanga, De Pauw, ENTRAÎNEUR: Aleksandar Jankovic. NOTRE AVIS : A Lokeren, on a vite compris qu'il y avait une vie après Leekens. Quand il est parti pour les pétrodollars, il a été remplacé par un homme dont on a immédiatement découvert les compétences : Jankovic a permis à l'équipe de pratiquer subitement un jeu bien plus offensif. Son maître, qu'il a longtemps accompagné, est Muslin : une référence. Le Serbe privilégie le mouvement et le jeu en un temps. Lokeren a transféré deux hommes qui pourraient faire parler d'eux. Deekman est un médian qui avait une bonne cote à Heerenveen, mais là-bas, la concurrence était très forte et Sollied ne l'a donc pas fait beaucoup jouer. On le décrit comme un joueur rapide, technique et très fort dans les situations d'un contre un. L'autre transfert connu est Smajic, qui a failli contribuer au sauvetage de Dender la saison dernière. En défense, on trouvera toujours le meilleur gardien de D1 (Copa) et un des joueurs les plus expérimentés du pays pour tenir la baraque (Doll). Dans l'entrejeu, Deekman et Smajic sont assistés par un joueur qui est proche des Diables Rouges depuis un bon moment : Overmeire. Et pour prendre la place d'attaquant de pointe devant Mbayo, Janczyk est en concurrence avec Golan, vraie star en Israël mais toujours à la recherche de ses premières lettres de noblesse chez nous.ARRIVÉES : Kielo Lezi (Brussels), Kanene (Rupel-Boom), De Lange (Hamme), Buyens (Lierse), Moro (Lille, FRA), Destorme (Dender), Salim (Al Qadisiya, JOR), Ghomsi (Sienne, ITA). DÉPARTS : Imschoot (Dender), Asare (Utrecht, NED), Vleminckx (Nimègue, NED), Mbemba (Sivaspor, TUR). NOYAU : Biebauw, De Vriendt, Renard, Thoelen ; Chen, Ghomsi, Ivens, Kourouma, Moro, Van Hoevelen ; Biset, Buvens, Salim, Dom, Dunkovic, Geudens, Goessens, Gorius, Grondin, Iddi, Kanene, Mellemans, Mununga, Persoons, Solis Sanchez, Van Dessel, Van Goethem, Vrancken, Destorme ; De Lange, Kielo Lezi, Ngadrira, Nong, Rossini. ENTRAÎNEUR : Peter Maes. NOTRE AVIS : Malines sort de la saison de la confirmation (la deuxième) en D1 et l'a superbement négociée avec une dixième place en championnat et une finale de Coupe. Des résultats pareils braquent évidemment les spots sur certains joueurs et deux d'entre eux ont succombé aux sirènes hollandaises : Asare et Vleminckx. Un des défis de Maes sera de remplacer le nouveau Wilmots, l'ange blond, l'emmerdeur de défenses qui a planté 12 buts et donné 6 assists. Heureusement, deux autres perles de l'équipe sont restées : Mununga (qui devrait rater le début du championnat à cause d'une blessure) et Rossini. Dans le but, Renard est complètement revenu à son niveau après son opération du dos, ce qui veut dire que Biebauw reste dans l'ombre et que De Vriendt, transféré en catastrophe du Standard quand Renard s'est blessé, n'a même plus droit à l'ombre ! Malines a fait son marché surtout dans les divisions inférieures et à l'étranger. Un joueur arrive de France, un autre d'Italie. Et un autre encore d'un pays bien plus exotique : Salim est un international... jordanien. Il " serait " capable de jouer à toutes les places, même en pointe. Mais le club continue quand même à chercher un attaquant confirmé. ARRIVÉES : Antonio Salcedo (Albacete, ESP), Moreno Hernandez (Valence, ESP), Jonathan Aspas (Piacenza, ITA). DÉPARTS : Lepoint (La Gantoise), Turcan (Brussels), De Volder (Renaix), Bernarbé ( ?). NOYAU : Salcedo, Slovenciak, Volders ; Dia, El Araichi, Chantry, Moreno Hernandez, Sapina, Teklak, Van Gijseghem, Vandooren ; Jonathan Aspas, Assou-Ekotto, Baseggio, Berton, Chantry, Diakité, Hovine, Lestienne, Ouali, Sishuba, Walasiak ; Deranja, François, Jaycee, Sakanoko, Yakassongo. ENTRAÎNEUR : Miroslav Djukic. NOTRE AVIS : Philippe Dufermont le reconnaît lui-même : ça passe ou ça casse. Tant d'un point de vue financier, où la direction s'est engagée à réduire drastiquement le budget, que d'un point de vue sportif, où le duo Carboni-Sanchez a reçu carte blanche. Leurs premières acquisitions laissent encore perplexe, tant les premiers joueurs espagnols qui ont débarqué sont dépourvus de véritables références. Mais comme, pour l'instant, personne n'est encore parti, l'équipe tient la route. Jusqu'au 31 août, on peut cependant s'attendre à des départs. Celui de Baseggio semble une quasi-certitude, mais en cas d'offre intéressante pour Van Gijseghem, Sapina, voire Jaycee ou El Araichi, ils pourraient partir également. Une tuile de dimension est intervenue juste avant le début de la préparation avec la blessure à l'épaule de Volders, out pour six mois. Baseggio, El Araichi et Walasiak sont aussi sur la touche pour le début de saison. On cherche un vrai buteur, qui pourrait débarquer sous peu. Le véritable atout de Mouscron pourrait bien être Djukic. Tous les témoignages recueillis, en Serbie comme en Espagne, concordent : il a l'étoffe d'un grand entraîneur. On décèle en tout cas beaucoup d'enthousiasme dans le groupe. Le style de jeu a changé : on évolue désormais en 4-4-2, avec des flancs très offensifs. Mais malgré cette hispanisation, les jeunes du Futurosport ne sont pas oubliés : Djukic aime prendre des risques et n'hésitera pas à les lancer. ARRIVÉES : Tokpa (Olympic Charleroi), Lutun (Renaix), Mulisa (Beveren), Dutoit (Harelbeke), El Gaaouiri (Venlo, NED), Vandenbussche (Cercle Bruges), Ghesquière (Deinze), Hellings (Westerlo), John (Fulham, ENG). DÉPARTS : Mac Donald (Germinal Beerschot), Perisic (Sochaux, FRA), Gommans (Roda JC, NED), Benjelloun (Hibernians, SCO), Lazarevic (Courtrai), Smits (Capellen), Dembele (?), Ode Thompson (?), Oliseh (?), Sekou (?), Troch (Alost), Van Handenhoven (?). NOYAU : Bourdon, Dutoit, Sierens ; Hellings, Hietanen, Huyghebaert, Jalliti, Lutun, Mirvic, Ouattara, ten Heuvel, Van Loo, Vandenbussche, Vanthournout ; El Gaaouiri, Ghesquière, Goossens, Kaba, Papassarantis, Provoost, Tanghe, Tokpa, Dequevy ; De Wilde, Dissa, John, Mulisa, Ternest. ENTRAÎNEUR : Dennis Van Wijk. NOTRE AVIS : Roulers a l'habitude de multiplier les transferts lors de chaque mercato, d'hiver et d'été. Cette fois, la direction a essayé de conserver le maximum de monde, le plus grand nombre possible de joueurs qui ont sauvé l'équipe in extremis. Mais ce ne fut pas possible de garder les " stars " de l'équipe, surtout les deux grands bonhommes du deuxième tour qui étaient arrivés en janvier : Perisic et Mac Donald. Lazarevic est aussi parti voir ailleurs. Mais le reste de l'ossature a été préservé. Un transfert entrant étonnant : Collins John a longtemps roulé sa bosse en Premier League (près de 20 buts) et joué avec l'équipe hollandaise ! Pour le reste, peu de noms très connus dans les arrivées mais le club prévient que son marché est loin d'être terminé, qu'il restera à l'affût de l'une ou l'autre bonne occasion jusqu'au dernier jour. Selon la version officielle, il faut encore au moins un renfort dans chaque ligne. Durant la préparation, Van Wijk a en tout cas démontré que son approche continuait à porter ses fruits : moribonde durant la plus grande partie de la saison dernière (elle fut dernière presque sans interruption entre la 7e et la 22e journée), son équipe s'est sauvée via les barrages et a par exemple battu le Club Bruges en match amical cet été ! ARRIVÉES : Van Oudenhove (Dessel), Onana (Waasland), Buysens (Mons), Odoi (OH Louvain). DÉPARTS : Siani (Anderlecht), Hendrikx (Eupen), Degeling (Tirlemont), Weuts (OH Louvain), Debroux (OH Louvain). NOYAU : Mignolet, Muyters ; Buysens, Cantaluppi, Deferm, Euvrard, Köse, Odoi, Thijs, Vaesen ; Antheunis, Appeltans, Chimedza, Delorge, Mennes, Wagemakers ; Charai, Onana, Sidibe, Wilmet. ENTRAÎNEUR: Guido Brepoels. NOTRE AVIS : Il reste encore beaucoup de boulot pour que Saint-Trond, champion sortant d'une D2 qu'il a survolée pendant presque toute la saison, redevienne une vraie équipe de D1. Le noyau est encore trop faible, en quantité et en qualité. Jusqu'à présent, la direction a fait son marché exclusivement dans les divisions inférieures et le seul transfert entrant un peu connu au niveau national est l'ex-Montois Buysens. La colonne vertébrale de l'équipe a une certaine expérience, en partant d'un gardien (Mignolet) qui rassure. Mais il manque encore des pions à plusieurs postes clés. Brepoels cherche tout un nouveau flanc gauche. Il voudrait aussi un nouveau meneur de jeu et un milieu droit. De préférence des joueurs qui ont déjà du vécu car il faut aussi compenser les départs de deux des joueurs les plus expérimentés de la saison dernière : Debroux et surtout Hendrikx. Dans l'état actuel, et même en tenant compte de l'habituelle euphorie qui s'empare des équipes montantes, on voit mal comment Saint-Trond pourrait faire bonne figure dans le championnat de D1. Le coach, lui aussi, a encore tout à découvrir à ce niveau. ARRIVÉES : Dufer (Tubize), Mendes (Auxerre, FRA), Mbuyi-Mutombo (Portsmouth, ENG), Collet (Mons), Tiago (Guimaraes, POR), Kabamba (Real Madrid, ESP), Kocabas (Espoirs), Angeli (Espoirs), Traore (Ouagadoubou, BUR), Moraes (Juventude, BRA). DÉPARTS : Benko (Courtrai), Toama (Larissa, CYP), Onyewu (AC Milan, ITA), Espinoza (?), Ingrao (?), Digao (AC Milan). NOYAU : Bolat, Moris, Soubry ; Moraes, Marcos Camozzato, Goreux, Kocabas, Mikulic, Mulemo, Sarr ; Angeli, Carcela, Collet, Dalmat, Defour, Dufer, Mangala, Mendes, Mbuyi-Mutombo, Nicaise, Tiago, Witsel, Yagan, de Camargo ; Benteke, Cyriac, Jovanovic, Mbokani, Traore. ENTRAÎNEUR: Laszlo Bölöni. NOTRE AVIS : Bölöni a probablement eu des sueurs froides en constatant que le Standard risquait de perdre Jovanovic et Mbokani en plus d'Onyewu, libre car en fin de contrat et recruté par l'AC Milan. A l'heure actuelle, seul l'Américain n'est plus là. Si tout ce trio s'était évaporé, cela aurait représenté une perte immense en termes de métier, de présence et de talent avant les rendez-vous belges et européens. A part Collet (Mons), le Standard a récupéré Dufer (retour de prêt) et, fidèle à sa politique de formation, a surtout acquis des promesses. La saison passée, le Standard disposait de la plus jeune formation de l'élite. Bölöni adore bosser avec des gamins mais ne veut quand même pas que son effectif devienne une école gardienne. Au vu des défis qui l'attendent, le T1 ne peut se contenter d'espoirs et insiste pour que les Rouches recrutent un deuxième gardien, des arrières et des médians polyvalents qui soient capables de rendre tout de suite des services sans passer par la case de la post-formation. Même si ce n'est pas une obsession, il conviendra de recruter de la taille. La saison passée, le départ Fellaini avait été résolu par un changement de tactique dans la ligne médiane. De plus, Onyewu s'était finalement chargé de presque tout le trafic aérien en défense. Il s'agira de résoudre le problème de défenseur central. Bölöni insiste aussi pour que chaque titulaire de la saison passée franchisse