" La visite du Standard à Olympiacos incita des journalistes à contacter Pär Zetterberg (39 ans) pour préfacer ce match de CL. L'ancien meneur de jeu suédois a laissé un excellent souvenir au Pirée... comme à Anderlecht et Charleroi. Pär est un des joueurs qui m'a le plus ému dans ma carrière de coach. A l'été 1990, les Zèbres cherchaient un milieu de terrain doté d'un bon bagage technique pour diriger la man£uvre. Ranko Stojic, alors gardien au Mambourg, me parla d'un tout jeune méd...

" La visite du Standard à Olympiacos incita des journalistes à contacter Pär Zetterberg (39 ans) pour préfacer ce match de CL. L'ancien meneur de jeu suédois a laissé un excellent souvenir au Pirée... comme à Anderlecht et Charleroi. Pär est un des joueurs qui m'a le plus ému dans ma carrière de coach. A l'été 1990, les Zèbres cherchaient un milieu de terrain doté d'un bon bagage technique pour diriger la man£uvre. Ranko Stojic, alors gardien au Mambourg, me parla d'un tout jeune médian qu'il côtoya à Anderlecht. En pétard avec Aad de Mos après son transfert de Liège au stade Constant Vanden Stock, Stojic passa une saison en Réserve et eut le temps d'observer les promesses mauves. En mettant Charleroi sur la piste de Zetterberg, Stojic avait vu juste. Et, dans cette affaire, Ranko et Pär ont pris leur revanche par rapport au coach néerlandais. Le premier tenait peut-être à prouver, via le succès de Mister Z à Charleroi, que de Mos n'était pas infaillible dans ses choix. Pär a démontré, contrairement à ce que de Mos pensait, qu'on pouvait réussir une belle carrière sportive malgré un diabète. Avant de signer son contrat (location sans option d'achat car, contrairement à son entraîneur, la direction anderlechtoise croyait encore en lui), Pär vint à Charleroi avec son médecin, le Dr Harry Dorchy. Ce dernier nous a expliqué ce qu'était le diabète et il n'y a jamais eu de souci. Le jeune homme s'est immédiatement intégré avec beaucoup de simplicité dans son nouvel environnement. C'était pourtant une époque très délicate. Mon effectif fut décimé par une cascade de blessures et, vu notre mauvais classement, il y avait le feu. Je me souviens avoir demandé le transfert de Cedomir Janevski qui était sur une voie de garage au Club Bruges. Il est venu... après la fin de ma collaboration avec Charleroi au cours du premier tour de la saison 1990-91. Luka Peruzovic a pris la relève et a signé un magnifique boulot. Zetterberg fut l'architecte de ce redressement avant de devenir le remarquable meneur de jeu des Zèbres de Robert Waseige. Quand Pär évoque cette époque, il le fait avec plaisir et glisse même mon nom dans ses commentaires. Le Suédois a vécu de grands triomphes collectifs et personnels mais il n'oubliera jamais que c'est à Charleroi qu'il a véritablement entamé sa carrière. Cet homme, c'est la classe. "l né en 1941, heylens fut un excellent back droit (67x diable rouge, équipe d'europe 65, mondial 70 au mexique, 7 titres et 3 coupes de belgique avec anderlecht). coacha une douzaine de clubs (passa 5 ans au losc et fut coach belge 1984 à seraing)propos recueillis par pierre bilic