L'ex-Standardman Ljubomir Radanovic (48 ans et notamment médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984) avait été capitaine du Partizan Belgrade, l'éternel adversaire de l'Etoile Rouge. Il perçoit parfaitement l'ampleur du travail de Cedomir Janevski : " Sa mission n'est pas facile. Mais c'est un défi extrêmement motivant. L'Etoile Rouge a un palmarès unique dans les Balkans - NDLR : 25 titres, 22 Coupes, une Ligue des Champions en 1...

L'ex-Standardman Ljubomir Radanovic (48 ans et notamment médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984) avait été capitaine du Partizan Belgrade, l'éternel adversaire de l'Etoile Rouge. Il perçoit parfaitement l'ampleur du travail de Cedomir Janevski : " Sa mission n'est pas facile. Mais c'est un défi extrêmement motivant. L'Etoile Rouge a un palmarès unique dans les Balkans - NDLR : 25 titres, 22 Coupes, une Ligue des Champions en 1990-1991, 1 Coupe Intercontinentale. Les temps ont évidemment changé mais j'imagine à quel point c'est merveilleux pour Janevski de contribuer à relancer ce grand club. L'Etoile Rouge a toujours eu un cachet technique, plus que le Partizan qui a longtemps eu un style plus engagé. Ces différences ont été gommées par les réalités du football moderne. Durant des décennies, l'Etoile Rouge a surtout recruté en Serbie et cela a pérennisé une philosophie de jeu. Au Partizan, les joueurs venaient davantage de tous les coins de l'ex-Yougoslavie. Maintenant, les deux clubs recrutent aussi à l'étranger. L'Etoile Rouge traverse une crise importante mais Cedo a magnifiquement redressé le tir. S'il réussit là, il peut réussir partout. " Cedomir Janevski est né le 7 mars 1961 à Skopje (Macédoine). Cet ancien arrière central révéla son talent au Vardar Skopje avec qui il fut sacré champion de Yougoslavie 1987. En 1989, il débarque au Club Bruges où Georges Leekens préfère des défenseurs plus athlétiques (23 matches). Charleroi le recrute en 1991 et il y passe quatre belles années (87m/4b). Après un crochet à Istanbulspor (1995-96), il termine sa carrière à Lokeren en 1996-1997 (31m). En 1998, il débute à Blankenberge (P1) qu'il propulse en Promotion. Il y maintient le club avant de devenir entraîneur des Espoirs du Club Bruges en 2000. Il s'y occupera aussi de scouting pour Trond Sollied. Ce dernier l'emmène comme T2 à l'Olympiacos (Grèce) en 2005 où le succès est instantané : doublé championnat-Coupe, présence en Ligue des Champions. En cours de saison 2006-07, ce polyglotte remplace Emilio Ferrera au Club Bruges et gagne la Coupe face au Standard (1-0). Il refuse le poste de T2 de Jacky Mathijssen (2007-2008) et rejoint Sollied à Gand. Ne trouvant pas d'accord avec les Buffalos pour succéder au coach norvégien (parti à Heerenveen), il devient T2 de Luka Peruzovic à Al-Shaab (Emirats Arabes Unis). Début septembre 2008, éliminée en Coupe de l'UEFA et larguée en championnat, l'Etoile Rouge Belgrade (Serbie) fait appel à lui pour succéder au Tchèque Zdenek Zeman.