GROS CHÈQUE. Mario Gomez, passé de Stuttgart au Bayern Munich pour 30 millions d'euros en 2009, n'est plus le transfert le plus cher de Bundesliga. Le club bavarois vient en effet de transférer le médian défensif espagnol de l'Athletic Bilbao Javi Martinez (24) pour 40 millions. Il lui a fait signer un contrat jusqu'en 2016. " Les temps ont changé ", dit le président d'honneur Franz Beckenbauer (66). " Avant, on payait très cher pour des attaquants et on formait les défenseurs. C'était nécessaire pour retrouver la voie du succès. " Martinez est le premier professionnel espagnol à porter le maillot du Bayern. Il est également le troisième joueur espagnol le plus cher de l'histoire derrière Fernando Torres (pour qui Chelsea avait versé 58 millions à...

GROS CHÈQUE. Mario Gomez, passé de Stuttgart au Bayern Munich pour 30 millions d'euros en 2009, n'est plus le transfert le plus cher de Bundesliga. Le club bavarois vient en effet de transférer le médian défensif espagnol de l'Athletic Bilbao Javi Martinez (24) pour 40 millions. Il lui a fait signer un contrat jusqu'en 2016. " Les temps ont changé ", dit le président d'honneur Franz Beckenbauer (66). " Avant, on payait très cher pour des attaquants et on formait les défenseurs. C'était nécessaire pour retrouver la voie du succès. " Martinez est le premier professionnel espagnol à porter le maillot du Bayern. Il est également le troisième joueur espagnol le plus cher de l'histoire derrière Fernando Torres (pour qui Chelsea avait versé 58 millions à Liverpool) et Gaizka Mendieta (48 millions pour son passage de Valence à la Lazio). Le directeur financier Karl Hopfner, qui a eu 60 ans la semaine dernière et qui est responsable du budget depuis 1983, prendra comme convenu sa retraite au 31 décembre. TRANSFERT ÉTONNANT. Le Bayer Leverkusen a complété son noyau avec l'arrivée du gardien Michaël Rensing (28), arrivé gratuitement du FC Cologne. L'ex-gardien du Bayern Munich accepte un rôle de remplaçant de Bernd Leno (20) et a signé un contrat jusqu'au terme de la saison. " Je n'avais aucune possibilité d'être titulaire ailleurs et je vais me donner à 100 % dans mon nouveau rôle ", dit-il. HAMBOURG FRAPPE FORT. Le médian international tchèque Petr Jirácek (26) a quitté Wolfsburg après six mois à peine. Il a signé pour quatre ans à Hambourg qui a payé quatre millions d'euros (plus d'éventuels bonus à concurrence d'un million). Le médian croate MilanBadelj (23) arrive également du Dinamo Zagreb pour quatre millions tandis que grâce au soutien du milliardaire Klaus-Michael Kühne (75), le club hanséatique est allé rechercher l'international hollandais Rafael van der Vaart (29) à Tottenham. L'investisseur aurait dépensé 13 millions pour ramener le chouchou du public qui, de 2005 à 2008, a inscrit 29 buts en 74 matches avant de prendre le chemin du Real Madrid. " Evidemment que je suis heureux ", dit Thorsten Fink, un coach très discuté. " On a vu ces dernières semaines que nous avions besoin de joueurs capables de prendre le jeu en main. De plus, les joueurs transférés sont aussi des battants. " Van der Vaart a cependant tempéré les prévisions les plus optimistes. " Je ne suis ni Superman, ni Messi, ni Ronaldo. " RETROUVAILLES. Huub Stevens, l'entraîneur de Schalke 04, a obtenu gain de cause : Barcelone lui a prêté son compatriote Ibrahim Affelay (26) jusqu'au terme de la saison. C'est un soulagement pour l'ailier qui pourra ainsi travailler sous les ordres du coach qui l'avait lancé au PSV en 2008-2009. S'il a opté pour Schalke, où il retrouvera également son compatriote Klaas-Jan Huntelaar, c'est aussi parce que les Königsblauen se sont qualifiés pour la Ligue des Champions. PAS REPRIS. Joachim Löw n'a pas sélectionné Bastian Schweinsteiger pour les rencontres de qualification pour la Coupe du Monde face aux Iles Féroé et l'Autriche parce que le joueur du Bayern n'est pas prêt physiquement. " Nous espérons le récupérer en octobre pour les matches importants contre l'Irlande et la Suède ", a expliqué le sélectionneur.. Le Bayern Munich a fait savoir la semaine dernière qu'il avait dépassé le FC Barcelone (170.000 socios) à la deuxième place du classement des clubs comptant le plus de sympathisants. Il n'est plus devancé que par le Benfica d'Axel Witsel (224.000 membres).Les néo-promus de Greuther Fürth, entraînés par Mike Büskens, ont réalisé un exploit unique en s'imposant (0-1) à Mainz 05. Felix Klaus, auteur du but en milieu de deuxième période, fut le héros du match. Hambourg souffre toujours. La saison dernière, le club hanséatique avait terminé à la quinzième place. Aujourd'hui, après deux matches, il ne compte toujours pas la moindre unité. Les mauvaises relations entre le directeur technique Frank Arnesen, l'entraîneur Thorsten Fink et la direction n'augurent rien de bon. PAR FRÉDÉRIC VANHEULE" Il faut toujours mettre les footballeurs au défi. L'harmonie seule ne rapporte rien. "Felix Magath