un cap supplémentaire. ARRIVÉES : De Petter (Dender), Bidaoui (Diegem), Van Asten (Heist). DÉPARTS : Timmermans (Mons). NOYAU : De Winter Yannick, De Winter Yves, Deelkens, Van Asten ; Ceunen, Christiaans, Corstjens, De Petter, Delen, Van Kerckhoven, Vanaudenaerde ; Adams, Annab, Farssi, Modubi, Molenberghs, Sarki, Scheelen, Sotil, Van Imschoot, Zelenka ; Bidaoui, Ceesay, Dekelver, Odita, Ruiz, Tomou, Van Hout. ENTRAÎNEUR: Jan Ceulemans. NOTRE AVIS : Westerlo n'est jamais le théâtre des grandes man£uvres en été. Cette année, ce fut encore plus frappant que les autres fois. A l'heure actuelle, un seul homme ayant joué la saison dernière en championnat est parti : Timmermans... qui avait disputé un seul match. Côté transferts entrants aussi, ce fut très calme avec un seul joueur un peu connu : De Petter. La semaine dernière, un médian israélien était en test : Oved a transité par les équipes de jeunes de l'Ajax et est considéré comme une grande promesse dans son pays. Westerlo vient de terminer quatre fois de suite dans la première moitié du classement. La passe de cinq passera par la réponse à quelques questions essentielles. Tomou finira-t-il oui ou non par partir (peut-être à Zulte Waregem) ? Zelenka va-t-il enfin revenir à son meilleur niveau ? Mais surtout : Ruiz, meilleur buteur de D1 la saison dernière, sera-t-il toujours campinois dans quelques semaines ? Plusieurs clubs étrangers de bon niveau le suivent de près. S'il part, ce sera dans la logique de Westerlo, qui a l'habitude de vendre ses perles offensives. Mais il restera alors peu de temps pour lui trouver un remplaçant. A signaler aussi : Van Kerckhoven semble à nouveau parti pour être titulaire indiscutable et il aura... 39 ans en décembre.ARRIVÉES : Van Steenbrugghe (OH Louvain), Waeghe (Roulers), Lebbihi (Lille, FRA), Ernemann (Silkeborg, DEN), Chevalier (Boussu-Dour), Vandermarliere (Hamme). DÉPARTS : Reina (Courtrai), Coppin (Mons). NOYAU : Bossut, Coppens, Van Der Kelen ; Colpaert, D'Haene, Dachelet, Lebbihi, Minne, Taravel, Van Zundert ; Berrier, Buysse, Ernemann, Hyland, Matton, Meert, Muinonen, Roelandts, Van Nieuwenhuyze, Van Steenbrugghe, Vandermarliere ; Chevalier, Makiese, Neemelo, Subotic, Waeghe, Webnie, Nfor. ENTRAÎNEUR : Francky Dury. NOTRE AVIS : La stabilité est le terme qui résume le mieux la campagne de transferts de Zulte Waregem. Un seul titulaire indiscutable est parti : Reina (à Courtrai). Pour le reste, le club s'est surtout attelé à transférer définitivement des joueurs arrivés en prêt l'hiver dernier et qui se sont imposés au deuxième tour, comme Hyland et surtout Makiese. Cet attaquant français avait commencé la saison à Charleroi (prêté par Lille) mais ne s'y était pas imposé. Dès son arrivée à Zulte, il a explosé. Durant l'été, le Sporting a essayé de le récupérer : le joueur a refusé. La blessure de Nfor (opéré à l'épaule) l'assure d'une place de titulaire dès les premiers matches du championnat. Mais le meilleur transfert du club est sûrement la confirmation que Berrier ne changera pas d'air : Mister Assist se sent bien à Waregem et ça se voit sur le terrain. Il fait partie d'un entrejeu qui a de la gueule, même sans Matton (blessé aux adducteurs). Zulte Waregem a fait l'un ou l'autre coup d'éclat en préparation, comme une victoire sans appel (5-0) face au Club Bruges. Ce club vient de passer quatre saisons en première division et son tableau de marche est exceptionnel, vu le budget : une sixième place, une septième et une cinquième la saison passée. S'il y a encore un transfert entrant d'ici fin août, ce pourrait être Tomou (Westerlo). par pierre danvoye